Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Z'humeurs : Le froid c'est dans la tête

... ou pas !

La rédac' vous dit comment elle affronte les rigueurs des frimas et de l'hiver

Les Z'humeurs
  • Alexis

    Alexis, Journaliste

    J'aime bien l'hiver, le froid glacial qui brûle les poumons et te réveille comme une grande claque le matin. Mais ça c'est en règle générale, parce que sur deux-roues c'est une autre paire de manches, surtout si la pluie s'en mêle. Froid, pluie et vent et c'est un non catégorique. Rien à faire de tout l'équipement possible et imaginable, j'suis pas venu ici pour souffrir OK ?!

  • Damien

    Damien, Essayeur

    Pour les motards de l'hiver (donc les vrais… etc), un équipement de qualité permet de traverser les rigueurs de la saison sans trop de mal. Difficile de lutter contre trop de chaleur l'été, bien plus efficace de contrer la baisse du mercure. D'ailleurs, la meilleure protection est celle apportée par un simple coupe-vent. Parfaitement étanche, cette barrière est garante du confort thermique général de votre équipement. Oh, bien sur, il est des ensembles ultra-techniques adaptés, à condition d'avoir un portefeuille lui aussi adapté… Et pour les mains, LE point sensible des frimas hivernaux, optez pour des poignées chauffantes et/ou des manchons. Le mieux étant les gants chauffants ! Des solutions simples, efficaces, pas trop chères… Vous voilà parés à affronter sans mal les morsures du grand blanc.

  • David

    David, Rédac'

    Je me souviens du conseil bien utile des journaux sous le blouson, conseil que j'ai largement mis en pratique en tant qu'ado pour aller me faire plus de 100 km en 50 à boite en plein hiver. Heureusement depuis, les sous-couches techniques sont apparues et sont un must. La coquetterie en ville, ce sont les gants chauffants. Je me disais que c'était bien uniquement pour les longs trajets, mais même pour une demi-heure de route quand il fait 1°C dehors et bien, c'est bien agréable.

  • Grégoire

    Grégoire, Chroniqueur

    Sur mon cuir sans doublure, j'enfile une veste de pluie. Pantalon de pluie simple couche par-dessus un jean. Gant de mi-saison froide. C'est bien suffisant sur un trajet de 20 bornes avec le temps qu'on a actuellement. Mais voilà : j'ai un tablier, un pare-brise et des pare-mains, donc j'ai bien moins froid que sur une moto "nue" où je me gèle les mimines, les rotules et les ripatons. C'est ça le secret : il faut se couper du vent pour ne pas se les peler.

  • Hervé

    Hervé, Reporter

    Nous autres vieux de la vieille avions pris l'habitude de nous adapter aux circonstances en utilisant les moyens du bord et les vieilles astuces. Adeptes du sac en plastique, du journal sous le blouson, des mains sur le moteur et des sous vêtements de chez Damart vous comprendrez aisément que lorsque l'on a découvert les poignées, les selles et les gilets chauffants ce fut une incroyable embellie. Le seul problème c'est que maintenant que nous disposons de tout cela nous sommes beaucoup trop vieux pour ne serait-ce que songer aller se les geler sur une bécane lorsque les températures frisent avec le zéro !

  • Sandrine

    Sandrine, Journaliste

    J'ai découvert récemment les gants chauffants et je ne peux plus m'en passer. Le confort de se trouver douillettement au chaud et de rentrer chez soi après sans mettre 1/2h à se réchauffer les mains est sans pareil. A mettre dans la hotte du Père-Noël de tous ceux qui roulent en hiver, voire en mi-saison.

  • Serge

    Serge, Chroniqueur

    Pour affronter l'hiver à moto c'est très simple, gants chauffants, doublures blouson et pantalon chauffantes, bottes chauffantes et casque chauffant… Sinon Deux solutions, prendre la voiture avec chauffage ou attendre le réchauffement climatique vu que ce n'est pas dans les COP que l'on va visiblement trouver la solution! Trêve de plaisanterie, il reste toujours la solution des journaux glissés sous le blouson et les sous-vêtements thermolactyl… Enfin si l'on n'est pas capable de subir le froid en hiver, autant remiser sa moto…

Plus d'humeurs

Commentaires

cricridu34

Le froid me parait plus facile à gérer que la chaleur. Bon, ok, dans l'Hérault, le froid connait pas. Pas tout à fait vrai quand même. On peut avoir très froid le matin, puis une journée tout en douceur derrière. Ce que nous avons très rarement, c'est un froid humide. Ca j'ai bien connu, 40 ans entre la Sarthe et la Mayenne (pluie, brouillard, gelées)... Par contre, ici, le froid peut-être grandement amplifié par le vent (merci la Tramontane). Pour la protection, c'est veste d'hiver avec sa doublure, pantalon hiver sur le jean mais jamais de doublure, gants hiver, poignées chauffantes et protège-mains. Le gros matou est équipée des selles chauffantes mais pas encore utilisées en mode hivernal, on verra si ça sert quand il fait bien froid. Elles n'ont servi qu'une fois, en mai, sous des trombes d'eau, et contre l'humidité elles se sont révélées efficaces (ça fait de l'humidité chaude). Ca fait plus de 15 ans que je fais la route tous les jours été comme hiver, environ 1 heure le matin et pareil le soir.

06-12-2018 11:11 
Karalex

Collant sous le pantalon, blouson épais, tour de cou, cagoule : 0% Style, 100% confort !

Mais parce que même le motard macho a le droit d'avoir son petit côté délicat, je mets des sous gants en soie quand j'ai pas envie de m'encombrer de mes gros gants hiver...

06-12-2018 18:06 
roadsixsix

sous vêtements thermique, chaussettes spéciales, blouson hiver au complet. dés que je sors,
par exemple, hier je suis allé boire un café à ST tropez, je me suis équipé comme si j'allais dans les gorges du Verdon. Ben j'ai pas transpiré
j'ai une bronchite carabinée !

07-12-2018 09:31 
Rackham

Oui les sous couches techniques c'est le top. Mais il faut aussi s'assurer qu'il n'y ai pas d'entrée d'air/d'eau qui nous refroidisse trop, je suis passé sur des sur-pantalons qui se zippent au manteau, idéal, pas de mauvaise surprise pendant la route.

Les gants chauffants, franchement c'est bien l'idée, mais les deux modèles que j'ai testé ont trop merdé au niveau de la batterie. Et puis faut pas oublier le chargeur (bien entendu les miens ne reprenait pas le chargeur universel) :)

La cagoule c'est bien mais je trouve que ça bloque la visibilité sur le côté. J'en avais une super il y a longtemps, mais je n'arrive pas à en retrouver une bien sans ce problème de visibilité.



07-12-2018 10:24 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous