english

Slovénie : Formalités administratives

Carte d'identité ou passeport, permis français et carte européenne d'assurance maladie

Gare à la date de validité et à sa vignette autoroutière

Slovénie : Formalités administrativesLa Slovénie a rejoint l'Union européenne en mai 2004 lors du cinquième élargissement de l'UE pour devenir trois ans plus tard le premier pays de l'ancien bloc soviétique à intégrer la zone euro. Depuis, les formalités imposées pour se rendre dans le pays ont été nettement simplifiées.

Ainsi, aucun visa n'est demandé pour se rendre en Slovénie. La carte nationale d'identité ou un passeport valide sont suffisants pour les séjours. En revanche, il convient de bien vérifier la validité de ses papiers, car un titre périmé entraîne une amende de 500 euros !

Les cartes d'identité délivrées entre 2004 et 2013 bénéficient d'une prolongation de validité de 5 ans, mais cet allongement n'est attesté par aucune modification sur la carte. Si les autorités reconnaissent malgré tout cette prolongation, mieux vaut privilégier le passeport ou se munir de la notice explicative multilingue pour éviter les prises de tête en cas de contrôle.

Lorsque l'on séjourne dans un établissement professionnel, celui-ci se charge des formalités de déclaration auprès des autorités. En cas de séjour chez un proche pour une durée de moins de 3 mois il faut se signaler à la police dans les 3 jours après son arrivée. Au-delà de 90 jours, il faut demander une attestation de déclaration de résidence pour les citoyens de l'espace économique européen.

Santé

S'il est recommandé d'être couvert par une assurance ou un contrat d'assistance prenant en charge le rapatriement sanitaire, il faut également penser à se munir de sa carte européenne d'assurance maladie pour bénéficier d'une prise en charge des dépenses de santé par la sécurité sociale. La demande doit être adressée à sa caisse locale au moins deux semaines avant le séjour.

Aucune vaccination n'est obligatoire pour la Slovénie et on se contentera d'être à jour dans ses vaccins habituels. En cas de séjour dans les zones rurales et forestières, la vaccination contre l'encéphalite à tiques d'Europe centrale est conseillée.

Conduire en Slovénie

Le permis de conduire français est reconnu en Slovénie et permet donc d'y conduire sa propre moto ou une machine de location. Le Code de la route est très proche du code français et ne présente aucune difficulté majeure.

Cependant, il faut savoir que pour pouvoir emprunter les autoroutes, on doit ici acquérir une vignette. Disponible dans toutes les stations-service, y compris dans les pays voisins, auprès des fédérations automobiles et dans les bureaux de poste, cette vignette se paie à la semaine, au semestre, ou à l'année. À moto ou en scooter, il faut compter 7,50 euros la semaine, 30 euros le semestre et 55 euros l'année (tarifs 2020). Mieux vaut s'acquitter de celle-ci avant d'emprunter l'autoroute, car son absence est passible d'une amende allant de 300 à 800 euros.

Enfin contrairement à certains de ses voisins, la Slovénie ne pratique pas l'échange des PV avec la France. Vous ne serez donc pas passible d'une amende en cas de flash par un radar automatique, mais en cas de contrôle par des agents c'est une autre histoire...

Plus d'infos sur les voyages

MotoblouzMotoblouzMotoblouz