english

Essai maxi-scooter Honda ADV 350

Le Forza Métrosexuel est arrivé : le petit frère du X-ADV 750 sur base du Forza 350

Monocylindre de 330 cm3, 29,2 ch et 31,5 Nm, cadre tubulaire, fourche inversée, 6.299 euros

Vous connaissez le X-ADV 750 ? Si, ce truc tout chelou commercialisé en 2016 et qui ressemble à un croisement entre un scooter et un trail... A en croire vos commentaires, ce nouveau concept est l'équivalent de l'andouillette en gastronomie: soit on adore, soit on déteste. Mais force est de reconnaître que les Européens adorent l'andouillette vu que Honda en a vendu par wagons entiers. Et avec plus de 44.000 immatriculations cumulées à ce jours depuis son lancement, c'est aujourd'hui le best-seller du constructeur japonais sur le vieux continent. Du coup ça n'étonnera personne si on voit débarquer aujourd'hui son petit frère en concession. Bon, en réalité, le ADV 350 (le X est réservé à la version 750) a plus en commun avec le Forza 350 - dont il est très étroitement dérivé - qu'avec son grand frère mais l'esprit est bien là. Mieux, c'est un produit européen puisque son design a été pensé à Rome et qu'il est assemblé à Montesa en Espagne.

Essai maxi-scooter Honda ADV 350
Essai maxi-scooter Honda ADV 350

Découverte

Tous les détails techniques de l'ADV 350 ont déjà été révélés en décembre et compilés dans l'excellent article de présentation rédigé à cette occasion. En résumé, l'ADV 350 reprend l'ensemble châssis-moteur-transmission du Forza 350, lui même remis au goût du jour en 2021 à l'occasion de l'entrée en vigueur de la norme antipollution Euro 5.

l'ADV 350 reprend l'ensemble châssis-moteur-transmission du Forza 350
l'ADV 350 reprend l'ensemble châssis-moteur-transmission du Forza 350

On retrouve donc le monocylindre de 330 cm3 à simple arbre à cames au rendement inchangé : 21,5 kW (29,2 ch) à 7500 tr/min et 31,5 Nm à 5250 tr/min. Ce bloc à la fois compact et moderne (balancier d'équilibrage, refroidissement du piston par jet d'huile, tension hydraulique de la chaîne de distribution...) se contente d'une révision tous les 12 000 km et d'une vidange annuelle. Il est couplé à un contrôle de couple réglable sur deux niveaux et déconnectable.

Double combiné-amortisseur, débattement 130 mm
Double combiné-amortisseur, débattement 130 mm

La consommation est homologuée à 3,4 l/100 km (plus dans la vraie vie),ce qui lui confère une autonomie de 340 km sur le papier avec son réservoir de 11,5 litres. Côté châssis, on retrouve le même cadre tubulaire en acier mais les suspensions ont été modifiées pour coller à la philosophie ADV : grosse fourche inversée de 37 mm de diamètre (contre 33 pour le Forza) offrant 125 mm de débattement (pas de données pour le Forza mais moins ça c'est certains), double combinés à l'arrière avec bonbonne séparée débattant sur 130 mm. Toujours comparé au Forza, la géométrie du train avant reste inchangée - chasse de 26.5° et traînée de 90 mm - mais le poids en ordre de marche passe de 184 à 186 kg, la hauteur de selle passe de 780 à 795 mm de haut et l'empattement gagne 10 mm. Les jantes de 15 pouces à l'avant et 14 à l'arrière adoptent un design spécifique (225 g plus légères que celles du Forza) et sont chaussées de pneus tubeless Metzeler Karoo Street à profil mixte en 120/70-15 et 140/70-14. Le freinage est identique : simple disque de 256 mm à l'avant et 240 mm à l'arrière, l'ABS à deux canaux intègre une fonction d'avertissement des freinages d'urgence.

Au volet de l'équipement, l'ADV 350 est livré d'origine avec le démarrage sans clé Smart Key.

L'écran se règle manuellement en hauteur sur 4 positions et 133 mm de débattement (électrique sur le Forza) et le coffre sous la selle offre 48 litres de capacité d'emport permettant de loger deux casques intégraux (et on peut ajouter un top-case de 50 litres). Un vide poche latéral dans le flanc gauche du tablier intègre une prise USB type-C.

Boite à gants dans le flan du carénage avec prise usb-c
Boite à gants dans le flan du carénage avec prise usb-c

Enfin, le tableau de bord LCD intègre le système Honda Smartphone Voice Control qui permet de contrôler son smartphone via un kit main libre (et une application spécifique) mais il n'est pour l'instant compatible qu'avec Android. Une mise à jour à faire en concession pour les OS Apple devrait être disponible plus tard dans l'année (à une date indéterminée).

Système de contrôle vocal Honda et application mobile
Système de contrôle vocal Honda et application mobile
L'ADV est équipé du système sans clé
L'ADV est équipé du système sans clé

En selle

Les 15 mm de hauteur de selle supplémentaires peuvent faire un peu peur sur le papier pour les petits gabarits, mais il n'en est rien dans la réalité. On a la plante des deux pieds au sol à partir de 170 cm et le dessin de la selle (très étroit à sa pointe) permet de gratter encore un peu de surface de contact au sol supplémentaire si besoin est. La consistance est du genre ferme mais pas inconfortable et la position de conduite est très relax avec un grand guidon (avec protège-mains de série s'il vous plait) ancré au niveau du plexus solaire et un tablier découpé pour s'accommoder d'une position bidet ou feet forward. Autre point positif, le gabarit de ce ADV 350 est valorisant car très proche du X-ADV 750 (il y en avait deux sur notre essai). La finition globale est la qualité des matériaux est aux standards Honda, donc très bonne, à une exception près... Qui a eu l'idée de coller un module électronique sous le guidon côté gauche ? Premièrement c'est laid. Deuxièmement, le cache en plastique souple fait face à la route (pas glop quand il pleut) et passe son temps à se carapater, laissant les connections exposées... Ça jure dans le paysage ! Autre petit reproche, la boite à gants dans le flan gauche du carénage est certes très pratique mais on est encore loin de la perfection : la forme est biscornue et la prise de charge pour smartphone USB-C mettra en rogne quelques propriétaires d'iPhone de dernière génération... Ah, autre chose, les leviers de frein ne sont pas réglables en écartement mais c'est rarement le cas chez les scooters mid-size. Voilà pour les griefs. Comme précisé plus haut, le coffre est immense et il dispose d'un séparateur amovible pour éviter que les objets de petite taille ne valdinguent un peu partout en cas de gros freinage. Le tableau de bord LCD, ancré très haut est ultra lisible, relativement complet et commandable au guidon via un joystick côté gauche. Note pour les commuteurs, il y a un bouton pour enclencher les warning quand on roule en interfile dans les embouteillages. Une petite remarque sur le pare-brise ; si les modèles non réglables en roulant sont un point de clivage fréquent pour une moto, ce n'est pas vraiment le cas pour un scooter aux performances et au champ d'action plus limités. Après avoir testé TOUS les réglages dans TOUTES les conditions de roulage, j'ai fini par rester calé sur le troisième cran (sur quatre ; en partant du bas) en fin de journée.

29,2 cv (21,5 kW) à 7.500 tours/minute, y compris sur chemins
29,2 cv (21,5 kW) à 7.500 tours/minute, y compris sur chemins

En ville

L'ADV 350 est comme un poisson dans l'eau en milieu urbain. Une fois réveillé, le monocylindre est du genre discret. Pas trop de bruit, pas ou peu de vibrations à tous les régimes et la puissance et le couple sont délivrés de manière très linéaire via une transmission dans la (bonne) norme en terme de réactivité. Le rayon de braquage est excellent et le train avant offre un guidage franc avec une mise sur l'angle neutre et progressive. Les débattement de suspension revu à la hausse prennent ici tout leur sens, le ADV étant capable de gober tous les types de trottoir qu'on daignera jeter sous ses roues (expression naturellement, puisqu'on ne monte jamais sur un trottoir en deux-roues) et s'accommode nettement mieux du bitume dégradé (ce qui est la règle dans la plupart des métropoles de l'hexagone et particulièrement à Paris) que tous les autres scooters 125-400 du marché. Voilà c'est dit. Certes, le centre de gravité est un peu plus haut mais le contrôle dans les manœuvres à très basse vitesse est facilité par le guidon plus large. Si les pneus à crampons ne manquent pas de grip et chauffent rapidement, on notera que l'antipatinage qui fait un peu gadget au premier abord vu la puissance modeste de la bête, s'est finalement révélé plusieurs fois d'une aide précieuse en ville.

