english

100 € pour compenser la hausse du coût du carburant et de l'énergie

L'indemnité inflation versée à 38 millions de Français entre décembre et février

Pour qui ? Quand ? Sous quelles conditions ? Quelles démarches entreprendre ? ...

100 € pour compenser la hausse du coût du carburantSi vous prenez la route, la flambée des prix des carburants ne vous a pas échappé alors que les tarifs à la pompe continuent leur inexorable ascension. Ce surcoût n'est d'ailleurs pas le seul à frapper les Français puisque les prix du gaz et de l'électricité connaissent également une hausse.

Face à ces dépenses plus élevées, mais pourtant essentielles pour bon nombre de nos concitoyens, le gouvernement avait annoncé qu'il travaillait à l'élaboration d'une aide pour apporter un coup de pouce aux foyers les plus modestes et évoquait notamment la piste d'un chèque carburant relativement similaire à ce que propose déjà la région Haut-de-France.

Mais face à l'inflation plus globale et à la nécessité d'agir rapidement, l'exécutif a finalement revu sa copie pour mettre en place une "indemnité inflation" couvrant l'ensemble de toutes les dépenses en énergies et appliquées de manière plus large. Un gel du prix du gaz a également été appliqué pour toute l'année 2022. La hausse du prix de l'électricité a été plafonnée à 4% pour 2022.

Ainsi, c'est une indemnité de 100 euros qui va être versée à près de 38 millions de Français, la prime s'appliquant à chaque personne et non pas à un foyer fiscal.

Les conditions d'obtention de la prime

Pour pouvoir prétendre à cette indemnité, il faut être salarié, fonctionnaire, travailleur indépendant, apprenti, étudiant boursier ou autonome fiscalement, demandeur d'emploi ou retraité et gagner moins de 2.000 euros net par mois avant le prélèvement de l'impôt à la source. La possession d'un véhicule n'entre pas en compte dans les critères.

La prime est par ailleurs appliquée par personne et non pas par foyer. Si deux personnes d'un même ménage touchent chacun moins de 2.000 € net, alors ils percevront bien deux fois l'aide.

Les démarches

Les bénéficiaires n'ont aucune démarche à entreprendre, la prime sera versée automatiquement par l'employeur, l'Urssaf, la caisse de retraite, Pôle emploi ou le Crous selon le profil et sera visible directement dans la feuille de paie mensuelle, en haut de cette même feuille de paie. Les versements interviendront fin décembre pour les salariés, fin janvier pour les fonctionnaires et en février pour les indépendants, les demandeurs d'emploi et les retraités. Cette indemnité inflation a en plus comme particularité de ne pas être soumise aux cotisations sociales ou à l’impôt sur le revenu. Il s'agit donc bien de 100 euros net de tout impôt.

Une aide cumulable avec le Chèque énergie

Par ailleurs, cette indemnité inflation est cumulable avec le Chèque énergie confirmé en septembre dernier. Cette aide de 100 euros est toutefois réservée aux ménages les plus modestes et attribuée uniquement à ceux dont le revenu fiscal de référence est inférieur à 10.800 euros, soit 5.8 millions de ménages. Le montant du chèque énergie est calculé sur la base du revenu fiscal de référence (RFR) et de la consommation en énergie du ménage et peut varier entre 48 € à 277 € par an. Ce chèque n'est pas encaissable par une banque et ne peut être utilisé que pour régler de façon effective une dépense en énergie mais aussi être utilisé pour financer des travaux d'efficacité énergétique.

Plus d'infos sur l'indemnité inflation

Commentaires

Coolapix

C'est malheureux à dire, mais ça ne changera absolument rien ni à la situation des bénéficiaires, ni au fait que tout augmente et que ce n'est pas fini 🙄

01-11-2021 09:00 
Picabia

Mes 100 euros je les gagne en faisant que 3 ou 4 litres aux cent kilomètres. Après réflexion je me suis dit qu'il fallait commencer par cela

01-11-2021 09:01 
anguille37

Pas assez pauvre, mais trop riche pour bénéficier de ce geste généreux (votez pour moi) alors moins de kilomètres. Pour modérer la hausse de l'électricité et du gaz j'utilise le moteur thermique de la tronçonneuse et j'abats des arbres, je coupe du bois, je défriche les forêts, bref je deviens écologiste actif...

01-11-2021 10:36 
D3n1s57

Quel grand c½ur ce Macron il vole au secours de ces pauvres gens, à revoter de suite sourire

01-11-2021 11:49 
Redge

Un cache-misère électoral. Qu'en pensent les bénéficiaires ?

01-11-2021 12:22 
KPOK

100 euros, soit 60 litres d'essence à 1,65 euros/litre.
60 litres d'essence, à 2 litres/100 = 3.000 kilomètres minimum.
A peine de quoi atteindre Nijny Novgorod : quel rapiat, ce Macron !

01-11-2021 13:03 
Berny

Arrête toi à Moscou, déjà pas mal.sourire

01-11-2021 14:00 
Tortue Ninja

Bien plus loin que cela mon cher KPOK!

Car le litre de super coûte moins de la moitié de son prix français. Donc au passage de la frontière à Brest-Litovsk, l'autonomie double 👍!
Merci au Président Poutine d'ainsi augmenter le "cadeau" du Président Macron !
Je suis certain que cette vision fera plaisir à ce dernier 🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣

04-11-2021 09:45 
inextenza

Quel cadeau?
Celui de payer ENCORE un truc pour que d’autres puissent partir en vacances?
L’essence est cher, que seuls les nantis qui gagnent plus de 2000¤/mois peuvent payer sans tirer la langue, mais pourtant, on parle des bouchons de la Toussaint… un truc m’échappe. Ah oui, tout nanti que je suis je ne roule plus pour le loisir/vacances, j’ai des chèques à faire aux autres (oui je schématise, mais la pression fiscale me fait finir les mois dans le rouge en ce moment, donc, ça me met en colère de voir être volatilisé 3.8 milliards d’¤ de cette façon, c’est à dire incroyablement inégalitaire et injuste)

04-11-2021 11:17 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous

Mutuelle