Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

Le GMT94 remporte le 81eme Bol d'Or

La Yamaha R1 de l'équipe française fait le plein de points avant la pause

Le Wepol BMW et le Honda Racing Endurance finissent sur le podium

Le GMT94 remporte le 81eme Bol d'OrNi les safety-cars, ni une panne d'essence, ni un stop and go pour une ligne blanche franchie à l'entrée des stands ne sont venus à bout du GMT94, qui a remporté avec brio cette 81eme édition du Bol d'Or. Une édition marquée par les bris mécaniques, les chutes et les rebondissement jusqu'au bout du double tour d'horloge.

Le GMT94 de Christophe Guyot était loin d'être favori pour la course. Parti de la sixième position à une seconde de la pole position de la Kawasaki #11, le team semblait condamné à tenter de suivre le SRC, impérial tout au long du week-end. La ZX-10R s'était placée dés les premières minutes de la course en tête, avec Randy de Puniet à son guidon. Le rêve n'aura pourtant duré que 30 minutes pour le team de Gilles Stafler, avant qu'un piston ne vienne casser le moteur, forçant le team à abandonner avant même le début réel de la bagarre. Autre favori à ne pas avoir vu l'arrivée : le YART Yamaha, qui a baissé la grille de son garage à la nuit tombée.

La Yamaha R1 du GMT94 a fait finalement parler l'expérience et la fiabilité, se débarrassant un à un de ses adversaires. Le SERT semblait bien parti cette année pour jouer des coudes avec Yamaha, avant que des soucis d'échappement et d'électricité ne viennent la reléguer à plusieurs tours de la tête de la course, dans la nuit. A l'arrivée, Christophe Guyot, soulagé d'être passé entre les nombreux problèmes qui ont touché ses rivaux, a salué le travail de son équipe.

La course a été d'une rare intensité. Nous avons eu de nombreux adversaires successifs pour atteindre notre objectif de victoire. L’énergie, le talent et la détermination des pilotes, des mécaniciens et de toute une équipe dévouée ont été la clef de cette victoire.

Pour son retour, le F.C.C TSR Honda France a longtemps été en mesure de jouer la gagne, avant qu'une chute ne vienne anéantir tous leurs espoirs au lever du jour. Le motoriste japonais a joué de malchanche dimanche, puisqu'un problème technique a touché la 111, qui roulait elle aussi devant. Au prix d'une remontée incroyable, le Honda Endurance Racing a récupéré la troisième place dans le dernier tour, face à Lucy Glöckner, qui a fait une course historique, manquant de peu d'être la première femme à monter sur le podium au Bol d'Or. Consolation pour son équipe privée qui engageait ce week-end une BMW S1000RR : le Voelpkernrt 48 Schubert-Motors finit au pied du podium.

Cette édition a été particulièrement dure pour les motos : seules 29 ont été classées à l'arrivée, soit moins de la moitié des 59 engagées. Les pilotes de l'EWC FIM se retrouveront en avril pour les mythiques 24 Heures motos. D'ici là, les équipes vont développer de nouvelles pièces et travailler sur la fiabilité, qui a manqué à certains.

Classement final - Bol d'Or 2017

  1. GMT94 YAMAHA
  2. WEPOL BMW Motorrad Team by penz13.com - +9 Lp
  3. Honda Endurance Racing - +10 Lp.
  4. Voelpker NRT48 Schubert-Motors by ERC - +10 Lp.
  5. IVRacing BMW CSEU - +12 Lp.
  6. F.C.C. TSR Honda France - +13 Lp.
  7. Suzuki Endurance Racing Team - +13 Lp.
  8. Tati Team Beaujolais Racing - +13 Lp.
  9. Team 33 Accessoires - Louit Moto +16 Lp.
  10. Junior Team LMS Suzuki +20 Lp.

Plus d'infos sur le Bol D'Or