Essai en ville où le couple est suffisant avec 31,5 Nm à 5.250 tours/minute
Essai en ville où le couple est suffisant avec 31,5 Nm à 5.250 tours/minute

Autoroute et voies rapides

Pour le commuting sur les grands axes, l'ADV 350 se situe dans la bonne moyenne mais fait un peu moins bien côté protection que le Forza 350 dont il est dérivé. La pare-brise haut mais étroit laisse les épaules exposées et les flancs du tablier moins enveloppant laissent l'extérieur des mollets et des cuisses exposées à la fraîcheur des températures matinales (surtout pendant les jours d'hiver de notre essai). Côté performances, la différence avec un 250 cm3 est flagrante. Pas dans l'absolu certes, la vitesse de croisière de l'ADV se situe aux alentours de 125 km /h puis grimpe péniblement jusqu'à 150 compteur (155 en descente). C'est assez pour perdre des points mais pas pour finir en cabane. Non, tout l'avantage de cette “grosse” cylindrée est de ne jamais s'essouffler, que ce soit en duo, chargé, en montée ou par fort vent de face (voire les quatre en même temps). Et la partie-cycle est au diapason. Malgré des modèles d'essai équipés du gros top case optionnel de 50 L, la stabilité à haute vitesse, tant en ligne droite qu'en grandes courbes, était tout simplement irréprochable.

Les pieds peuvent se positionner à plusieurs endroits
Les pieds peuvent se positionner à plusieurs endroits

Départementales

Pas grand chose à signaler ici. L'ADV 350 est conforme aux standards Honda. C'est facile de prise en main, sain en toutes circonstances, homogène, bref sans histoire.

Honda ADV 350 enchaîne bien les épingles siciliennes
Honda ADV 350 enchaîne bien les épingles siciliennes

Et comme en ville, les débattements de suspensions revus à la hausse valent leur pesant de cacahuètes. Il n'y pas de gain réel en confort mais les talonnements sur les gros chocs sont beaucoup plus rares, ce qui rend les trajets sur bitume dégradé moins pénible. Côté sport, le train avant offre une franchise de guidage bienvenue mais la suspension arrière sature rapidement dès qu'on cumule bosses et gros transferts de charge malgré les 130 mm de débattement. On touche au limite du scooter traditionnel avec le moteur faisant office de bras oscillant. Si ce package est exceptionnel en termes de compacité, les conséquences sont sans appel sur les masses non suspendues et le travail de la suspension.

Facile de prise en main, sain en toutes circonstances
Facile de prise en main, sain en toutes circonstances

Freinage

Le freinage lui, est très correct. Dans l'absolu, il manque un poil de mordant à l'attaque et un chouia de puissance dans l'absolu (RAS côté feedback) mais il est parfaitement adapté au niveau de performance de cet ADV 350.

Simple disque hydraulique 256 mm, étrier Nissin 2 pistons avec antiblocage ABS
Simple disque hydraulique 256 mm, étrier Nissin 2 pistons avec antiblocage ABS
Les pneus tubeless Metzeler Karoo Street à profil mixte permettent de rouler sur piste
Les pneus tubeless Metzeler Karoo Street à profil mixte permettent de rouler sur piste

Duo

Comme souvent sur les scooters, les jambes du passager sont toujours un peu trop écartées. Mais le carré de mousse est large et accueillant, les repose-pieds bien placés, les poignées latérales larges et très ergonomique et le carré de mousse pour le dos du top case optionnel est nettement plus épais et moelleux que la moyenne.

