english

Un bicylindre pour la Fantic Caballero

Le constructeur italien veut concurrencer la Benelli TRK 502

L'ensemble de la production rapatrié en Italie d'ici deux ans

Marque italienne emblématique des années 1970, Fantic Motor a connu un succès sans précédent avec ses motos Caballero, d'abord sur route puis en compétition. La marque a cependant connu une fin prématurée au milieu des années 1990 après près d'une décennie de vaches maigres. Un premier retour manqué au début des années 2000 a finalement vu le constructeur être racheté en 2014 par un consortium d'investisseurs mené par l'ancien directeur du développement d'Aprilia Mariano Roman.

L'actuelle Fantic Caballero 500
L'actuelle Fantic Caballero 500

À la tête de la société depuis lors, le directeur a su remettre la société sur de bons rails en relançant avec succès la lignée des Caballero autour de trois cylindrées de 125, 250 et 500 cm3.

Les scramblers 500 ont été propulsés par des monocylindres fournis par le chinois Zongshen, tandis que la 250 a été arrêtée avec Euro5. Cette situation arrive cependant à son terme puisqu'il y a un an Fantic Motor a racheté le fabricant moteur Minarelli à Yamaha, une marque avec laquelle il a toujours travaillé et qui a fourni les moteurs 125 construits à Bologne, notamment pour les Caballero 125, Motard 125 et Enduro 125.

Implantée à Bologne, l'usine de Minarelli produit aujourd'hui 90.000 moteurs par an, avec une capacité de production à 200.000 moteurs et 30.000 motos. Avec 110% de progression au niveau des ventes en 2021, la marque entend produire 20.000 machines directement en Italie dès cette année.

Fantic prévoit de faire produire tout ses moteurs dans l'usine Minarelli d'ici deux ans
Fantic prévoit de faire produire tout ses moteurs dans l'usine Minarelli d'ici deux ans

L'objectif de ce rachat est également de rapatrier la production en Italie, comme le confirme Mariano Roman, que nous avons interviewé :

Notre objectif est de disposer de nos propres moteurs pour alimenter toute la gamme Fantic dans les deux prochaines années. [...] Tous nos modèles, motos et vélos électriques, seront produits à 100% en Italie. Cela comprendre aussi tous les moteurs.

Cela vaut pour les modèles tout-terrain, qui peuvent compter sur l'expertise de l'ingénieur Jan Witteveen, mais aussi pour les Caballero de route. D'ailleurs, Fantic Motor entend bien opérer une montée en gamme et pas uniquement reproduire ce qu'il propose déjà. En ligne de mire, la marque compte bien concurrencer la Benelli TRK502, meilleure vente en Italie en 2021.

La Caballero va-t-elle donc passer au bicylindre avec une augmentation de cylindrée au passage ?

Je crois que lors du prochain Salon EICMA de Milan en novembre de cette année, nous aurons une belle surprise pour vous dans ce segment ! Le succès du twin Benelli est trop grand pour être ignoré !

Mariano Roman, patron de Fantic, promet du nouveau pour l'EICMA
Mariano Roman, patron de Fantic, promet du nouveau pour l'EICMA

Au moins, les choses sont claires. Rendez-vous à l'automne pour découvrir la nouvelle génération de motos Fantic 100% italiennes qui pourraient ainsi être commercialisées dès 2023.

Plus d'infos sur Fantic Motor

Commentaires

Charlie_41

Une Caballero bicylindre ? Pourquoi pas, si elle reste légère comme le 450.

25-02-2022 13:30 
Picabia

Retour à la maison pour les moteurs, une bonne chose.

26-02-2022 09:09 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous

Pirelli