Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Pilote de légende : Wayne Gardner

Champion du monde 500cc en 1987, 2 fois vice-champion du monde

Un style de pilotage audacieux et incisif

Wayne Gardner - crédit photo : DRNé le 11 octobre 1959, Wayne Michael Gardner débute sa carrière de pilote moto en 1977 alors qu’il n’a que 18 ans. Gardner prend alors le guidon d’une Yamaha TZ250 au championnat australien et remporte très vite ses premiers succès. Après une seconde place obtenue sur le tracé d’Amaroo Park à Sydney, il décroche la victoire à la course 250cc et concourt bientôt en catégorie 350.

La compétition internationale

Son style de pilotage agressif l’écarte des circuits quelques temps, les organisateurs l’ayant jugé trop dangereux pour les autres participants. Engrangeant quelques victoires, il se fait vite remarquer et débute la compétition à l’échelle internationale au guidon de sa Moriwaki Kawasaki puis sous les couleurs du team Honda. Il participe au championnat britannique puis il prend le départ de son tout premier Grand Prix en catégorie 500 en 1983. Malheureusement, la saison est marquée par le terrible accident de Franco Uncini. Ce dernier, victime d’un traumatisme crânien et de multiples autres fractures est plongé dans le coma. Il frôle la mort et Gardner en reste très affecté. L’idée lui vient même d’arrêter la course motocycliste pour retourner en Australie mais Uncini se remet d’aplomb tout comme la conviction de Gardner.

Pilote de légende : Wayne Gardner (photo : DR)En 1984, l’Australien réalise une belle saison et se classe septième au classement général en seulement cinq départs. En 1985, il prolonge son contrat avec Honda et doit se battre face à des pointures de la discipline tels que Christian Sarron, Freddie Spencer ou encore Eddie Lawson. Malgré tout, il se hisse à la quatrième place du championnat en fin de saison.

Le sacre mondial

L’année 1986 marque ses premières victoires en Grand Prix, il monte sur la première marche du podium en Espagne, en Hollande ainsi qu’en Grande-Bretagne. Toutefois, c’est Eddie Lawson qui mène la danse et qui s’octroie le sacre mondial, laissant Gardner se contenter du titre de vice-champion du monde.

La saison 1987 demeure néanmoins la plus belle de sa carrière. Sur un total de 15 courses, Gardner s’accapare sept victoires, trois secondes places et deux troisièmes places. Avec 178 points, il est sacré champion du monde en catégorie 500cc.
L’année suivante, il ne réitère pas l’exploit mais frôle le titre avec quatre victoires. Il devient une fois encore vice-champion du monde.

Passage sur quatre roues

Honda NSR 500En 1989, Gardner subit quelques blessures qui freinent largement sa progression en course. Il termine 10ème du championnat mais se reprend à la saison suivante avec une 5ème place. En 1991, c’est encore au 5ème rang qu’il termine suite à de nombreux accidents et blessure.
Finalement, Gardner décide de se retirer du monde de la compétition en 1992

L’Australien dit adieu une bonne fois pour toute aux deux-roues et se lance avec entrain dans une nouvelle carrière de pilote automobile. Il prend notamment part à la compétition V8 Supercars mais aussi aux 24 Heures du Mans.
Depuis 2002, Gardner coule une retraite paisible, venant participer ponctuellement à quelques événements motos majeurs.

Le documentaire Lone Racer sur Wayne Gardner

Le palmarès en Grand Prix

Saison Catégorie Courses Victoires Podium Moto Classement
1992 500cc 7 1 4 Honda 6
1991 500cc 14 0 3 Honda 5
1990 500cc 12 2 6 Honda 5
1989 500cc 9 1 2 Honda 10
1988 500cc 15 4 11 Honda 2
1987 500cc 15 7 12 Honda 1
1986 500cc 11 3 8 Honda 2
1985 500cc 12 0 5 Honda 4
1984 500cc 5 0 1 Honda 7
1983 500cc 2 0 0 Honda

Plus d'infos sur Wayne Gardner