Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Ailleurs dans l'herbe verte

Les voyages forment la jeunesse... et les trous dans la couche d'ozone. Car à y réfléchir, le tourisme est une futilité réservée aux riches, aux gras et aux casse-couilles. Tremble, herbe plus verte du pré d'en face : voilà les vacanciers !

Ailleurs dans l'herbe verte

Dans l'imaginaire collectif, l'herbe est plus verte ailleurs - d'où le succès des Clubs Merde qui forment le gros du PIB d'une foule de pays où il fait aussi beau que l'envers du décor est moche. C'est comme ça que j'ai passé une semaine à Madère, très content mais pas trop fier de moi d'arpenter un pays où mon SMIC en vaut deux. Oui, j'irais bien faire un tour d'Enfield au Rajasthan ou d'AJP PR4 au Sénégal, mais déjà qu'au Portugal j'ai des scrupules...

Alors certes, sortir de son plouc-land natal aide à s'aérer l'esprit : voir d'autres vies, découvrir que la vérité n'existe qu'au pluriel, que d'autres dieux sont adorables, s'apercevoir que Calvados peut rimer avec Laos et qu'au Portugal ils ont une jolie Falcon NX4 pour quand ça virolote. C'est moins aisé de cracher sur ceux d'en face quand on a passé quinze jours sous leur toit.

Par contre, si tu fais partie de ceux d'en face, venir voyager ici c'est pas trop possible. T'imagines essayer de te refaire l'Odyssée avec quelques potes ? Traqué par les gardes-côtes, pourchassé par les gendarmes, exploité par les passeurs, ton bateau saisi par la justice ou coulé par la marine, jeté en prison pour roadtrip illégal... Homère aurait un gros dossier Place Beauveau. Mais je diverge : les voyages, disions-nous.

Il existe maintenant en kiosque des magazines qui te promettent des voyages à moto à l'autre bout de la planète, avec sensations fortes, paysages inoubliables, motos qui font prout-prout et costume de dur-à-cuire avec des peintures guerrières sur le casque -mais il faut se brosser les dents après chaque repas et dire pardon quand on rote.

La mode consiste à combiner trois ingrédients : une destination exotique (tout sauf Djerba/St Trop'), une organisation sans faille (assurance "grand soleil" de rigueur) et la garantie de pouvoir ramener plein de photos pour témoigner du grandiose du périple. A ces trois ingrédients il faut ajouter autant d'impératifs en guise de corollaire : exotique mais sans choper la tourista, sans faille, pas même 10 minutes d'attente à l'aéroport et enfin avec un sherpa pour trimbaler le drone, parce que fopadékoné, c'est lourd, c'te merde. Moyennant quoi, le kéké baroudeur pourra en mettre plein la vue à Jean-Enzo lors de son retour au turbin.

A l'autre bout de l'échelle, mais tout aussi couru, on retrouve le voyage étrange, genre la traversée du Sichuan en Solex ou le tour des ports de plaisance français dont le nom commence par "A" en Enfield diesel. Ici, c'est l'exotisme de la proposition qui prime sur la destination. Les deux autres conditions déjà citées s'appliquent néanmoins : en Solex, d'accord, mais tournant à l'éthanol "bio" et avec un sherpa pour trimballer les valoches -on est en vacances, merde ! De quoi en mettre plein les mirettes à Marie-Eléa qui -la pauvre- s'est contentée d'un trekking éco-responsable en Birmanie, avec distribution de t-shirts et démonstration d'ouverture de comptes Facebook à la populace locale.

Du coup, j'ai l'air d'un plouc quand j'avoue que je me suis contenté d'un tour d'Auvergne sur un trail homologué A2 et que j'ai crevé de l'avant. Alors qu'Edouard-Matéo a fait du kite-surf sur un lac d'acide sulfurique à Yellowstone et que Paul-Kévin a gravi le Mont Blanc en Xpogo.

Ouais.

Finalement, les voyages, ptète que ça change rien à la jeunesse : Edouard-Matéo reste une tête à claques même après Yellowstone et Marie-Eléa ne sais pas dire "bonjour" en birman après trois semaines sur place.

Plus d'infos sur les Kroniks

Commentaires

roadsixsix

c'est pas faux.
je regarde toujours au loin, y a quoi là bas ?
j'ai été voir quelquefois. j'y suis resté aussi quelquefois, plusieurs années.
je vais y retourner maintenant que nous avons tout notre temps, que mes enfants ont l'age que j'avais quand j'ai été voir "ce qu'il y avait ailleurs".
en attendant je me fais mes petits trips en métropole, la semaine prochaine direction la Lombardie.

