english

Mercedes et MV Agusta, mariage de l'année ?

Ces marques de voitures qui lorgnent sur la moto

Extension du domaine de la lutte - voiture haut de gamme cherche moto de luxe

C'est l'histoire d'un serpent qui, à force d'élargir son rayon d'action, finit par se mordre la queue. Tout commence en Bavière en 1923, lorsque la Bayerische Motoren Werke décide de prendre un peu de recul avec les engins aériens pour se concentrer sur la fabrication de véhicules terrestres. C'est ainsi que le premier engin roulant de marque BMW est né. Et il s'agissait bien d'une moto, la fameuse R 32, déjà équipée à l'époque d'un moteur flat twin et d'une transmission par cardan.

Ces marques de voitures qui lorgnent sur la moto

Aujourd'hui plus que jamais, la moto est pour BMW une vitrine essentielle pour la marque, un vecteur dynamique qui capte de nouveaux clients et enregistre aussi des résultats financiers positifs. Bref, tout ce qu'il faut pour énerver une concurrence historique qui a pour nom Audi et Mercedes, entre autres...

Audi se paie Ducati

C'est un drôle de mariage, celui de l'austère et puissant Audi avec l'exubérant et très latin Ducati. Les noces ont été célébrées au printemps 2012 avec le rachat de Ducati par Audi. Et pourtant, Audi n'en est pas à son coup d'essai. C'est qu'il les aime les maîtresses italiennes notre puissant fabricant germanique ! Mais après Lamborghini et Italdesign, l'achat de Ducati est pour Audi AG le premier pas effectué dans le monde de la moto. Quatre ans plus tard, ce mariage est florissant, les Ducati se vendent comme des petits pains, la santé financière de la marque italienne est insolente et les Ducati d'usine arrivent à déposer Lorenzo et consorts en Moto GP, grâce à la mécanique surpuissante de leurs Desmosedici. Pendant ce temps, BMW ne triomphe pas au premier plan des courses internationales. Audi peut bomber le torse !

Mercedes entre dans la danse

Troisième larron de la foire d'empoigne aux belles motos, Mercedes n'entend pas demeurer en reste devant le succès de ses meilleurs ennemis allemands. Il y a deux ans, la firme à l'étoile commence à s'intéresser à MV Agusta. Les mécaniques exclusives et les courbes avantageuses de ces machines italiennes ont de quoi faire fondre la glace d'un constructeur qui rafle tout en Formule 1. Mais Fiat est déjà sur les rangs. L'affaire traîne un peu en longueur et Mercedes avance judicieusement ses billes à l'automne 2014 en signant un partenariat entre Ducati et AMG, le département compétition de Daimler Mercedes. Un concept MV Agusta F3 800 AMG nait de ce premier accord.

Le malheur des uns...

En 2015, le chiffre d'affaires de MV Agusta progresse de 30%, une statistique à laquelle les rigoureux allemand de chez Mercedes ne sont pas insensibles. Mais en marge de cette progression, MV est aussi très fortement endetté. On parle d'un chiffre de 100 millions d'euros. Une peccadille qui ne rebute pas Mercedes qui, bien au contraire, revient à la charge en position de force. Les italiens annoncent alors une prochaine restructuration de leur marque, ce qui n'est autre qu'un appel du pied envers les alléchants capitaux Mercedes. MV Agusta attend des engagements solides et Mercedes le fruit de l'image élitiste du constructeur italien qui brille en championnat du monde Supersport grâce à notre Jules Cluzel national !

L'automobile allemande aime la moto

Au final, cette guerre des géants allemands en territoire moto est plutôt à voir d'un bon oeil. Elle signifie l'intérêt de ces grandes compagnies pour notre humble cause. Et même si cet intérêt est avant tout financier, s'il pouvait au final servir notre passion, pourquoi nous en plaindre ?

Plus d'infos sur l'actualité économique

Commentaires

Le Modérateur

et ils eurent beaucoup d'enfants ?

28-03-2016 12:27 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous

Suzuki