english

Essai Yamaha XSR 700

Néo-rétro ou héritage sport - essai au quotidien en duo

Bicylindre 689 cm3, 74,8 cv, 68 Nm, 186 kg, 8.699 euros

Yamaha a réalisé un véritable carton au niveau ventes avec la MT07, grâce à son moteur CP2 pétillant, une excellente partie cycle et une moto accessible au niveau tarif, notamment par son existence en version A2. De là, la logique de plateforme a amené le constructeur au trois diapasons à décliner son modèle en trail, routier avec la Tracer et plus enduro avec la Ténéré, mais aussi en version néo-rétro avec l'XSR, depuis 2015.

De rétro, l'XSR revendique un héritage issu de la XS de 1970 voire même de la SRX de 1985. De néo, l'XSR affiche un design digne d'une préparation des Faster Sons de 2010, se rapprochant au final plus d'une préparation d'un petit atelier que d'une moto de série à grande échelle. D'ailleurs, les ventes d'XSR n'ont pas été au rendez-vous, notamment à cause de ce look tranché, que l'on aime ou que l'on déteste. Et ceci est valable à la fois pour la 700 et sa grande soeur XSR 900 également revenue en 2022 en version Euro5.

Alors que vaut cette XSR 700 et notamment au quotidien, en duo et dès que l'on veut faire de la route ? On a pris la moto pendant quinze jours pour aller faire également une grande virée sur les rives de la Loire pour la tester dans toutes les conditions et surtout à deux (mais en full et donc pas en A2), avec David et Sandrine, qui l'ont échangée à tour de rôle pour donner leurs avis respectifs. Alors que vaut la version Euro5 et surtout est-elle toujours aussi bien depuis qu'elle a pris plus de 1000 euros depuis son lancement en passant de 7.699 à 8.699 euros, soit quasiment au prix de la XTribute ? Essai vidéo...

Sommaire

  • 00:00 Présentation technique
  • 07:10 Essai sur route
  • 13: 59 Avis passager
  • 14:33 Conclusion 1
  • 6:09 Points forts/faibles
  • 16:21 Equipement du pilote
Essai néo-rétro Yamaha XSR 700
Essai néo-rétro Yamaha XSR 700

La chaîne d'info moto

Commentaires

Bee Loo

toujours aussi moche ...

28-07-2022 12:01 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous

Triumph