english

Damian Cudlin remplace Vincent Phillipe à Suzuka

Le SERT vise le podium et la place de premier team Suzuki

8 heures de Suzuka le 27 juillet au Japon

Le SERT vise le podium à Suzuka - crédit photo : Good-ShootDimanche prochain, le Championnat du Monde d'Endurance reprendra ses droits au Japon à l'occasion des 8 Heures de Suzuka, deuxième manche de la saison. Eprouvante aussi bien au niveau physique que technique, cette épreuve est également relevée du fait de la présence de nombreux teams japonais venus défendre leurs couleurs.

Championne du Monde en titre, l'équipe du SERT (Suzuki Endurance Racing Team) espère réaliser la meilleure performance des représentants Suzuki. Toutefois le team devra faire avec une absence de taille : celle de Vincent Philippe. Blessé après une chute au Bol d'Or, l'icône de l'endurance ne sera pas du voyage au Japon et espère revenir plus fort dès l'épreuve suivante en Allemagne à Oschersleben.

Le SERT de Dominique Méliand se présentera donc avec un équipage inédit puisque c'est le nouveau venu Damian Cudlin qui sera aligné aux côtés d'Anthony Delhalle et Erwan Nigon.

Dominique Méliand, Team Manager du SERT :

Vincent a un peu de mal à se remettre de sa blessure, il va devoir subir une nouvelle opération, mais nous pouvons compter sur la présence de Damian qui fera le maximum pour tenir sa place, bien que ce ne soit pas évident, car il faut limiter les erreurs, éviter la chute et faire face au niveau très élevé des concurrents; mais c’est un garçon qui a toutes ses chances de réussir.

Cudlin remplace Phillipe à Suzuka - crédit photo : Good-ShootIntégré à l'équipe Suzuki depuis le Bol d'Or où il officiait en tant que 4ème pilote, Cudlin est un pilote expérimenté qui poursuit avec réussite son adaptation à la GSX-R 1000 officielle. L'Australien est aujourd'hui au niveau de ses coéquipiers et l'équipe est parfaitement homogène avec des chronos très proches entre chaque pilote. Suite aux tests qui ont eu lieu à Suzuka au début du mois, l'équipe a su montrer ses qualités et pourra viser une place sur le podium malgré l'absence de son pilote numéro 1.

Suzuka, c’est une course particulière, car elle se dispute sur un fabuleux circuit, un des derniers circuits aussi beau, aussi grand et aussi rapide. Les conditions climatiques font elles aussi partie des particularités auxquelles nous devons faire face durant cette course, car les conditions physiques sont bien évidemment très différentes de celles que l’on rencontre sur les circuits européens.

Malgré toutes les difficultés qui pourraient se présenter, le team pourra compter sur le soutien de l'usine Suzuki qui sera présente pour l'occasion. Le constructeur Nippon sera d'ailleurs largement représenté notamment avec le team Yoshimura qui engage deux motos avec Kevin Schwantz et Randy De Puniet, le team Kagayama et le pilote moto2 Dominique Aegerter ou encore les teams permanents du championnat que sont le team R2CL et le team Motors Event.

Plus d'infos sur les 8 Heures de Suzuka

Shoei