english

Malte : Formalités administratives

Carte d'identité et permis français suffisent

Etat insulaire d'Europe situé en plein milieu de la mer Méditerranée au sud de la Sicile, l'archipel de Malte est composé de huit îles qui attirent chaque année des millions de touristes. Mais avant de partir profiter du soleil maltais et des plages aux eaux turquoises il convient de faire le point sur les impératifs à remplir.

Malte : Formalités administratives
Malte : Formalités administratives

Séjourner à Malte

Malte est un état membre de l'Union Européenne. C'est d'ailleurs le plus petit état de l'UE alors qu'il est intégré à l'Espace Schengen depuis 2007. Ainsi, les ressortissants français peuvent librement se rendre dans le pays avec leur carte nationale d'identité ou leur passeport valide pour un séjour de moins de trois mois.

Pour une durée supérieure, il faudra demander un permis de résidence temporaire ou permanent auprès du ministère maltais des Affaires étrangères.

Les autorités maltaises reconnaissent l'extension de validité de 5 ans apportée à toutes les cartes d'identités délivrées entre le 1er janvier 2004 et le 31 décembre 2013. Puisqu'aucune mention n'en est faite sur la CNI, mieux vaut privilégier le passeport si vous en disposez d'un. Sinon, il faudra télécharger la notice explicative multilingue afin d'éviter les problèmes en cas de contrôle.

Conduire à Malte

Le permis de conduire français est reconnu par les autorités maltaises et permet de conduire dans le pays pour une durée maximale d'un an. Au-delà il faut passer le permis local.

Contrairement à d'autres États de l'UE, Malte n'a pas mis en place d'échanges transfrontaliers sur les infractions routières. Les avis de contravention relevant de radars automatiques ne vous seront donc pas adressés en France.

Santé

Autre avantage à voyager à l'intérieur de l'UE, on bénéficie à Malte d'une prise en charge des frais de santé par la Sécurité sociale à condition d'avoir sa carte européenne d'assurance maladie. Cette dernière s'obtient auprès de sa caisse d'assurance maladie en environ 15 jours.

Toutefois, un contrat d'assistance ou une assurance couvrant le rapatriement sanitaire et l'ensemble des frais est également conseillé. En dehors de cela, aucune vaccination n'est demandée, si ce n'est d'être à jour dans ses rappels sachant que l'île est globalement sujette aux mêmes maladies qu'en France.

Plus d'infos sur les voyages

ApriliaApriliaAprilia