english

Pilote de légende : Troy Bayliss

Triple Champion du Monde Superbike (2001, 2006, 2008

Une carrière tardive, mais remarquable

Pilote de légende : Troy BaylissPilote australien de moto, Troy Bayliss fait partie de ceux qui ont contribué à forger la légende de Ducati en Championnat du Monde Superbike.

Né le 30 mars 1969 à Taree en Nouvelle-Galles-du-Sud, en Australie, Bayliss s'est mis à la moto dès son plus jeune âge en pilotant des motocross dans le bush australien. À l'adolescence, son attrait pour la compétition semble cependant reculer malgré ses bonnes dispositions. Le hasard faisant bien les choses, le jeune Troy passe alors tous les jours devant un concessionnaire moto pour aller travailler et craque finalement sur une Kawasaki ZXR 750 avec laquelle il débuté les compétitions sur piste à 22 ans. Vainqueur de la première course à laquelle il participe sur sa moto, il multiplie les performances sur les événements locaux. Il décide alors de s'engager en Championnat Supersport Australien à l'âge de... 26 ans !

Des débuts professionnels tardifs

Si sa carrière de pilote a mis du temps à se dessiner, l'envol est très rapide pour Bayliss qui intègre le Championnat Superbike Australien l'année suivante pour finir troisième, puis second. Avec de tels résultats, l'Australien bénéficie même d'une invitation pour participer au Grand Prix d'Australie 250 en 1997, course qu'il termine en 6e position après avoir frôlé le podium.

Après ce coup d'éclat, Suzuki décide de l'engager en British Superbike à partir de 1998. Après une première saison en demi-teinte, il remporte le championnat en 1999 à l'âge de 30 ans.

Les motos qui ont compté dans la carrière de Bayliss
Les motos qui ont compté dans la carrière de Bayliss

Heureux coup du sort

Poursuivant sa route, Bayliss prend la direction des États-Unis pour tenter l'aventure du Championnat AMA Superbike avec Ducati. Mais voilà, Carl Fogarty se blesse sérieusement à Phillip Island et l'équipe officielle du Championnat du Monde cherche un remplaçant. Bayliss se retrouve ainsi propulsé en WSBK pour la saison 2000. Ses débuts sont une fois encore prometteurs avec deux victoires et neuf podiums en vingt courses.

2001 marque la première saison complète de l'Australien en WSBK et celui-ci ne laisse pas passer cette opportunité en remportant 5 courses et en signant 15 podiums pour finalement décrocher le titre devant Colin Edwards. En 2002, il assume pleinement sa place de favori et écrase le championnat en remportant les 6 premières courses. Il ajoute ensuite 8 succès supplémentaires à sa série, ainsi que 8 podiums. Mais en face, Edwards connait une fin de saison tonitruante et refait progressivement son retard sur l'Australien. Même si le titre ne sera attribué à l'Américain que lors de l'ultime course en Italie (552 pts vs 541 pts), c'est à Assen que Bayliss perd le titre en abandonnant dans la deuxième course.

La parenthèse MotoGP

Le talent du pilote n'est plus à démontrer et à 34 ans, Bayliss se lance un nouveau défi en se lançant, toujours avec Ducati, en Championnat du Monde MotoGP. Avec trois podiums et une 6e place au classement général, l'Australien réalise une première année convaincante. Mais la suite marque une rupture alors qu'il ne parvient pas à se faire à sa nouvelle Desmosedici GP4. Son départ chez Sito Pons sur une Honda RC211V en 2005 ne change rien.

Troy Bayliss sur la Ducati Desmosedici GP4
Troy Bayliss sur la Ducati Desmosedici GP4

Retour avec succès en WSBK

Alors qu'il aurait pu prendre sa retraite, Bayliss revient en WSBK avec Ducati à 37 ans. Deux fois sur le podium lors de l'ouverture au Qatar, puis victorieux de la 2e course à Phillip Island, Bayliss se retrouve dès lors en tête du classement général. Une place que personne ne parvient à lui reprendre. Bayliss ajoute un deuxième titre de Champion du Monde à son palmarès. En fin de saison, Ducati lui offre même une pige en MotoGP pour remplacer Sete Gibernau lors du GP de Valence. Bayliss s'impose à la surprise générale et décroche là l'unique victoire de sa carrière en Grand Prix.

Revenu au WSBK, Bayliss inscrit son premier succès en MotoGP à Valence où il remplace Gibernau
Revenu au WSBK, Bayliss inscrit son premier succès en MotoGP à Valence où il remplace Gibernau

La saison suivante est plus compliquée, entre un démarrage en dent de scie et une blessure à Donington Park conclut par l'amputation d'une phalange. Cela n'empêche pas le pilote de s'imposer encore à 7 reprises et de multiplier les podiums, mais ça le repousse à la 4e place d'une saison qui voit James Toseland remporter son 2e titre.

À 39 ans, l'Australien n'a toujours pas dit son dernier mot et c'est avec brio qu'il enfourche sa nouvelle Ducati 1098 pour une ultime saison. Bayliss peut partir la tête haute, avec un troisième titre WSBK remporté avec une large avance sur Troy Corser et Noriyuki Haga.

Troy Bayliss conclut sa carrière sur un troisième titre WSBK, à 39 ans
Troy Bayliss conclut sa carrière sur un troisième titre WSBK, à 39 ans

En seulement six saisons de WorldSBK, Troy Bayliss totalise pas moins de trois titres de Champion du Monde, 94 podiums dont 52 victoires et 26 poles positions pour 152 courses disputées. Il figure ainsi au 3e rang des pilotes les plus victorieux en WSBK derrière Jonathan Rea (plus de 100 victoires en 2021) et Carl Fogarty (59 victoires).

Égérie de Ducati, Troy Bayliss réapparait depuis sur les sportives de la marque pour des essais et accepte même d'effectuer une pige en 2015 - à 46 ans ! - en WSBK pour remplacer Davide Giugliano blessé sur la 1199 Panigale R. Il s'est également tourné vers les compétitions automobiles en participant notamment au championnat australien V8 Supercar en tant que copilote.

Plus d'infos sur les pilotes de légende

Commentaires

kick47

Magnifique carrière ...

22-09-2021 16:46 
la carpe

Un mec qui fait gagner une Ducati ne peut pas être un mauvais gars.

22-09-2021 17:36 
la carpe

Sur la photo de la Desmosedici GP4, je rêve ou il y a des étincelles qui jaillissent ? Des sliders en pierre à feu ?

22-09-2021 17:42 
Coolapix

Des repose-pieds en silex (ça rouille pas) 😁

22-09-2021 17:47 
L'iguane

Sur la photo suivante on voit que la botte a des sliders en titane, déjà bien usés...

22-09-2021 21:02 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous