english

Reconstruire le fantôme de la Honda RC166

Il faut avoir entendu une Honda Six RC166 débouler à fond les manettes du bout de la ligne droite

Tout à fait sérieusement, les archéologues déterrent des sons. Ils font revivre des fantômes. Ils veulent entendre parler le français du XIe siècle. Quand fera-t-on de même pour la Honda Six si elle cesse de rouler ?

Reconstruire le fantôme de la Honda RC166 (c) photo : Skitterphoto
Reconstruire le fantôme de la Honda RC166 (c) photo : Skitterphoto

Lorsque nous aurons des processeurs à un Térahertz, j'imagine qu'il sera facile de demander à un logiciel très spécial de recréer le bruit d'une moto qui ne peut plus démarrer, dont il ne subsiste plus que le haut moteur, ou même seulement les plans. Une meule, c'est aussi la voix de son moteur.

Je me dis que de la même manière que les chercheurs reconstituent péniblement la manière dont se parlait l'égyptien du temps de Ramsès II en partant du copte d'aujourd'hui, d'autres tenteront de synthétiser le son d'une bécane dont il ne reste plus que des photos d'archives et un plan issu d'un brevet. J'imagine qu'un monomaniaque passera vingt ans à peaufiner un algorithme qui débouchera sur un wabrooo-wabrooo-vroaaap-watata-tata authentique et jouissif. Ça serait pour de vrai et tout à fait sérieux, hein, avec publication dans des revues aux noms compliqués avec plein de références bibliographiques écrites en tout petit.

Dans le grand vaisselier vitré de la maison de campagne familiale figure en bonne place un objet très particulier : un disque microsillon datant de près d'un siècle. Celui-ci porte la voix de mon grand-père, mort vingt-cinq ans avant ma naissance ; un enregistrement réalisé à la fin des années trente au sommet de l'Empire State Building grâce à une machine à graver, une attraction très populaire à l'époque. Impossible de l'écouter aujourd'hui : la piste de plastique est trop craquelée. C'est un artefact qui m'a toujours fasciné : ce disque noir renferme une voix qui s'est tue -il faut être né au XXe siècle pour ne pas s'étonner du prodige d'entendre les morts parler encore.

Les musées et les collections privées sont pleins de motos qui ne démarreront plus jamais. Il leur manque une pièce, leur allumage est mort, les joints sont cuits, il est impossible de trouver le bon gradient d'huile, le carburant d'époque pour le faire tourner sans risque, ou tout simplement plus personne ne sait comment le faire démarrer. C'est une moto morte : sans moteur fonctionnel, ce n'est plus qu'une draisienne.

Quand on aura des processeurs à un Térahertz et cet algorithme, il sera possible de recréer la bande-son qui va avec ces images d'archives des tout premiers grands prix, des courses de côtes, du Championnat de France du temps où ça s'appelait encore des motocyclettes et où les mecs mettaient du gros gaz sur des bécanes à pneus de vélo, sans freins et en costard de laine.

Pourquoi tout ça ? Parce qu'il faut avoir entendu une Honda Six RC166 débouler à fond les manettes du bout de la ligne droite au moins une fois, pour emporter sous ton sternum les vibrations d'une machine comme on n'en fait plus. Sur sa béquille, dans un musée : bon, ok. Sur un circuit, lancée pleine balle ? Là, on y est ! Là, c'est du vrai qui te pète les oreilles, te secoue les dents, te chamboule le bide. Une moto sans le son, c'est comme essayer de lire les hiéroglyphes de Karnak à qui il manque toutes les voyelles et vas-y démerde-toi pour savoir si ça se prononçait Ramsès, Ramoussis ou Rèmassè. Démerde-toi pour savoir si ça faisait wata-ta-ta-ta ou wabrooo-ratatt-ratatt au freinage.

J'ai bon espoir qu'on n'oublie jamais comment hurlait la RC 166 pour que jamais elle ne meure tout à fait, même quand il n'y aura plus de carburant pour la démarrer. Peut-être qu'on pourra aussi restaurer le disque de mon grand-père pour que je puisse entendre sa voix, à un siècle de distance.

Plus d'infos sur les chroniques

Attention Kronik ! 100% mauvaise foi ! Ceci n'est pas un article ni une brève (voir historique si nécessaire). L'abus de kronik peut être dangereux pour la santé de certains. Ne pas abuser.

Commentaires

eriko

Pour entendre le bruit de la Honda
250 6 de Mike hailwood .connecte
Toi sur le long métrage (plus d'une heure ) consacré à Phil Read.
Sa bagarre du temps ou sa yam4
ne venait pas à bout du Honda 6.
C'est court mais c'est bon.

08-12-2020 09:36 
cajo

eriko > tu peux mettre le lien ? V

08-12-2020 09:59 
eriko

Complément bruit Honda 250/6.
video :taper "Phil Read un sacré Compétiteur,pilotes de légende."
durée 1h14..
Bruit Honda 6 : à partir de 27'09".

08-12-2020 10:01 
eriko

Où taper simplement :Phil Read vidéo.
Les vidéo you tube défilent.

08-12-2020 10:04 
tom4

elle est cool cette Kronik
elle me rappelle nos écoutes à fond du cd "motosons" avec des potes.

je l'avais sur K7, et quand je bossais au Lake Powell, un soir, je l'avais mis dans la chaine d'un bateau, avec le son à fond qui portait sur le lac, c'était rigolo

tom4

08-12-2020 10:41 
l'haricot

T'es fier de toi? T'as des action chez akraprout ou yoshimachpouët ? content

Putain, une honda 6. UNE HONDA 6 !! Le hurlement de ce truc ! 6 cylindres pour 250cc. a me dégouter que la ZX25R ne se pointe pas chez nous tiens...

08-12-2020 12:57 
L'iguane

Pour ceux qui veulent s'en mettre plein les esgourdes ou découvrir d'autres sons...


[www.vintagebike.co.uk]

08-12-2020 15:39 
Peterpan

" C était le temps où les chanteurs avaient de la voix..on savait faire de

la musique en ces temps là !"clin d'oeil

08-12-2020 18:18 
KPOK

Ce n'est pas qu'une question de gros bruit. J'ai pris l'exemple de la Honda Six parce que c'est celle qui m'a le plus marqué lors des Coupes à Montlhéry (c'est dire si ça remonte), mais par exemple je n'ai pas le souvenir d'avoir jamais entendu une BFG, ou une Scott Squirrel, etc.

09-12-2020 09:25 
Philippe21

Merci pour cette Kronik ! clin d'oeil

Privilège de l’âge, j'ai eu la chance d'entendre le vrai chant des MV 3 cylindres 500 en action, au grand prix de France 1975 au Castellet, c'est difficile de décrire les sensations ressenties tellement c'était fort !

Entendre les deux MV (Phil Read & Armando Toracca) rétrograder au bout de la longue ligne droite en entrant dans Signe, et remettre les gaz dans Beausset ! La terre tremble ! Le rugissement des deux 3 cylindres quatre temps poussés au maximum de leurs mégaphones couvrant complètement le crépitement douloureux des deux temps, un truc de fou qui se répétera à chaque tour et qu'aucune manifestation de moto anciennes n'arrivera à faire revivre (trop de risques de casse !).

Si non pour la BFG tu perds pas grand chose, c'est le son d'un moteur de Citroën GS, et pour les Scott il y en a régulièrement aux coupes Motolégende de Dijon, ç'est un son de vielle mobylette ouf, dans la catégorie mélodie en deux temps j'ai un faible pour la Kawasaki 350 S2 !

09-12-2020 12:35 
ludo51

Castellet 75 , j'y étais aussi ! La musique des MV3 , là ou aussi dans la montée de l'eau rouge à Spa , j'en ai encore des frissons rien que d'y penser .....
Quand à la RC66 , je l'ai entendue en ... 1966 , à Charade !
Mais à 11 ans , j'avais d'autres centres d'intérêt sur le circuit , même si cela résonne encore dans ma tête ....

09-12-2020 15:12 
Cyrano

Citation
Philippe21
Merci pour cette Kronik ! clin d'oeil

Privilège de l’âge, j'ai eu la chance d'entendre le vrai chant des MV 3 cylindres 500 en action, au grand prix de France 1975 au Castellet, c'est difficile de décrire les sensations ressenties tellement c'était fort !

Entendre les deux MV (Phil Read & Armando Toracca) rétrograder au bout de la longue ligne droite en entrant dans Signe, et remettre les gaz dans Beausset ! La terre tremble ! Le rugissement des deux 3 cylindres quatre temps poussés au maximum de leurs mégaphones couvrant complètement le crépitement douloureux des deux temps, un truc de fou qui se répétera à chaque tour et qu'aucune manifestation de moto anciennes n'arrivera à faire revivre (trop de risques de casse !).

Si non pour la BFG tu perds pas grand chose, c'est le son d'un moteur de Citroën GS, et pour les Scott il y en a régulièrement aux coupes Motolégende de Dijon, ç'est un son de vielle mobylette ouf, dans la catégorie mélodie en deux temps j'ai un faible pour la Kawasaki 350 S2 !

Privilège de l'âge, confusion des souvenirs?

A partir de 1973, les MV 500 étaient des 4 cylindres. Les MV3 n'ont couru que les premiers GP de la saison 73 car la 4 cylindres manquait encore de fiabilité.

09-12-2020 16:21 
KPOK

Sabre ou fleuret ?

Rendez-vous demain à 5 heures au Pré-aux-Clercs, d'accord ?

09-12-2020 17:07 
Philippe21

Citation
Cyrano

Privilège de l'âge, confusion des souvenirs?

A partir de 1973, les MV 500 étaient des 4 cylindres. Les MV3 n'ont couru que les premiers GP de la saison 73 car la 4 cylindres manquait encore de fiabilité.

Merci pour la précision clin d'oeil, c'est vrai qu'à l'époque on avait du mal à compter les cylindres quand les motos passaient devant nous ! super content

10-12-2020 10:01 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous

Bering