Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Conseils pour bien rouler à moto l'hiver

Tous les conseils pour bien s'équiper, se préparer et rouler pendant la saison hivernale en deux-roues

Bons tuyaux pour traverser la saison froide sans souci

Pour beaucoup de motards et de scootéristes, l'utilisation du deux-roues motorisé reste une activité saisonnière. On le voit très nettement dès les premiers beaux jours du printemps lorsque les motards commencent à affluer sur les petites routes sinueuses ou à l'inverse durant l'automne lorsque les deux-roues s'effacent progressivement à mesure que le vent et la pluie s'intensifient.

Et on peut les comprendre, rouler à moto l'hiver peut rapidement tourner au calvaire, entre les températures qui baissent, les conditions climatiques qui se dégradent et les journées qui raccourcissent, les éléments ne jouent pas forcément pour nous.

Rouler à moto l'hiver

Malgré tout, le froid et la rudesse hivernale font aussi partie intégrante de l'univers moto. Il n'y a qu'à voir le succès des rassemblements hivernaux qui se maintiennent depuis des décennies dans toute l'Europe, des Millevaches au Krystall Rally en passant par les Eléphants.

Sans aller jusqu'à ces extrêmes de froid et de neige, il est tout à fait envisageable de continuer à rouler sans trop avoir à se soucier de ces conditions en prenant les précautions nécessaires, à commencer par un bon équipement adapté contre le froid, la pluie et le vent, aussi bien pour soi que pour sa moto. Il existe désormais des sous-couches thermiques d'excellente qualité chez les équipements motos, mais aussi tout simplement et parfois moins cher chez les magasins d'outdoor. L'important reste d'être au sec et donc d'avoir l'équipement étanche mais respirant.

D'ailleurs, si beaucoup ont pris l'habitude de réviser et entretenir leur monture au début du printemps, il est plus que judicieux d'effectuer l'opération quand la météo se dégrade. Rien de pire qu'une batterie à plat alors qu'il commence à geler. Une attention particulière devra d'ailleurs être apportée aux pneumatiques, car à cette saison l'adhérence est moins bonne, il faut donc redoubler de vigilance sur ce point et privilégier des pneus adaptés et en bon état, plutôt GT donc que Racing. Et naturellement, leur montée en température est plus longue; il ne faut donc pas hésiter à leur laisser le temps de monter en température.

La météo joue un énorme rôle l'hiver et il faut plus que jamais se renseigner sur les conditions météo à venir, la pluie bien sûr mais surtout la neige, le verglas ou le brouillard, puis l'état des routes et tout simplement les fermetures éventuelles de cols en montagne.

Et comment faut-il réagir lorsque l'on se fait surprendre par une averse neigeuse ou que le verglas commence à s'installer ? Rentrer à pied ? Pas forcément, mais le mieux pour s'en sortir c'est encore de savoir comment s'y prendre lorsque la chaussée devient glissante. Il y a un dossier pour rouler dans le froid, mais l'essentiel reste de rouler plus enroulé, d'être plus doux sur les commandes et d'anticiper encore plus que d'habitude en augmentant les distances de sécurité.

Enfin, parce que ce n'est pas une obligation de rouler par mauvais temps, on est aussi en droit de laisser sa moto au garage pour l'hiver, mais pour s'assurer d'un bon redémarrage au printemps, certaines précautions sont nécessaires, notamment pour les machines anciennes.

Tous les conseils pour rouler l'hiver

Depuis l'explication sur la température ressentie aux méthodes d'hivernage en passant par l'équipement et le comportement à adopter, on a écrit de nombreux et longs articles et dossiers pour couvrir plus en détail tous les points énoncés plus haut. Voici donc les clés pour passer un hiver serein à moto :

Plus d'infos sur la moto en hiver

Commentaires

MOZZER

Bonjour,

Laissez la moto au garage. Mais comment font ceux qui n'ont pas de voiture ? Ahaha
D'ailleurs y a t-il beaucoup de motards 100% moto ?

Mozzer

31-10-2018 15:55 
Le Modérateur

100% moi !

31-10-2018 16:05 
nanou17

Bonjour
Oui Oui , y'a des motards qui roulent toute l'année,facile je n'ai pas de tuture , a ma décharge , j'habite la Charente maritime , donc de la pluie mais très peu de neige , j'ai une pan 13 donc carénage , poignées et selle chauffante , équipement en conséquence ,c'est pour ça qu'on va au mille vaches , mais je pense qu'il y a des régions ou t'as pas le choix , celui qui habite en montagne et qui n'a pas de side ...bon hiver a tout le monde

31-10-2018 17:01 
c@ssoulet

J'avoue ne pas rouler lorsqu'il gèle, juste parce que j'ai pas envie de m'en mettre une connement. Sinon, un bon blouson hiver, un surpantalon et une paire de bottes doublure goretex qui me font toute l'année et roule.
Ah. Si. Poignées chauffantes, je roule en roadster.
V et bon hiver

31-10-2018 18:56 
roadsixsix

rouler l'hiver c'est rouler autrement, on a une approche différente de la tenue de route.
déjà il y a moins de "marquez" en puissance sur les routes habituellement fréquentées par ce genre de fada.
l'humidité freine les ardeurs mais exacerbe la sensibilité au guidon, on est moins vif sur l'angle, on freine plus délicatement, le regard examine plus la route,si on rajoute le froid, ça devient carrément mémorable.
je me souviens encore de moments difficiles, de nuit pour monter au bol dans les années 70/80, sur l'autoroute ou dans des cols paumés autour de Lyon, pas de GPS évidement, engourdis jusqu’à avoir les mains douloureuses parce que crispées sur la poignée, a s'endormir en roulant derrière le pilote après avoir passé la main, se protéger avec des feuilles de journaux car les équipements de l'époque n’étaient pas ce qui se fait de nos jours.
loin de regretter cette époque, je garde d'excellents souvenirs, aujourd'hui je suis plutôt bien équipé, pas de haut de gamme, plutôt des promos qui font plutôt bien leurs boulots, ça me permets de continuer a me régaler par tout les temps.
rendez-vous au "Millevaches " les 7,8 et 9 décembre.

01-11-2018 11:47 
ACANTHE 02

Citation
MOZZER
Bonjour,

Laissez la moto au garage. Mais comment font ceux qui n'ont pas de voiture ? Ahaha
D'ailleurs y a t-il beaucoup de motards 100% moto ?

Mozzer


Il se trouve que je n'ai plus de voiture depuis que j'habite au centre d'une grande ville (temporairement j'espère).

Par contre j'ai gardé ma moto.

J'avoue tout de même que l'hiver je ne suis pas 100% moto.
Je privilégie quand je le peux les transports en commun.
Cela va donc faire quelques années que je n'ai pas roulé sous la neige (en serrant les fesses). Mais je garde en mémoire qu'une bonne paire de bottes antidérapantes est un gage de sécurité pour retenir la moto joueuse qui voudrait se rouler dans la neige.

Maintenant soyons francs: pas besoin de températures négatives pour se faire peur. Rouler sur les rues pavées, glissantes et défoncées de la capitale belge, en dévers, sous la pluie, à la tombée de la nuit offre une forte probabilité de se mettre au tas. C'est bien plus dangereux qu'a Paris.

Pour revenir à la neige il me paraît de bon sens d'éviter de rouler à moto dans ce genre de conditions climatiques.
Les alternatives sont nombreuses, au moins en ville.
Mais cela interroge sur la desserte de la province par des moyens de substitution (train ou autocar, avec des horaires appropriés).
Les services publics qui devraient être parties à la problématique de sécurité routière sont aux abonnés absents faute d'investissement (ce serait une dépense) et c'est la politique de répression qui est privilégiée (elle, au moins, fait entrer de l'argent dans les caisses).

La vraie question ne me semble donc pas "comment rouler à moto l'hiver" mais plutôt "Pourquoi n'avons nous parfois pas d'autre choix que de rouler à moto l'hiver".

V à tous

01-11-2018 12:16 
VFatalis

Un bon équipement permet de faire face à bien des désagréments... Reste la neige et le verglas auquel cas j'attends sagement que ça s'améliore ou que les camions de voirie fassent le taf et s'il faut bouger, transports en commun ou à pied! En tout case préfère mille fois me les geler sur mon brelon que de rouler en caisse. De toute façon j'en ai pas :)

01-11-2018 19:54 
faublas

Moche, mais les manchons sont indispensables quand il gèle, des gants qui permettent d'enlever pluie et neige (surtout si elle colle à la visière), de l'étanche en sur-combinaison, et du chaud en dessous, y compris pour les bras. Cher, mais une certaine marque allemande de motos vend d'excellent équipement et inusables.
Les gants de très bone qualité sont indispensables, chauds, avec manchons et souples à la fois. Et attention au cou dans le choix de l'équipement, c'est une zone sensible à protéger. La tête avec cagoule en soie... sinon, sinusite garantie.
Et attention aux pièges de la route, en particulier les ralentisseurs plastique évidés en dessous qui "piègent" le verglas (à contourner impérativement, à la glace. La neige, ça le fait en roulant cool (vrai, je roule en trail avec pneus le permettant).
Attention aux plaques de glace qui tombent des camions... soit on en prend une, et ça peut faire très mal, soit l'éclatement envoie de la grenaille de glace aussi.

Bon courage

01-11-2018 21:03 
domichrist

Je roule toute l'année. Je m'abstiens par verglas ou neige. Je m'informe sur la météo.
Après l'hiver je ne fais pas de grand parcours, et je n'habite pas en montagne.
V

07-11-2018 19:25 
waboo

Tout temps, oui.

J'ai roulé sous la neige aussi, mais c'est franchement pas glop.

07-11-2018 20:47 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous