Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

Histoire marque : Bell

Le créateur du casque intégral

Histoire marque : BellTrès connue pour ses casques auto et moto, la marque Bell a vu le jour en 1923 sous le nom Bell Auto Parts, un magasin automobile tirant son nom de la ville de Bell en Californie où il était implanté.

En 1933, Roy Ritcher rejoint l'enseigne qu'il rachètera finalement en 1945. C'est en 1954 que Roy Ritcher produit son premier casque de course automobile. La Bell Helmet Company est ainsi créée en 1956, en tant que division de Bell Auto Parts, avec son premier modèle jet le Bell 500. La marque sera ensuite popularisée par Cal Niday lors des 500 Miles d'Indianapolis après que ce dernier réchappe d'un violent accident.

L'année suivante, la marque se met à la pointe de la technologie de l'époque et commence à concevoir des casques pour les forces de l'ordre. En 1964, Bell s'installe dans de nouveaux locaux à Long Beach. Le fabricant passe un nouveau cap en produisant le premier casque intégral, le Star. Une véritable révolution pour l'époque où les pilotes se contentaient de jets et de bols.

Ce n'est que quelques années plus tard que la marque se tourne véritablement vers la moto avec un nouvel intégral pour le tout-terrain. Bell continue alors de développer ses gammes pour les motards et les coureurs automobiles avant de se tourner vers les casques de vélo avec le Biker en 1975. La marque est alors à la pointe de la technologie.

Alors que la pratique de la moto explose aux Etats-Unis, l'équipementier est contraint de déménager à nouveau, à Norwalk, vers une usine trois fois plus grande. A cette époque, la marque dispose de la plus grande usine de production de casque au monde et équipe de plus en plus de pilotes de renom à l'image de Kenny Roberts, Wayne Rainey, Eddie Lawson ou en auto avec Ayrton Senna, Alain Prost et Michael Schumacher.

Kenny Roberts

En 1985, la société s'agrandit avec diverses marques et de nouveaux domaines d'activité allant du Foot US à la bagagerie moto... Elle signe alors son premier accord avec une société française pour la fabrication et la distribution des casques Bell dans l'Hexagone. L'objectif de l'équipementier américain est de s'installer sur les marchés européens.

Le déclin survient pendant les années 90 avec de multiples mouvements au sein de son organisation : ventes de marques, scissions entre USA et Europe, rachats, reventes... L'entreprise s'y perd (les motards aussi) et ferme sa production en Californie et s'installe dans l'Illinois. Les casques sont alors produits dans différentes usines à travers le monde. La marque américaine n'est plus leader en terme d'innovation dans le casque et cède du terrain face aux marques européennes et asiatiques.

Bell refait surface à la fin des années 2000 et propose aujourd'hui une large gamme allant de l'intégral en carbone pour la course, aux jets lookés en passant par les Bullit et Custom 500 reprenant le style des modèles historiques de Bell.

Le Bell Moto-3

Plus d'infos sur Bell