english

Les constructeurs motos poussent pour le contrôle technique moto

L'ACEM qui représente les constructeurs motos veut généraliser le contrôle technique moto en Europe

L'ACEM pousse pour le contrôle technique motoCela fait longtemps que l'on parle de l'ACEM, l'Association des Constructeurs Européens de Motocycles (ACEM), qui oeuvre pour la filière du deux-roues (et du trois-roues) en Europe. Sécurité, formation, technologie... font ainsi partie de la stratégie défendue par l'association au niveau européen avec "The Safe Ride to the Future 2.0".

Et c'est ainsi que l'on découvre que l'ACEM pousse à un contrôle technique moto obligatoire dans tous les états européens, une volonté clairement écrite en page de l'Executive Summary de son plan ainsi que dans son document complet !

All EU Member States should establish periodic technical inspections for motorcycles to enhance the maintenance and repair of vehicles and to assist in the prevention of irresponsible tampering. National governments should reinforce roadside inspections of all vehicles in order to identify vehicles which could represent a hazard to traffic safety.

Autrement dit, tous les états membres devraient instaurer un contrôle technique régulier pour les motos afin de renforcer l'entretien et la réparation des véhicules et contribuer à prévenir les accidents non responsables. Les gouvernements devraient renforcer les révisions de tous les véhicules afin d'identifier les véhicules qui pourraient constituer un danger pour la sécurité routière.

Ce contrôle technique fait déjà partie du projet européen pour toute l'Europe d'ici 2022, mais chaque Etat a la liberté de l'instaurer - ou non - s'il démontre que l'accidentologie a baissé dans son pays sur la période. Et c'est exactement le cas en France, où l'accidentologie des motards a baissé ces dernières années, contrairement à d'autres catégories d'usagers de la route dont l'accidentologie a malheureusement augmenté.

Les problèmes techniques peu impliqués dans les accidents

De plus, il faut rappeler que le rapports MAIDS 2.0 qui fait référence en termes d'accidentologie en Europe a démontré qu'un problème technique n'était impliqué que dans 0.5% des cas d'accidents.

Il faut dire qu'un deux-roues passe normalement en révision en moyenne tous les 6.000 km ou tous les deux ans, à comparer aux voitures qui passent en moyenne en révision tous les 30.000 km. Et les motards entretiennent globalement mieux leur moto que les automobilistes parce que les organes mécaniques sont plus accessibles et qu'ils savent qu'un problème mécanique peut être dangereux car n'ayant que leur équipement moto pour les protéger en cas d'accident. Ceci suffit à considérer par certains le Contrôle Technique comme une taxe supplémentaire plus qu'une nécessité pour sauver des vies.

Un Contrôle Technique qui pose des problèmes financiers et humains

Le CT deux-roues pose enfin un problème financier et humain. L'investissement matériel spécifique aux deux-roues (banc différent d'une voiture, contrôles différents) et humain (formation spécifique, obligation d'avoir le permis moto pour manipuler une moto) nécessaire pour une rentabilité minime, vu le petit ratio de motos par rapports aux voitures, n'est pas là pour favoriser son instauration. Les calculs effectués montrent qu'il ne pourrait y avoir que quelques centres, principalement dans les agglomérations les plus importantes qui pourraient être rentables. Ceci entraîne à cause du petit nombre de motos par rapport aux voitures, le problème du maillage des centres de contrôle technique, notamment en ruralité. Et il reste le problème du coût du contrôle technique, quand le deux-roues est parfois le moyen de transport de personnes aux revenus modestes qui n'ont pas de voiture. Son coût devrait donc être inférieur à celui du contrôle technique d'une voiture, mais du coup que pourrait-il être fait pour un coût minime hormis des contrôles visuels pour finalement un contrôle technique "au rabais" ou "contrôle alibi". Pour toutes ces raisons, le Contrôle Technique moto ne peut pas être un simple copier-coller du Contrôle Technique auto.

Ceci explique la réponse cette année du Ministère de l'Ecologie face aux questions demandant pourquoi le contrôle technique moto n'était pas encore instauré.

Dans le cadre de la transposition de la directive 2014/45/UE, le Gouvernement étudiera la piste de la mise en place d'un contrôle technique pour ces catégories de véhicules.

Le Contrôle Technique en France est obligatoirement effectué dans un réseau indépendant, ce qui n'est pas le cas dans toute l'Europe

Il s'agit naturellement de la position européenne, position plus nuancée pour les constructeurs en France, représentés par la CSIAM. La CSIAM relaie obligatoirement les positions de l'ACEM et ne pourra jamais être contraire à celle de l'ACEM. Thierry Archambault de la CSIAM apporte toutefois quelques nuances en rappelant que si en France, le CT doit passer par un réseau indépendant, ce n'est pas obligatoirement le cas dans le reste de l'Europe où ce contrôle peut s'effectuer en concessions :

Puisque le maillage est compliqué, puisque le tarif appliqué risque d'être disproportionné, puisque le modèle économique ne peut être trouvé, puisqu'il y a un problème de formation, pourquoi ne pas adosser le contrôle technique au réseau de concessionnaires des marques qui ne serait plus alors un CT mais un contrôle de conformité. Le concessionnaire connait la machine et peut vérifier la conformité de la machine par rapport aux caractéristiques d'homologation. Et on ne serait plus dans un contrôle alibi"

A cette proposition, l'administration oppose naturellement l'argument que les concessionnaires ne peuvent être "juge et partie". Ce à quoi la CSIAM répond que "l'Etat pourrait donner des agréments, faire des contrôles et faire appliquer la loi".

Coté constructeur, Yamaha est en accord avec les positions de la Csiam et verrait "le principe d'un contrôle de conformité qui serait effectué exclusivement dans les réseaux respectifs des marques, au moment de la revente à particulier, après 2 ans et valable 6 mois."

Les associations d'usagers sont contre et continueront à lutter contre un contrôle technique moto.

Plus d'infos sur le contrôle technique moto

Commentaires

pretexte

A moins de faire un contrôle technique tous les 10 ans, je ne vois pas l'utilité. Mais évidemment là où il y a du fric à se faire...

05-10-2020 10:40 
Picabia

Je ne comprends pas cet acharnement.
Visites tous les 8000 ou 12000 kilomètres, sinon une visite périodique tous les ans permet d'éliminer 95% des cas.
Pour les pneus, l'huile ou la chaîne, un visuel toutes les trois sorties ou tous les mois, rien de plus basique.Alors pourquoi instaurer un contrôle technique obligatoire.
En cas de revente, pour l'acheteur cela pourrait se comprendre car il y a des margoulins.
Une foi de plus c'est pour ces groupes une rente de plus et pour l'état un impôt déguisé (pour notre bien à tous).

05-10-2020 11:11 
PELE

Qui dit contrôle technique dit motos à mettre au rebut... donc comme le dit @pretexte du fric à se faire pour les constructeurs.
Comme il n'y a pas de pression des constructeurs français (et pour cause!) l'état ne veut pas mettre de l'argent dans ce truc onéreux à mettre en place.
A mon avis on va attendre...

05-10-2020 11:15 
tath

Arretez avec vos révisions etc... ya des motards qui ne le font pas. en particulier quand la moto va être mise en vente. donc CT pour une vente de moto moi je trouve ca pertinent.

05-10-2020 11:36 
kernel62

Ce qui rend méfiant, c'est que ce soit les constructeurs qui poussent au CT. Il faut se rappeler de la note interne qui a fuité de chez Honda en 2012 en parlant de "dédier une partie des concessions au CT". Ca pose un problème de conflit d'intérêt.

05-10-2020 11:52 
VincFR75

Citation
tath
Arretez avec vos révisions etc... ya des motards qui ne le font pas. en particulier quand la moto va être mise en vente. donc CT pour une vente de moto moi je trouve ca pertinent.

C'est vrai que jamais aucun automobiliste ne s'est fait baisé sur l'achat d'une voiture d'occasion bien qu'elle est le CT

05-10-2020 11:53 
PERSO

citation : C'est vrai que jamais aucun automobiliste ne s'est fait baisé sur l'achat d'une voiture d'occasion bien qu'elle est le CT

completement d'accord !
le CT nous protege un max , bien sur ! ce n'est pas pour le fric, pas du tout !

05-10-2020 12:00 
james_bar

@tath libre à toi de demander au vendeur une facture de révision et de contacter la concession

05-10-2020 12:55 
PELE

De toute façon, pour l'acheteur d'un véhicule d'occasion qui fait attention après s'être fait avoir (ce qui a été mon cas une fois)le plus judicieux c'est d'exiger toutes les factures et les preuves d'entretien et de contrôler chez les concessionnaires (en général ils répondent)ou les ateliers de réparation, et d'avoir l'historique de l'engin. Il y a un site gouvernemental qui permet de retracer toutes les ventes en France. Par contre cela prend du temps.
De toute façon si le vendeur tergiverse il faut passer son chemin.
Je suis d'accord : le CT n'est aucunement une garantie contre les pannes et les vis cachés.

05-10-2020 12:58 
MANUMONOMOTO

Les accidents sont dus dans 0,5 % des cas à une défaillance mécanique de la moto.
Les directives actuel et future semblent s'orienter vers une sécurité routière optimale et je m'en réjouis cependant, l'Europe doit continuer dans cette direction on est en protecteur de chaque conducteur de deux-roues motorisé en les obligeant à s'équiper de façon complète casque gants blouson spécifique deux roues les chaussures ce qui réduira fortement les lésions voir la mortalité des deux roues.

05-10-2020 13:12 
Philippe21

Personnellement je n'aurais pas trouvé stupide d'instaurer un CT obligatoire au moment de la revente d'une moto, mais pas tous 2 ans.

05-10-2020 13:17 
A-Lain

Quand tu vois le kilometrage moyen des motos il va y avoir plus de factures de CT que de factures d'entretien.

05-10-2020 13:19 
Charlie_41

Le CT auto n'est qualitatif que sur 2 points :
- l'équilibre du freinage (pas applicable en moto)
- la mesure de pollution (m'enfin, dans la réalité rien n'oblige à mettre la sonde dans le silencieux du véhicule testé).

Parmi les 4 roues que j'ai acheté, avec un CT valide :
- 1 306 avec le collecteur d'échappement en 3 morceaux (il valait mieux qu'il fasse beau car avec les retours de gaz dans l'habitacle il n'était pas souhaitable de rouler vitres fermées !) ;
- 1 Twingo avec les étriers avant qui grippaient après quelques freinages ;

Bref, un centre de contrôle ne s'engage pas sur grand chose (pas plus qu'un dépôt-vente d'ailleurs), contrairement à un concessionnaire qui lui engage sa responsabilité sur les machines qui sortent de son atelier. Mieux vaut donc une révision par un atelier officiel ou reconnu qu'un CT à l'utilité essentiellement administrative.

L'intérêt des constructeurs est simple : inciter à un remplacement accéléré du parc pour vendre plus.
Et ne pas avoir les ateliers du réseau encombrés par des motos "anciennes" dont il faut gérer les pièces détachées. KTM ne s'occupe déjà pas de ça pour les Husky de l'époque Varese, et tous les gros constructeurs Européens sous-traitent en grande partie voire totalement leur production à des usines asiatiques...

La sécurité a bon dos !

05-10-2020 13:47 
kernel62

Voila Charlie_41 a compris.

On ira passer le ct en concession avec notre vieille brêle et ça sera la même personne qui te dira qu'il y a un défaut majeur soumis à contre-visite et qu'elle t'offre une remise sur le nouveau modèle de la gamme. Gros conflit d'intérêt en vue.

05-10-2020 14:26 
ludo51

Ça semble tellement évident : ACEM = Association des Constructeurs Européens de Motos .... Donc sous un prétexte sécuritaire incongru , on aura compris que leur but est surtout de vendre davantage !!!

05-10-2020 14:30 
ludo51

Autre chose , en passant , savez vous qui a piloté ce fameux rapport MAIDS ?
L'ACEM .......
[ffmc.asso.fr]çais.

05-10-2020 14:40 
vfr

'to assist in the prevention of irresponsible tampering'

petite erreur de traduction: on parle en fait d'éviter les bricolages irresponsables, et pas les accidents non responsables.

bon... comme d'hab', on va pénaliser le plus grand nombre à cause de quelques uns...

05-10-2020 15:07 
pretexte

Ce n'est même pas "pénaliser le plus grand nombre à cause de quelques uns". Le nombre d'accident dû à un mauvais entretien est infime donc ne représentatif. Il s'agit simplement de questions économique. Et effectivement que la demande vienne des constructeurs est en soi une indication. Soit ils veulent (comme écrit plus haut)vendre plus en éliminant des vieux véhicules, soit ils se disent qu'un motard mort sur la route est un client en moins. Et les 2 ne sont pas incompatibles. Mais par pitié qu'ils arrêtent de nous dire que c'est pour notre bien, on est assez chouchouté par tous les politicards ...

05-10-2020 16:22 
Luc Trl

Petit témoignage : Je vis en Andorre où le CT annuel est obligatoire. 21¤ si ma mémoire est bonne, c'est à peine plus que le coût d'un plein en France. Ce qui est très raisonnable.
Par contre, sur ma vieille KTM qui ne me sert qu'à aller dans les chemins, j'ai du remettre un second rétroviseur et changer le guidon pour un guidon d'origine. Et oui, je l'avais achetée avec un Magura d'enduro, et j'ai du remettre un KTM...strictement identique. Tout çà pour repasser avec succès une contre-visite même si le guidon Magura n'avait rien d'un guidon de vélo de course.
Le CT va obliger à se débarrasser de toutes les bidouilles façon vintage. Fini les boucles arrières recoupées pour mettre une selle monoplace arrondie, les pots de T-Max et les sportives transformées en roadster pour cause de gamelle. Les motos devront rester d'origine ou passer par la case homologation à titre individuel...bon courage.

05-10-2020 18:53 
D3n1s57

"Luc Trl"
Tout à fait, comme en Allemagne sauf que là c'est tout les 2 ans et 70¤, et pour chaque modif sans certification EU, il faut passer une visite spéciale pour obtenir un certificat ou la faire inscrire sur la carte grise et il faut raquer à chaque fois naturellement. sourire

05-10-2020 20:16 
D3n1s57

Je sens que si cela devait se faire en France, plus de la moitié du parc moto français se retrouverait gelé net clin d'oeil

05-10-2020 20:19 
seb-xx

a ceux qui voulaient un CT pour les achats d'occasions, saviez vous que vous pouvez vous faire aider d'un expert? (ils ont pas que les assureurs comme clients)

05-10-2020 23:10 
didyeh68

quand tu vois l'état de certaines voitures qui roulent encore, tu te demandes comment ils font pour passer le CT...je pense que ce sera pareil avec les motos!
je suis des fois des vieux C15 ou express qui piquent les yeux sourire
et les propriétaires d'harley vont pleurer! sourire

06-10-2020 03:50 
PERSO

et apres , CT pour les velos (il y en a de plus en plus et on nous pousse a en faire , de plus moteur electrique, donc possibilité de debridage), beaucoup d'accident les velos et l'entretien n'en parlons pas !
les poussettes de bébé , un marché de l'occasion et une securité de nos bébés , c'est important aussi . etc .
leur imagination pour gagner de l'argent et en faire gagner façilement a leurs copains , na pas de limites

06-10-2020 07:13 
maars

Conflit d'intérêt évident.

Un de plus ....

06-10-2020 08:29 
CLEW

Beaucoup ont pointé les limites du CT auto et il arrivera sans doute la même chose pour le CT moto.

La note Honda ne traduit pas forcément un conflit d'intérêt, on peut très bien dédier une partie des concessions à un contrôle des véhicules avant CT qui sera passé dans un centre dédié aux CT.

Je doute que le CT français soit à 21 ¤ comme à Andorre, je pense plus pour 70 comme chez nos voisins teutons. Rendez-vous compte, il faut investir dans du matériel de contrôle !

Quant à mettre fin aux modifications, pas sûr que ce soit le cas. Les voitures "enjolivées" d'accessoires divers et de lumières de toutes les couleurs passent... Je doute aussi que les centres de CT investissent dans des bancs de puissance pour contrôler le respect des MTT1 MTT2 et comme le CT se fait sans démontage, pas toujours facile de voir qu'un boitier est modifié ou un fil débranché ou une bride enlevée...
Au final ce CT sera encore une fois l'occasion de taper au portefeuille les usagers de la route.

C'est quand même ubuesque de constater que certaines catégories passent à travers tous les textes de loi et d'autres se les prennent en pleine tronche.

06-10-2020 08:37 
pretexte

Ouais mais de ce coté là les motos ont échappées au contrôle technique depuis des années. Alors profil bas!
Les 2 roues doivent être les seuls engins roulant sur route a y échapper. Oui aussi les tracteurs et les quads etc..

06-10-2020 08:59 
Dblz

Un vendeur pro qui vend à un particulier perd toujours (ou quasi toujours) si le particulier l'attaque pour vice caché.

Donc quelqu'un qui n'est pas compétent en mécanique ou ne veut pas prendre de risque doit acheter sa meule d'occasion à un vendeur pro. Et c'est réglé. (pas un simple dépot vente, car le vendeur est le particulier vendeur, le dépot vente ne servant que d'intermédiaire sans responsabilité particulière).

La garantie pour vice caché est non annulable, d'office, et vaut pour une durée infinie.

Partant de là, soit tu achètes à un pro et tu as une meule ok, soit tu achètes à un particulier et tu assumes.

Le CT à la revente n'est qu'une taxe qui n'apporte rien. Faut pas oublier qu'à la base c'est le groupe DEKRA qui a fait du pression sur l'Europe pour que les motos y passent aussi, car "tout ce manque à gagner c'est pas normal".


06-10-2020 09:31 
Bee Loo

"problème technique impliqué que dans 0.5% des cas d'accidents" : et en plus je crois qu'il y a un gros pourcentage de pneus foutus dans ces 0,5%, et ça le CT n'y pourra rien.
En revanche, la pollution sonore est sans doute une de leurs motivations. Merci les blaireaux full barouf ...

06-10-2020 12:24 
Le Modérateur

L'article a été mis à jour avec la position de la CSIAM, équivalent France de l'ACEM.

06-10-2020 14:50 
Charlie_41

Citation
CSIAM
...pourquoi ne pas adosser le contrôle technique au réseau de concessionnaires des marques qui ne serait plus alors un CT mais un contrôle de conformité...

Hum, J-L MARS (président de la branche moto de la CSIAM) ne va pas se faire que des copains...

06-10-2020 15:24 
CLEW

Citation
Charlie_41
Citation
CSIAM
...pourquoi ne pas adosser le contrôle technique au réseau de concessionnaires des marques qui ne serait plus alors un CT mais un contrôle de conformité...

Hum, J-L MARS (président de la branche moto de la CSIAM) ne va pas se faire que des copains...

Là ce qui me dérange c'est le mot "concessionnaires"
Le contrôle de conformité serait donc réservé au réseau de concessionnaires et imposerait d'aller chez le concessionnaire de la marque pour subir ledit contrôle. Ce qui peut se comprendre comme : le petit mécano du coin est un incapable... il ne sait pas faire la différence entre une machine conforme à son type mine et une non conforme.
Avec une telle mainmise, un concessionnaire pourrait très bien déclarer une machine non conforme puisqu'équipée d'un accessoire adaptable en lieu et place de l'origine car la tentation sera forte de vendre des pièces d'origine pour remplacer un levier de frein ou un silencieux d'échappement, quand bien même les pièces montées seraient homologuées.
Reste que maintenant, je comprends bien pourquoi les constructeurs sont pour le CT pipeau

06-10-2020 15:52 
fift

De toutes manières, un concessionnaire ne peut pas être également centre de CT. Comme dit plus haut, il y a conflit d'intérêt et c'est illégal. C'est pour ça qu'en auto les centres sont séparés, et qu'ils ne dépendent pas des constructeurs mais globalement d'organismes de vérification (Dekra, Veritas, TÜV, AFNOR, etc).

06-10-2020 16:12 
Berny

Pis le gars qui roule avec une marque de moto disparue, y va galérer pour trouver un concessionnaire. flute
Certes, y en a peu qui roule encore, mais par exemple une BFG, une MF, une Monet Goyon...inquiet
Pas de CT moto du tout, ca simplifie.

06-10-2020 16:47 
olivierzx

Constructeurs européens = minoritaires sur le marché de la moto.

J'ose espérer que leur avis ne sera pas suivi AVANT d'avoir consulté les constructeurs asiatiques.

06-10-2020 18:19 
Charlie_41

Olivier, ACEM & CSIAM représente les constructeurs ET importateurs.
C'est d'ailleurs la position défendue par Honda depuis plusieurs années.

06-10-2020 19:01 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous

ApriliaApriliaAprilia