Poignées pour le passager
Poignées pour le passager

Consommation et autonomie

Petit disclaimer pour ceux qui ont regardé l'essai vidéo, la consommation moyenne constatée lors de notre essais s'est révélée inférieure à ce que j'annonçais lors de mon commentaire embarqué. La faute à des rythmes en lancement presse qui sont autrement plus élevés que dans la vraie vie qui font varier d'autant la moyenne affichée. Si les consommations mini et maxi sont toujours exactes (respectivement 3,7 L et 5,2 L/100 km), ma moyenne générale est retombée de 4,6 à 4,1 L après 50 km de liaison sur nationale et autoroute sur un parcours total de 187 km. Avec les 11,5 litres de contenance du réservoir, on obtient donc une autonomie moyenne de 280 km avant la panne sèche.

Modèle Euro5 avec une consommation homologuée à 3,4 l/100 km
Modèle Euro5 avec une consommation homologuée à 3,4 l/100 km

Pratique

On peut ranger deux casques sous la selle, sans oublier le top-case (en option) de 50 litres.

Le coffre peut accueillir deux casques intégraux sous la selle
Le coffre peut accueillir deux casques intégraux sous la selle

Accessoires

N'espérez pas caler une armoire normande avec le catalogue des options Honda... Il y en a exactement quatre : poignées chauffantes (230 €), housse d'extérieur (85 €), antivol (99 €) et un kit Smart Top case de 50 L (565 €) capable d'accueillir deux intégraux. Bon, ok, le tarif du top case (350 € seul) pique un peu mais il inclus un porte paquet (150 €), un dosseret (60 €), une garniture (90 € !) et surtout un système le rendant compatible avec le système sans clef Smart Key (87 €). On aurait aimé en plus (peut-être plus tard?) un pare-brise un peu plus large et une paire de déflecteurs latéraux histoire d'égaler la niveau de protection de son cousin Forza...

Signature lumineuse de nuit
Signature lumineuse de nuit

L'essai en vidéo

Conclusion

Performant, homogène et particulièrement à son aise en ville et sur mauvaise route, l'ADV 350 devrait se faire sans mal sa place au soleil sur le marché français. Rien qu'avec son look, le ADV devrait séduire une clientèle plus métrosexuelle que le Forza et les scooters “mid-size” classiques. Et comme les différences techniques entre les deux scooters 350 Honda sont sensibles à la conduite, tout le monde devrait y trouver son compte : un peu de rêve pour le cadre qui passe sa journée enfermé dans un cubicule au dernier étage d'une tour de la Défense et assez de garde au sol pour les sudistes qui descendent à la plage par les chemins en terre... Le Honda ADV350 se décline dans trois coloris argent, gris mat et rouge mat et dispose d'une garantie de 5 ans (sans rallonge de prix). Quant au delta de prix avec le Forza (6.299 euros soit 300 € de plus), certains crieront surement au scandale, mais vu que la quasi totalité des acheteurs se tournent aujourd'hui vers des LOA/LLD, les loyers devraient être quasiment équivalents au final...

Points forts

  • Look et filiation avec le X-ADV 750
  • Efficacité des suspensions à “grands” débattements
  • Performances
  • Homogénéité globale
  • Capacité d'emport
  • Les 5 ans de garantie

Points faibles

  • Protection en retrait du Forza 350
  • Ajustement manuel de la bulle
  • Plus cher que le Forza...
  • Tarif de certains accessoires

La fiche technique du Honda ADV 350

REVISION TOUS LES 12 000 KM

Conditions d'essai

  • Itinéraire et météo : 180 km, marcours mixte autoroute/urbain/départementales. Qualité du bitume très variable comme dhabitude en Italie. Temps sec et ensoleillé, 8°C le matin et jusqu'à 16°C l'après-midi.
  • Kilométrage de la moto/scooter : 830 km
  • Problème rencontré : Habituellement, on joue toujours un peu au chat et à la souris avec les ouvreurs mais là ils roulaient en Africa Twin, du coup on pouvait pas lutter. Triste...

Calcul coût assurance ?

AMV Combien pour assurer votre maxi-scooter Honda ADV 350? Devis en ligne
FMA Calculez le prix de votre assurance maxi-scooter Honda ADV 350 en 2mn avec Honda Assurance

Shoei