english

Roadster Benelli Tornado Naked Twin 500

Le bicylindre mid-size décliné en version roadster

Twin de 500 cm3, 47,6 ch et 46 Nm, 199 kg pleins faits

Roadster Benelli Tornado Naked Twin 500TNT est un nom qui résonne chez les amateurs de motos italiennes et pour cause, c'est celui dont était affublé les roadsters trois cylindres Tornado Naked Tre de Benelli. La TNT est aujourd'hui de retour en version de moyenne cylindrée dans la gamme de Pesaro, mais le Tre se transforme en Twin.

La Tornado Naked Twin 500 se veut être l'évolution "logique" du concept sportif imaginé par Benelli. Le moins que l'on puisse dire, c'est que les designers du centre de style de Pesaro se sont lâchés pour concevoir une esthétique sans concession qui, fatalement, risque de diviser. C'est surtout vrai pour cette face avant dont les feux de jours à LED en forme de T semblent suspendus. Une "Naked" a rarement aussi bien porté son nom.

Roadster Benelli Tornado Naked Twin 500
Roadster Benelli Tornado Naked Twin 500

En revanche, lorsque l'on se penche sur les aspects techniques de la moto, on est clairement en terrain connu. Benelli utilise ici son bicylindre de 500 cm3 bien connu puisque c'est celui qui propulse déjà les TRK502 et Leoncino 500, avec une puissance de pointe de 47,6 chevaux (compatible A2) et un couple de 46 Nm.

Roadster Benelli Tornado Naked Twin 500
Roadster Benelli Tornado Naked Twin 500

Quelques modifications ont toutefois été réalisées sur les carters d'embrayage et de transmission pour s'ajuster au nouveau cadre et au style de la moto. Même constat pour l'échappement qui se dote d'un nouveau catalyseur et de la boite à air qui a été optimisée.

Roadster Benelli Tornado Naked Twin 500
Roadster Benelli Tornado Naked Twin 500

La partie cycle s'articule quant à elle autour d'un cadre treillis tubulaire avec une fourche inversée de 50 mm à l'avant, un amortisseur central réglable à l'arrière, un empattement de 1.451 mm et une selle haute de 784 mm. Le freinage est assuré à l'avant par un disque flottant de 320 mm et un étrier radial à quatre piston tandis que le simple disque arrière avec étrier flottant simple piston vient assurer l'essentiel. Les jantes de 17 pouces sont chaussées en 120/70 et 160/60.

Roadster Benelli Tornado Naked Twin 500
Roadster Benelli Tornado Naked Twin 500

Enfin, comme toutes les motos modernes, la Benelli Tornado Naked Twin 500 n'échappe pas à la mode du compteur TFT couleur puisque l'on retrouve un élément de 5 pouces avec connectivité Bluetooth. La TNT500 sera disponible chez les revendeurs au second semestre 2023. Le prix n'est pas encore défini.

La Tornado en vidéo

Caractéristiques techniques Benelli Tornado Naked Twin 500

  • Moteur : bicylindre en ligne, 4t, refroidissement liquide, DACT, 4 soupapes par cylindre
  • Cylindrée : 500 cm3 (69 x 66.8 mm)
  • Taux de compression : 11.5:1
  • Puissance : 47,6 ch (35 kW) à 8.500 tr/min
  • Couple : 46 Nm à 6.000 tr/min
  • Lubrification : carter humide
  • Alimentation : injection électronique avec corps papillon de 37 mm
  • Embrayage : multidisque en bain d'huile
  • Boite de vitesse : 6 rapports
  • Transmission finale : chaine
  • Cadre : en tubes d'acier
  • Suspension avant : fourche inversée de 50 mm réglable en détente et compression, débattement 125 mm
  • Suspension arrière : bras oscillant avec amortisseur central réglable en précharge du ressort, compression et détente, débattement roue 131 mm
  • Frein avant : double disque semi-flottant de 320 mm, étriers radiaux à 4 pistons, ABS
  • Frein arrière : disque de 260 mm, étrier flottant à simple piston, ABS
  • Roues : jantes en alliage d'aluminium
  • Pneu avant : 120/70 ZR17 M/C 58W
  • Pneu arrière : 160/60 ZR17 M/C 69W
  • Longueur : 2.101 mm
  • Largeur : 933 mm
  • Hauteur : 1.139 mm
  • Hauteur de selle : 784 mm
  • Empattement : 1.451 mm
  • Garde au sol : 143 mm
  • Poids en ordre de marche : 199 kg
  • Réservoir : 14 litres, dont 2 litres de réserve

Disponibilités / Prix

  • Prix : - euros
  • Disponibilité : 2e semestre 2023

Plus d'infos sur Benelli

Commentaires

Argo

ça serais quand même bien qu'il bosse un peu plus sur le moteur et un peu moins sur le designe..
je ne sais pas si il l'on oublié les constructeur, mais certes on regarde notre moto, mais surtout on roule avec

09-11-2022 17:55 
olivierzx

Un 500 A2 ... difficile d'améliorer quoi que ce soit niveau moteur.
A part cacher les fils et les câbles.

09-11-2022 18:14 
VieuxBiker

Aller hop! Et une de plus au tableau des bouses, quelle merde horrible en tout cas en photo. Encore un laideron qu'on ne risque pas de croiser beaucoup sur nos routes.

09-11-2022 19:32 
Picabia

On critique Suzuki mais là ils se sont surpassés

10-11-2022 13:14 
A-Lain

Si ils pouvaient arrêter de faire des photos noir sur fond noir ce serait bien aussi.
Les peintres ont déjà éculé le concept, faudrait évoluer

10-11-2022 14:42 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous