Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Un seul concessionnaire te manque...

et t'es dans la dipchitte

Un seul concessionnaire te manque et t'es dans la dipchitte. Parce que le reste des mécanos du coin plisse du nez quand je leur parle du Bourgeman, maintenant que la concession Suzuki a fermé.

La concession Suzuki de Dijon a fermé il y a quelques semaines, pour une raison que je ne connais pas. Me voilà bien embêté avec le Bourgeman qui se retrouve ainsi sans mécano compétent et surtout sans les pièces et l'outillage qui vont avec. Pour une révision intermédiaire simple (vidange-filtre-coup de latte dans les pneus) ça passe encore, mais quand il faudra par exemple déposer le variateur et l'embrayage pour changer la courroie, plusieurs mécanos du coin ont botté en touche. Sur un 400, le couple de serrage en bout de vilebrequin est tel qu'il n'est pas prudent de mettre un coup de pistolet pneumatique pour libérer le variateur, comme certains ne se privent pas de faire sur une 125.

Je pourrais retourner chez mon mécano officiel qui sait ne pas s'embarrasser de ce genre de considérations tout en travaillant de manière correcte, mais avec mes nouveaux horaires de boulot, c'est plus compliqué, d'autant que j'ai maintenant pas loin de 40 bornes à faire pour aller chez lui.

J'ai donc mendié une révision intermédiaire chez un concessionnaire Peugeot pas loin de chez moi qui a accepté d'y jeter un oeil, mais ce n'est que partie remise puisque lui-même va prendre sa retraite en fin d'année et qu'il n'a pas trouvé de repreneur -encore une concession qui va disparaître après 50 ans d'existence.

Pour élargir le débat au-delà de mon seul nombril, la disparition d'un concessionnaire officiel est un foutu problème en province. Surtout avec les bécanes bardées d'électronique de maintenant, où sans valisette, t'es mal. Je plains les acheteurs de GSX ou de DL qui n'ont pas la chance de pouvoir faire dans l'approximatif côté révisions -c'est chatouilleux, ces petites bêtes pleines de chwo. Sur la vitrine de l'ex-concessionnaire, les clients Suzuki sont priés de s'en remettre à un magasin situé à Dole. 50 bornes par l'autoroute. Pas la mer à boire, mais pour une intervention un peu longue, comment faire ? Le prêt d'un véhicule de remplacement est une pratique courante, mais ce n'est pas un dû.

Ce n'est pas que Suzuki qui a disparu dans l'affaire : la concession faisait aussi Piaggio et Aprilia. Si la clientèle Piaggio va pouvoir trouver refuge un peu plus loin sur l'avenue, pour Aprilia, ça semble plié dans le coin : le plus proche, c'est Chalon-sur-Saône, à 70 kilomètres. Il ne fait plus bon posséder une RSV4 quand on est Dijonnais.

J'imagine que c'est le revers de la médaille du progrès : oui, on roule sur des motos très performantes, moins polluantes qu'avant et plus sûres, mais cette fiabilité "à l'allemande" (qui ne tombe pas en panne) a entraîné l'abandon de la fiabilité "à la russe" (qui est facile à réparer quand ça tombe en panne). Nos motos tombent rarement en panne, mais quand c'est le cas, c'est souvent l'électronique et v'là la misère. Je ne sais pas si je ne préfère pas la fiabilité "à la russe", où la mécanique est conçue à la base pour être facilement réparable. Ces deux approches sont mutuellement exclusives : la première favorise lourdement le constructeur qui garde la main sur la maintenance et la très rémunératrice vente de pièces détachées, alors que la deuxième implique que l'acheteur soit prêt à en accepter les conséquences -subir de temps à autre des pannes qu'il sera néanmoins capable de réparer lui-même.

Un exemple m'avait choqué il y a quelques années : au tout début de l'histoire de la moto, l'huile vidangée était simplement filtrée avant d'être remise dans le moteur, l'idée étant de débarrasser l'huile des particules en suspension. Impensable aujourd'hui vu le rendement -et donc les contraintes- de nos moteurs.

Je pense que d'ici un an, il faudra que je fasse ma révolution "à la russe" et achète le matériel nécessaire à l'entretien du Bourgeman si personne n'a repris le flambeau Suzuki à Dijon.

Plus d'infos sur les kroniks

Commentaires

Le Modérateur

et tout est dépeuplé !

26-06-2018 19:39 
waboo

La fiabilité à la russe est excellente pour l'usager. Mais qui se soucie encore de ce pauvre ère, de moins en moins impliqué, à qui on peut désormais faire lâcher un oeil ou un rein, voire les deux, pour résoudre une panne qui ne devrait jamais advenir...?

Pour une machine du quotidien, seule la fiabilité/facilité de dépannage compte : les mules motocycliste du "c'était mieux avant".

Et sur ce plan, là, c'est vrai.

27-06-2018 06:38 
roadsixsix

je ne crois pas que les véhicules tombent moins en panne qu'avant, c'est la panne qui est différente, les pièces mécaniques communes aux anciens et nouveaux moteurs ont évoluées en termes de qualité, la lubrification et le refroidissement se sont très nettement améliorés.
ce sont les nouveaux éléments du aux nouvelles technologies qui, "comme avant" essuient encore les plâtres.donc compétences inadaptées, manque de formation....
la rentabilité des bouclards est aussi une des raisons de ces abandons, comme tous les autres commerces.
lorsque j'ai vendu mon commerce moto, je pouvais réparer n'importe quelle bécane, sans électronique, qui apparaissait a peine a l'époque.
mon successeur a fermé les portes moins de 5 ans après, incapable de suivre l'évolution du marché.
aujourd'hui je me forme a l'entretien de ma bécane, pour la partie électronique que je ne maîtrise pas encore bien, et racheterai peut être dans du matos, avec d'autres motards, genre association.
durant ma période caraibe, j'ai surtout glandé !

27-06-2018 07:54 
froggyfr99

Top trouvaille la fiabilité à la russe !

super

Plus proche de chez nous, il y avait aussi la fiabilité à l'anglaise.

27-06-2018 09:10 
cajo

Citation
roadsixsix
aujourd'hui je me forme a l'entretien de ma bécane, pour la partie électronique que je ne maîtrise pas encore bien, et racheterai peut être dans du matos, avec d'autres motards, genre association.

En voila une idée qu'elle est bonne !!!
Partager et se débrouiller à plusieurs, c'est l'avenir.

pipeau Revenir à des modèles plus simples ne serait pas sot non plus, sauf pour ceux qui en tirent les plus gros profits financiers ...

Bref, choisissons not' camp !!

27-06-2018 09:25 
A-Lain

Motos moins fiables en 2018 qu'en 1978 ?

Vous avez bu au koi ?

L'électronique est un réel problème car systèmes propriétaires et malheureusement pas encore assez développé le système de récupération des éléments.

Tu as chez BMW, u peux acheter (cher) des trucs qui te font tout.
Tu as aussi chez Trumf, l'équivalent (aussi cher) qui te permet de tout régler.

Mais ce n'est plus la mécanique qui tombe en panne, c'est l'électronique et là il faut un minimum de savoir (parce que l'électronique, c'est vicieux, et on a tendance à confondre cause et conséquence, alors que une salade de soupape, beh c'est une salade, cela se voit c'est facile applaudissement)

A+

27-06-2018 09:56 
Godzilla

Achetez dans 10 ans une moto comme une Ducat' Multistrada, une Aprilia 1200 Caponord par exemple.

Ben bon courage pour trouver un garage qui vous la prenne pour gratter dedans.

Et côté mécanique, j'avais déjà eu du mal à trouver quelqu'un pour un nettoyage/synchro des carbus pour ma 400 Bandit....
Vendre du scoot, de l'accessoire, et vidanger des motos récentes, y'a plus que ça.

Donc, seule solution, mettre soi-même les mains dedans. Si on peut.

27-06-2018 10:55 
Bee Loo

je pense à tous ces top réparateurs dans des coins plus ou moins paumés en Afrique ou en Asie qui savent se sortir de tout ce qui est mécanique, avec l'électronique je me demande ....

27-06-2018 11:12 
val69

Et c'est pas fini la désertification... Les bécanes neuves vont de plus en plus souvent se vendre sur internet, alors comment il survit le concessionnaire du coin ? Suzuki a aussi fermé à Nîmes...

27-06-2018 14:25 
Manu5108

Que voulez vous ma pov'dame? ya plus d'saisons c'est la faute du progrés tout ça...
l'aseptisation m'ssieur dames

27-06-2018 15:25 
Flakes

Honda a fermé à Lisieux dans le Calvados... le plus proche concessionnaire maintenant c'est 60km (le Havre) ou 70 (Caen) ... :(

28-06-2018 10:28 
Thierry Gauffre

Sur Dijon, tu peux venir chez Honda, ils te feront l'entretien d'un Burgman, hors période haute saison, pas de problème.

25-08-2018 16:35 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous