english

Bien prendre sa moto en photo

Cadrage, éclairage, arrière-plan, retouche...

5 conseils pour réussir ses clichés pour mettre sa moto en vente

Vous avez décidé de mettre votre moto en vente et vous devez agrémenter l'annonce d'une photo ? Vous souhaitez simplement immortaliser votre deux-roues pour rendre jaloux tous vos potes ?

Prendre une photo réussie ça ne s'invente pas, mais ce n'est pas non plus réservé aux experts agréés. Pour vous faciliter la tâche, Le Repaire des Motards vous donne quelques conseils de base pour réussir la photo de sa moto.

5 conseils pour prendre sa moto en photo
5 conseils pour prendre sa moto en photo

On ne reviendra pas ici sur le choix de l'appareil photo. Forcément, vous obtiendrez de plus beaux clichés avec un reflex qu'avec un smartphone, même si les derniers modèles IPhone 7 sont meilleurs que bien des appareils de type compact ou bridge. Mais si la technique est au point, l'image restera réussie.

1 - Lui refaire une beauté

A moins de rouler en off-road et vouloir faire une session spéciale "boue la gadoue", un nettoyage de la moto est de rigueur. Quand c'était le jour de la photo de classe, vous vous faisiez tout beau, raie sur le côté et chemise de rigueur. Là c'est pareil. Puisqu'on immortalise la moto, autant la montrer sous son meilleur profil. Ce point est d'autant plus vrai lorsque la photo est destinée à illustrer une petite annonce : une moto propre c'est, (in)consciemment pour l'acheteur, une moto entretenue.

2 - Choisir le bon "spot"

L'enrobage est tout aussi important que l'objet. Pas question de prendre ses clichés dans le fond du garage ou à côté d'une benne à ordure. Le lieu a toute son importance puisqu'il donne le thème de la photo et permet de mettre en avant la machine. Il faut donc apporter une attention particulière à ce lieu en prenant soin de choisir l'arrière-plan : évitez une couleur trop proche de celle de la moto, trop de détails qui attirent le regard...

Si vous voulez que la moto soit nette et le fond flou, pour obtenir le fameux effet de bokeh des pros, vous devez pouvoir choisir votre profondeur de champ. Tous les réflex le proposent, mais aussi les bridges et quelques compacts de type Nikon J1-5. Faible profondeur de champ dit grande ouverture : le chiffre doit être le plus petit possible 1.4, 2, 2.8 si possible en fonction de l'ouverture de l'objectif. A noter qu'un zoom permet d'offrir une moindre profondeur de champ qu'un grand angle. Auquel cas, n'hésitez pas à vous éloigner physiquement de la moto pour zoomer et cadrer au plus juste.

Dans le cadre d'une vente, il faut également prendre soin de ne pas faire ses prises de vues dans un endroit où la moto est régulièrement stationnée, ceci afin d'éviter les repérages en prévision d'un vol.

Shooting photo moto
Shooting photo moto

3 - L'importance de l'éclairage, dans le dos

A moins de disposer d'un matériel de haute volée, il faut éviter autant que faire se peut l'utilisation du flash. Ce dernier aura tendance à ajouter des reflets non désirés et a fortiori plus la machine a de chromes. Mieux vaut donc trouver un lieu où la luminosité naturelle, ou l'éclairage, est suffisante. On privilégiera donc les clichés par beau temps plutôt que sous un ciel grisâtre qui aplatira les couleurs. On préférera à ce sujet plutôt la lumière d'un début ou fin de journée par rapport à la lumière dure d'un midi.

Il faut ensuite positionner sa machine en fonction de l'éclairage, de façon à ce que la source de lumière se retrouve derrière le photographe et non derrière la moto (ce qui créerait un contre-jour). On réservera ce fameux contre-jour pour les effets et couchers de soleil, pour garder un souvenir personnel de sa moto (mais à éviter pour la photo d'une mise en vente).

4 - Le cadrage

De façon naturelle, les photos ont tendance à être prises du dessus, en plongée. Or, cet angle de prise est loin d'être le plus valorisant pour un deux-roues. Il vaut mieux au contraire se baisser pour se mettre à hauteur de la moto au moment de la prise.

Faites fi des prises de vue en portrait (verticales). A l'exception des publications dans la presse écrite ou de tirage photo, aucun support ne se destine à ce format. L'écran favorise le format horizontal (paysage).

Maintenant que vous avez tout installé, vous pouvez commencer à prendre votre moto en photo sous plusieurs angles : face, trois quarts avant et arrière, profil...

L'exemple parfait de ce qu'il ne faut pas faire
L'exemple parfait de ce qu'il ne faut pas faire

Par ailleurs, si vous souhaitez une photo plus esthétique, pensez à la règle du tiers. Si vous divisez votre image en 3 parties à la fois sur le plan horizontal et vertical, votre moto doit plutôt être sur l'une des lignes de séparation.

La même moto, dans un environnement similaire, mais avec un arrière plan, un éclairage et un cadrage soigné

5 - Les retouches

Une fois vos clichés pris et enregistrés, rien ne vous empêche de les améliorer un peu : la magie du numérique. De ce côté, il n'est pas question de trafiquer l'image comme un pro de Photoshop, mais simplement de corriger quelques défauts ou d'accentuer un point particulier, par exemple en renforçant la saturation de l'image ou en appliquant un léger flou à l'arrière-plan pour faire ressortir la moto (si vous n'aviez pas le matériel nécessaire pour une faible profondeur de champ lors de la prise de vue).

Pour faire cela, il existe de nombreux logiciels gratuits allant du plus automatisé et donc facile d'accès, à ceux autorisant tous les ajustements manuels. Cela vaut aussi bien sur ordinateur que sur smartphone et tablette.

Plus d'infos sur les photos de moto

Commentaires

bianca

merci pour les infos :D

26-02-2017 03:26 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous

Mutuelle