english

Championnat du monde Superbike : superpole pour Broke Parks

REVOILA CORSER

Misano, Samedi 16 Juin 2007, 40° à l'ombre !

Cela faisait un petit moment que Troy Corser n'avait pas aussi bien figuré au terme d'une séance de Superpole à Misano mais aujourd'hui l'Australien avait décidé de remettre les pendules à l'heure en WSBK sur le circuit de Misano. Plus qu'une image ce fut une véritable démonstration de la part de l'officiel Yamaha qui a été le seul pilote à franchir la barre des 1'35 au tour avec la Yamaha R1. Une performance que l'Australien souhaite considérer comme une étape dans son week-end. « La pôle est toujours gratifiante à titre personnel. Maintenant le plus dur reste à faire. En tout cas une chose est sure, depuis le début du week-end ma Yamaha fonctionne très bien, reste à considérer le facteur pneumatique vu la chaleur. »

LA FOURNAISE DE MISANO

La chaleur, voilà bien ce qui inquiète les pilotes car avec 40 degrès aujourd'hui en milieu d'après midi, le choix de pneumatiques sera prépondérant demain pour réaliser une très belle performance. Outre les pneus, les organismes vont souffrir également et la vingtaine de tours à effectuer sera certainement ponctuée par des rebondissements certains.

TOUT LE MONDE EST LA

D'autant que derrière Corser, on retrouve le gratin de la catégorie. Troy Bayliss (Ducati) a réalisé le deuxième temps, juste devant Haga (Yamaha) et Toseland (Honda). Voilà une première ligne qui sent la poudre puisque l'on retrouve les principaux protagonistes du championnat WSBK. Seul manque à l'appel Max Biaggi et sa Suzuki GSX-R 1000 qui n'ont pu faire mieux que le cinquième temps. Pour autant l'italien qui a quelque peu retrouvé le sourire ne s'inquiète pas de sa position. « Les courses de demain seront très difficiles et même si je m'élance de la deuxième ligne la différence au chronomètre n'est pas si importante. Il nous reste le warm up pour valider notre choix pneumatique. » Il est vrai que le Romain n'a terminé qu'à 8 millièmes de la Honda CBR 1000 RR de Toseland et moins de quatre dixièmes de Bayliss. Voilà qui promet donc de très belles bagarres en perspective demain car Biaggi, désormais troisième au provisoire et sous la menace de Bayliss revenu à onze points, veut absolument gagner devant son public.

POS NO. RIDER BIKE TIME

  1. 11 Corser T. (AUS) Yamaha YZF-R1 1'34.948
  2. 21 Bayliss T. (AUS) Ducati 999 F07 1'35.104
  3. 41 Haga N. (JPN) Yamaha YZF-R1 1'35.458
  4. 52 Toseland J. (GBR) Honda CBR1000RR 1'35.572
  5. 3 Biaggi M. (ITA) Suzuki GSX-R1000 K7 1'35.578
  6. 57 Lanzi L. (ITA) Ducati 999 F07 1'36.026
  7. 111 Xaus R. (ESP) Ducati 999 F06 1'36.131
  8. 71 Kagayama Y. (JPN) Suzuki GSX-R1000 K7 1'36.206
  9. 44 Rolfo R. (ITA) Honda CBR1000RR 1'36.489
  10. 76 Neukirchner M. (GER) Suzuki GSX-R1000 K6 1'36.548
  11. 55 Laconi R. (FRA) Kawasaki ZX-10R 1'36.661
  12. 84 Fabrizio M. (ITA) Honda CBR1000RR 1'37.141
  13. 20 Borciani M. (ITA) Ducati 999 F06 1'37.535
  14. 38 Nakatomi S. (JPN) Yamaha YZF-R1 1'37.646
  15. 10 Nieto F. (ESP) Kawasaki ZX-10R 1'37.914
  16. 96 Smrz J. (CZE) Ducati 999 F05 1'38.010

LA SURPRISE PARKES

En championnat du monde Supersport la pôle position est finalement revenue à Broke Parks, le pilote Australien du team Yamaha. Il devance sur la grille son coéquipier Anthony West auteur du meilleur temps hier. Voilà qui confirme la bonne tenue des Yamaha sur le nouveau tracé de Misano et leur potentiel pour la course à la victoire de demain. Evidement les deux pilotes Yamaha ne seront pas les seuls et devront compter notamment avec Fabien Foret (Kawasaki) et Kenan Sofuoglu (Honda) respectivement troisième et quatrième. Dans un jour sans hier, le Turc a bien redressé la barre aujourd'hui et ne vise rien de moins que le podium demain. Si coté français on peut se réjouir de la bonne performance de Fabien Foret en revanche, Sébastien Charpentier bien placé hier a reculé de deux lignes aujourd'hui. Crédité du neuvième temps il s'élancera donc demain de la troisième ligne de la grille accablé par le sort durant cette dernière séance chrono. « J'ai rencontré un problème d'embrayage sur ma moto numéro un. Je suis rentré au stand pour en changer mais ma machine de réserve n'avait pas le même comportement. Mes pneus se dégradaient plus rapidement et j'ai fini par chuter sans gravité. Malheureusement le problème d'embrayage n'a pu être résolu avant la fin de la séance et de fait je n'ai pu améliorer mon chrono. Espérons que pour une fois le mauvais sort se soit « occupé de moi » durant les essais et qu'il me laisse tranquille pour la course. » C'est tout ce que l'on peut souhaiter de mieux au français….

Plus d'infos sur le Championnat du Monde Superbike

Mutuelle