04-09-2018 08:08 
XM

un petit truc pour savoir à qui tu as affaire: il y a celui qui est allé au Burkina, et il y a celui qui a "fait" le Burkina.
bravo KPOK, ton roadtrip dans la France profonde t'a ré affuté, on dirait.

merci pour tes Kroniks

04-09-2018 08:16 
fift

Citation
XM
il y a celui qui est allé au Burkina, et il y a celui qui a "fait" le Burkina.

Assez d'accord avec ça XM nul.

KPOK> Tiens, des clients comme ça, j'en ai vu jusqu'en Corée du Nord. Z'étaient expat' à Pékin (ouais, z'auront pu dire qu'ils ont "vécu" à l'étranger, avec logement -de luxe- de fonction, maid pour le ménage et soirées passées entre expats). Ils avaient décidé de se payer un week-end au zoo. Comme ça ils pourront raconter à leur retour comment c'est "trop chelou" là-bas, et passer pour des explorateurs auprès de leurs copains d'HEC qui n'auront pas eu le "courage" de faire ça.

04-09-2018 10:36 
toma301

Ba t'es bien énervé KPOK

C'est la rentrée ?

04-09-2018 11:00 
tsointsoin

Attention à ne pas devenir l'inverse qui est tout aussi pourave. Croire qu'on est le seul à vraiment savoir ce que sont de "vraies vacances" et "les vrais comportement à adopter", la "vraie façon de profiter" être le seul à chercher l'authenticité ... Je pense que la seule chose qui compte c'est de toujours rester respectueux

04-09-2018 11:00 
Rackham

Pas mal la chronique :)

Oui le tourisme de masse est une plaie pour l'environnement que ce soit au niveau de l'impact carbone ou de l'impact architecturale.
[www.nouvelobs.com]

Cela ne veut pas dire qu'il faut éviter de découvrir de nouveaux pays, cultures, de s'enrichir de tous les bienfaits du voyage, mais juste qu'il faut peut-être le faire autrement:
[www.voyageons-autrement.com]

04-09-2018 11:29 
fift

Tsointsoin> D'accord avec toi. Ceci dit, le souci n'est pas forcément le type de vacances qu'on prend, mais le manque de cohérence : l'aventure, d'accord, mais en toute sécurité.

Tu veux aller voir de "l'authentique", d'accord (et encore, à condition d'être humble et conscient qu'on ne voit que la surface des choses) mais assume. Et sois réaliste quant à la distance qui te sépare des gens que tu visites.

04-09-2018 11:33 
Manu5108

Question de subjectivité...

Risqué de se faire sortir d'un bois à coup de 12 par un chasseur qui descend du rouge (moto comprise...) c'est déjà une aventure de vacance beaucoup plus cocasse que la photo du Phocéa prise avec l'ailfoune de Martine sur le vieux port...

L'aventure c'est comme la maréchaussée, t'est jamais serein quand elle arrive, c'est à ça qu'on la reconnais.



04-09-2018 12:03 
Bee Loo

Bravo que de choses bien vues et bien dites ! Et aussi d'accord avec Tsointsoin. Humilité et respect ...

04-09-2018 13:42 
val69

Je sais pas faire les encadrés 'citation ' mais je trouve excellente la comparaison entre les aventures et la maréchaussée !
Kpok tu réussis à m étonner et à m éblouir chaque mardi...
Je pense que pour vraiment connaître un coin il faut pas y aller en vacances mais y aller bosser. Et moi j'ai bien aimé mes vacances... chez moi ! C'est quand même cool de pas être une bête de somme 365 jours par an !
Bonne rentrée à tous !

04-09-2018 20:28 
KPOK

Citation

c'est pas faux.
C'est "verte" que t'as pas compris dans le titre ?

KPOK, victime du Kaamelott-reflex

05-09-2018 21:02 
Godzilla

sourire

Les deux dernières places me plaisent bien.gnarf

Finalement, quand tu as eu la chance d'aller voir des endroits surprenants/inédits pour toi, à quoi ça sert de vouloir le raconter?
A moins d'être un écrivain de talent (à supposer que ça existe encore, ou plutôt qu'ils puissent aujourd'hui se faire éditer), impossible de faire partager ton ressenti.

Ce qui se passe au fond de ton cerveau ça se traduit pas.
Mes vacances à moi sont pas encore passées, elles arrivent.ange

09-09-2018 12:46 
guirip

Tellement d'accord avec toi!!

17-09-2018 20:14 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous