Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Kronik Championnat moto - Circuit 6 : Alicia Chevannes

Alicia n'aime pas la moto. Elle déteste les circuits. Elle vomit l'humour lourdingue du paddock. Elle cache le Grand Secret.

Kronik estivale... à suivre tous les mardis...

Alicia et ClémentineAlicia n'aime pas la moto. Elle déteste les circuits. Elle vomit l'humour lourdingue du paddock. Elle cache le Grand Secret.

Alicia avait douze ans quand son grand frère -son imbécile de grand frère- a commencé à faire de la moto en compétition. Aujourd'hui, elle en a dix-sept. Elle trouve que son frère est toujours aussi bête, mais elle a ajouté la moto à la liste des choses qu'elle déteste.

Elle déteste les trajets dans ce camion bruyant qui pue l'essence, l'huile et le pneu qui refroidit. Elle déteste la chaleur étouffante de sa petite tente et les cailloux qui en percent la toile de sol, la crasse perpétuelle des sanitaires -sauf à Villeponceau et à Chevannes, elle aime bien Villeponceau et Chevannes pour ça- et le barouf toute la journée.

Mais ce qui la met hors d'elle, ce qui la fait bouillir, c'est l'humour salasse du paddock depuis ses treize ans. Les lourdissimes "oh, ben ça pousse" dirigés non vers elle mais vers sa poitrine. Les sifflements quand elle a le malheur de sortir en short pour aller se doucher.

Ça ne vient pas des pilotes qui courent avec son frère : ils sont trop jeunes, trop bêtes, ils ne voient rien. Non, ça vient des copains de son père, de tous ces gros connards qui croient être drôles.

Maman a promis qu'à la fin de la saison, elle pourrait rester à la maison si elle a envie. Il y a six mois, Alicia aurait crié au miracle. Mais plus maintenant. Maintenant, Alicia veut rester. Elle veut suivre la caravane.

Elle est trop maligne pour faire volte-face du jour au lendemain : Maman va se douter de quelque chose. Il ne faut surtout pas que Maman l'apprenne. Même Tonton ne pourrait pas comprendre et pourtant c'est le plus cool de la famille.

Alors Alicia avance doucement, pas à pas. Elle donne un coup de main pour ceci. Porte cela. Assiste aux séances chronométrées. Elle s'est remise à manger avec tout le monde, ne quitte plus la table une fois la dernière bouchée avalée.

Surtout, elle a travaillé ses répliques pour la faire boucler aux gros lourdingues du paddock. Elle ne fuit plus, folle de rage, les larmes aux yeux : elle se campe devant le malotru et en balance une courte, bien vicelarde, sous la ceinture, une préparée pour faire mal. A sa grande surprise, ça marche, surtout en public.

Le reste du temps, elle guette. Ses SMS sont effacés dès réception. Les rendez-vous sont clandestins. C'est pour ça que le circuit préféré d'Alicia, c'est clairement Chevannes. Chevannes, son immense tour de contrôle, ses bureaux obscurs et désertés le week-end. Chevannes et ses douches chauffées -un pur luxe, du cinq étoiles après les sanitaires gras et puants de Chapelle-le-Foutoir.

Clémentine est sa seule véritable amie dans le paddock. Blondes, les cheveux frisées, les yeux noirs toutes les deux : les étrangers les prennent pour deux sœurs mais sans arriver à savoir qui est l’aînée -et pour cause : elles ont le même âge à six semaines près. Elle et Clémentine se serrent farouchement les coudes, perdues dans un milieu qu'elles haïssent, forcés comme elle le sont de suivre leur famille dans ces endroits où elles s'ennuient.

Puis elle et Valentin se sont croisés le soir des essais libres à Villeponceau, le premier soir de la saison. Les jambes d'Alicia s'étaient arrêtées malgré elle. Elle était restée immobile, dans l'embrasure de la porte. Lui gardait la bouche ouverte, incapable de détourner le regard. Et son imbécile de frère était entré, fracassant la scène, sans rien voir comme à son habitude -mais là c'était tant mieux.

Valentin porte le numéro 2, son classement à la fin de l'année dernière. Il a débuté le Soctra il y a trois ans. Cette année, il forme avec Jordan et un autre garçon le trio de tête du championnat. Jordan est son principal rival. Alors Alicia et Valentin se cachent. Elle hésite même à en parler à Clémentine : les cancans vont si vite dans le paddock. Que penserait son père ? Maman va hurler. La sanction serait immédiate : privée de circuit. Exilée loin de Valentin.

Elle a bien retenu la leçon de Roméo et Juliette : il ne faut rien dire à personne et surtout ne prendre aucune décision -même d'empoisonnement- sans vérifier l'information par SMS.

Plus d'infos sur le Championnat

Attention Kronik ! 100% mauvaise foi ! Ceci n'est pas un article ni une brève (voir historique si nécessaire). L'abus de kronik peut être dangereux pour la santé de certains. Ne pas abuser.

Commentaires

val69

Pas de doute... les seins qui poussent, les premières amours adolescentes... la nostalgie d un passé révolu mais c' était si bon et moins éternel qu on le pensait...
Bref c'est bien la crise de la cinquantaine ! Toute ma sympathie !

27-08-2019 18:47 
XM

j'y ajoute ma solidarité, en tant que membre des quinqua's lonely hearts club band

30-08-2019 07:28 
KPOK

J'ai pour ma part plutôt diagnostiqué une (très) tardive crise d'adolescence.
Doucement, je commence à soupçonner que les filles sont différemment intéressantes des Playmobil et des jeux de ballon.
Mais elles ne sont pas assez appliquées quand elles jouent à cache-cache.

30-08-2019 09:47 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous