Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Colin Edward donne son avis sur les pneus Michelin

Les pneus vont demander plus de précision et de doigté

"C'est comme ça que cela doit être. C'est ça le pilotage au feeling"

MotoGP : l'avis d'Edwards sur les pneus MichelinDepuis 2009, le Championnat du Monde de MotoGP est approvisionné en pneus par un manufacturier unique : Bridgestone. En six ans (bientôt sept) les pneus japonais ont fait rouler les MotoGP sur les pistes du monde entier, tantôt à merveille, tantôt avec difficulté. On se souvient notamment du passage des cylindrées de 800cc à 1.000cc qui avait posé quelques petits problèmes ainsi que de la détérioration rapide des Bridg' lors du GP de Phillip Island en 2013 alors que le revêtement venait d'être refait.

Mais en 2016 le MotoGP subira une évolution particulièrement importante car c'est Michelin qui sera désormais le manufacturier unique. Les gommes Bridgestone seront ainsi remplacés par celles de Michelin. Pour certain, comme Jeremy Burgess, cela aura notamment pour conséquence de rééquilibrer la balance entre l'électronique et le pilotage "pur".

Fabriquer des pneumatiques pour le MotoGP ne s'improvise pas. Car autant les technologies sont proches entre le WSBK et la route, il y a un monde entre ce qui se fait en MotoGP et la route. Mieux, chaque circuit nécessite des pneus spécifiques en fonction des températures, de l'abrasion de la piste ou tout simplement d'un nombre plus important de virages à droite ou à gauche ! Cela fait donc déjà un an que Michelin développe dans le plus grand secret ses pneumatiques pour le championnat du monde de vitesse avec notamment Colin Edwards qui fait partie des pilotes d'essai officiel pour Michelin.

Comme toute bonne chose, on peut comprendre que le pilote américain soit impatient de montrer à tous les résultats des développements des gommes Michelin malgré l'interdiction totale d'en parler pour le moment et ce d'autant plus que le manufacturier dispose encore d'une année de travail pour fournir les montes définitives. Il s'est cependant lâché à ce sujet en interview exclusive pour MCN.

A l'issue cet interview, il semblerait que tous les développements se soient très bien passés et que les pneumatiques soient de grande qualité. Ainsi, le passage de 16.5 pouces à 17 pouces sera facilité et les pilotes pourront mieux s'adapter au pneumatique qui semble donner un excellent feeling.

Cependant, contrairement aux Bridgestone avec lesquels les pilotes pouvaient arriver "pleine balle" et freiner comme des "cochons" sans avoir peur de perdre l'adhérence, les gommes du manufacturier français demandent apparemment plus de précision et de doigté, pour l'instant ?

D'après le pilote, la moto devra donc se piloter au feeling et il sera important de bien sentir le pneu avant et de doser précisément le freinage. Peut-on dire qu'on reviendrait à des fondamentaux du pilotage ?

À l'évidence ce pneu devra demander aux pilotes de s'adapter. Mais comme dit Edwards :

[...] Ça ne sert à rien de développer un pneu que tout le monde connait ou similaire au Bridgestone [...]

Plus d'infos sur les pneumatiques en MotoGP

Commentaires

froggyfr99

Y vont croiser les skis ?

04-02-2015 14:50 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous