english

Un très probable retour pour BSA

La marque britannique rachetée le géant indien Mahindra

Un probable retour pour BSALa mode est au vintage. Quoi de mieux pour satisfaire les envies des acheteurs que de relancer une ancienne marque disparue des écrans radars ? C'est un peu la tendance d'ailleurs : FB Mondial, Brough Superior, Bultaco... les exemples de rachats et de relance de la production sont nombreux.

Voilà qu'une nouvelle marque mythique pourrait bien faire son retour : BSA. Icône des années 60 aux côtés des Triumph et Norton, le constructeur britannique vient en effet d'être racheté par Classic Legends Pvt Ltd, filiale du géant indien Mahindra.

Principalement connu en Europe pour son implication dans le Championnat du Monde Moto3, le constructeur est avant tout très présent sur les marchés émergents et s'était déjà illustré l'année dernière en devenant l'actionnaire majoritaire de Peugeot Motorcycles et en relançant le constructeur français en Grands Prix.

Cette fois-ci, la société indienne est désormais seule et unique propriétaire de BSA puisqu'elle vient d'acquérir les 120.000 titres du constructeur moyennant un total de 3,7 millions d'euros.

Pour l'instant, le groupe n'a pas encore dévoilé ses plans quant à l'avenir de BSA Company Limited, mais avec 100 % du capital en poche, il y a de fortes chances pour que le nom de ce constructeur historique refasse rapidement surface.

Plus d'infos sur les rachats de marques

Commentaires

froggyfr99

Phoula, je crains le pire ...

25-10-2016 14:15 
fift

S'il y a reprise du capital, c'est donc que la société BSA existait toujours ?

Je croyais que ne subsistait que la marque.

25-10-2016 15:51 
TOM

On ne parle pas de capital mais de parts de Sociétés (titres).

La valeur de ces parts, c'est la loi de l'offre et de la demande, mais c'est sur que racheter la marque BSA, c'est s'assurer d'un retentissement mondial et rien que cela, ça coute du pognon.

Ce qui veut dire que si celui (ou ceux) qui a déposé la marque Voxan peut se faire un bon paquet de sous (surement pas autant que BSA, parce qu'il n'y a pas le même passé historique) si quelqu'un veut relancer la Marque.....

BSA à l'origine était un fabricant d'arme de guerres, on peut trés bien imaginer qu'un fabricant d'armes de chasse ou de défense rachete la marque pour devenir avec ce coup de pub un fabricant historique reconnu.


applaudissement

25-10-2016 15:58 
fift

Citation
TOM
On ne parle pas de capital mais de parts de Sociétés (titres).
}

Bah si, c'est exactement la même chose : les titres ne sont que des fractions du capital. En rachetant 100% des titres, Mahindra rachète l'entièreté du capital.

La valorisation de la marque entre sans doute pour une bonne part dans la valeur du capital, mais ce qui me surprend, c'est que je pensais la société liquidée depuis longtemps, et la marque propriété d'un tiers qui l'aurait racheté à vil prix au moment de la liquidation. Mais visiblement, je me trompais.

25-10-2016 16:06 
TOM

Une part de société, ça peut valoir zéro si la marque est inconnue et qu'il ne reste aucun matériel du fait de la liquidation.

Mais dans ce que tu appelles le "capital" tu peux avoir effectivement des élements softs comme un savoir faire particulier, un passé historique de prestige, ou des brevets qui ne sont pas visibles matériellement mais auxquels on peut attribuer une valeur financière.

MV est revenu sur le devant de la scène de cette façon.

Quand une société est liquidée, son "capital" est bouffé, il n'y adonc plus assez d'argent pour payer tout le monde (surtout les fournisseurs et la banque). On vend tout ce qui est matériel pour essayer de limiter la casse mais il ne reste rien de matériel.

.....sauf tout ce qui peut se vendre mais qui n'est pas matériel.

Tu peux appeler ça le capital, mais pour moi, il n'y en a plus.

applaudissement

25-10-2016 16:16 
fift

Oui, c'est bien pour ça que je me posais des questions : l'article parle de BSA comme une société qui existe encore - or pour moi, elle n'existait plus, seule la marque subsistait. Difficile dans ce cas de parler d'acquisition de parts, mieux vaudrait parler de rachat de la marque.

Mais bon, on est d'accord en fait. clin d'oeil

25-10-2016 16:33 
TOM

Citation
fift
Oui, c'est bien pour ça que je me posais des questions : l'article parle de BSA comme une société qui existe encore - or pour moi, elle n'existait plus, seule la marque subsistait. Difficile dans ce cas de parler d'acquisition de parts, mieux vaudrait parler de rachat de la marque.

Mais bon, on est d'accord en fait. clin d'oeil

Ca me semblerait effectivement plus approprié, mais c'est juste que l'auteur de l'article a été un peu plus précis comptablement parlant.

V

25-10-2016 16:49 
BIG83

Salut
Bon, bref, on ne reverra pas ça donc :

DLapierre_71_Gold_Star_500SS.jpg


25-10-2016 17:43 
fift

Si Mahindra s'inspire de ça :



60BSA-DBD34-ClubmGStar-R.jpg


Perso, ça ne me déplairait pas timide

25-10-2016 17:48 
L'iguane

Ça m'étonnerait beaucoup.

25-10-2016 18:51 
froggyfr99

Avec les emmerdes qui vont avec et la boite inversée ?


gnarf

26-10-2016 06:17 
TOM

Citation
froggyfr99
Avec les emmerdes qui vont avec et la boite inversée ?


gnarf



Et en plus c'était des motos qui roulaient à gauche....

applaudissement

26-10-2016 08:06 
A-Lain

Salut

dites, franchement BSA vous avez entendues parler ?
Moi jamais.

(As si j'ai aussi entendu parler de la simca 1000...)
Franchement, la marque n'existe plus, sa technologie à 40 ans de retard sur n'importe quelle chinoise de base.

Alors le capital historique c'est quoi ? des motos qui n'existent plus ? des motos à la fiabilité douteuse ?
Savoir faire ?? celui de 1970 ? avant la CB750 ?

C'est pour moi l'équivalent de recréer la marque SIMCA.

C'est uniquement un coup commercial. Ils auront tout à prouver sauf que comme ce sera écrit BSA, on aura un capital sympathie ?

Cela me laisse froid.
Je ne vais pas payer pour voir, j'attendrais qques années les retours des autres.

A+

26-10-2016 09:28 
TOM

Si t'as jamais entendu parler de BSA, t'as raté ta vie. Lol!

Triumph a vécu la même chose, Norton a vécu la même chose, MV a vécu la même chose, Bugatti a vécu la même chose et toutes ces marques (j’espère que tu en a entendu parler?) ont fait des trucs trés actuels voire même des machines d'exception...

Reprendre une marque ce n'est pas forcément rester à l'époque de sa chute, ça veut dire essayer de donner un coup de neuf tout en s'appuyant sur un passé prestigieux, ce n'est pas juste reprendre les vielleries du fond de l'atelier et de conserver les défauts de l'époque....

26-10-2016 09:59 
TOM

Ca n'empèche pas non plus de faire quelques modèles Néo-rétro réactualisés pour faire un lien avec le passé.......

Ca rassure les anciens fans et ça fait parler.....

super

26-10-2016 10:05 
TOM

Citation
TOM
Ca n'empèche pas non plus de faire quelques modèles Néo-rétro réactualisés pour faire un lien avec le passé.......

Ca rassure les anciens fans et ça fait parler de la marque.....

Une nouvelle marque qui apparait sur un marché, ça amène beaucoup plus de suspission.

super

26-10-2016 10:08 
commando

en mélangeant ça

photo1-1_zps1a891045.jpg


et ça


2999436637_1_7_bfhVowJJ.jpg


ça pourrait faire une bb 33

26-10-2016 10:44 
Godzilla

Citation
LANN
Salut

dites, franchement BSA vous avez entendues parler ?
Moi jamais.

(As si j'ai aussi entendu parler de la simca 1000...)
Franchement, la marque n'existe plus, sa technologie à 40 ans de retard sur n'importe quelle chinoise de base.

Alors le capital historique c'est quoi ? des motos qui n'existent plus ? des motos à la fiabilité douteuse ?
Savoir faire ?? celui de 1970 ? avant la CB750 ?

C'est pour moi l'équivalent de recréer la marque SIMCA.

C'est uniquement un coup commercial. Ils auront tout à prouver sauf que comme ce sera écrit BSA, on aura un capital sympathie ?
Cela me laisse froid.
Je ne vais pas payer pour voir, j'attendrais qques années les retours des autres.
A+



Dans pas longtemps, des motards français ne sauront pas que Voxan a existé....

Tu crois que Norton a sorti une moto avec une technologie qui retarde de 40 ans?
Triumph a-t-elle sorti dans les années 90 des bécanes qui pissaient l' huile?

Si Mahindra venait à sortir un modèle estampillé BSA en Europe, il serait au minimum Euro 4, donc pour la technologie...

Mais à mon humble avis ça sortirait un peu tard, la "niche", même si elle est grosse, est déjà bien occupée.

26-10-2016 11:12 
froggyfr99

Faudrait qu'ils se débrouillent quand même pour garder la forme du carter droit.

26-10-2016 13:14 
A-Lain

OUI

je suis bien d'accord avec vous tous mais soyons réaliste demandons l'impossible.

Dire = BSA renaît de ses cendres = super, ils vont faire quoi ? des scooters ? des motos rebadgées comme pour Benelli ? des machines qui ont leur propre histoire comme MV Agusta ?

TOM = à priori BSA a disparu en 1973 - moi je suis né en 1971 - je n'ai donc aucune nostalgie. Et quand bien même j'admire toutes ces vieilleries machines, je ne vois pas de lien entre le BSA des années 60 et celui qui va ressortir. (ils sont tous morts ou pas loin ceux qui ont travaillé chez BSA).

BMW, Honda (et d'autres) eux peuvent se targuer de leur histoire, de leur connaissance mais pour moi le BSA nouveau sera juste une nouvelle marque sans le moindre lien avec l'ancienne.
(Sauf à faire payer plus cher un neo retro qui rappelle l'ancienne).


(Sinon je roule presque tous les jours avec une vieille de 1984 - avec jauge et indicateur de rapport engagé !! si si en 84 déjà ).

Je sais que cela peut choquer mais j'attends de voir.
Coup marketing = oui.
Nostalgie d'une marque = non.

A+

26-10-2016 13:52 
Tec

Citation
LANN
(Sinon je roule presque tous les jours avec une vieille de 1984 - avec jauge et indicateur de rapport engagé !! si si en 84 déjà ).
Bonjour,
"Presque tous les jours, 1984, jauge, indicateur de rapport engagé..."
Tu roules en K100 non ?
Bonne journée

26-10-2016 15:38 
TOM

"TOM = à priori BSA a disparu en 1973 - moi je suis né en 1971 - je n'ai donc aucune nostalgie. Et quand bien même j'admire toutes ces vieilleries machines, je ne vois pas de lien entre le BSA des années 60 et celui qui va ressortir. (ils sont tous morts ou pas loin ceux qui ont travaillé chez BSA)."

Dis donc, tu enterres vite tout le monde toi: les derniers ouvriers qui s'étaient embauchés chez BSA, ils pourraient avoir 60 ans, ils sont pas tous morts!!!!!!

Si tu vas par là, chez MV ils sont tous morts aussi et chez Triumph, tous morts aussi.......

BMW peut se targuer de quelle histoire? Des avions de la première guerre, du travail obligatoire de la deuxième Guerre mondiale? Je suis BMWiste mais pas aveugle non plus....

BSA a un long palmarés en compétition et même si tu ne l'a pas connu, il reste gravé dans l'histoire de la moto et ce n'est pas anodin pour une société.

Quand Triumph est réapparu, ils n'ont pas sorti des motos de 50 ans, ils ont sorti des modèles trés actuels.

J'ai jamais été fan des anglaises mais j'aime l'idée que des hommes aient bien bossé à une époque et que les générations qui suivent sachent s'en souvenir.......même si ce n'est qu'une simple marque.

Sur le fort de Douaumont prés de Verdun, est inscrit:
"Celui qui ne respecte pas le passé, n'est pas digne de l'avenir"

V

26-10-2016 15:51 
cajo

Peut être un coup marketing (?), en s'appuyant sur l'histoire et la renommée d'une marque bien connue (au Royaume-Uni et ailleurs) dans une époque lointaine...

Si les nostalgiques espèrent que ça pisse encore l'huile, ils seront certainement déçus.
Maintenant si la marque arrive à conserver une âme so british, à l'heure du néo-rétro ça peut rester original et être payant (façon Royal Enfield). Si c'est résolument moderne et de qualité, ça peut l'être aussi (façon Triumph).

Après je suis pas obligatoirement séduit par chaque renaissance de marque ancienne, surtout quand la référence essentielle est l'histoire ancienne transformée en mythe incontournable ... le truc qui s'impose rien qu'avec un nom, bof mouarf...pipeau

M'enfin, s'ils tentent le coup, c'est à suivre. clin d'oeil

26-10-2016 16:00 
TOM

Ils ouvrent une belle usine avec un petit coin musée regroupant toutes les vieilleries que les nostalgiques seront heureux de leur refiler et "roule mimile" il s'approprient la légitimité du passé.

C'est pas une mauvaise opération, aprés ils peuvent faire de la moto haute technologie ou traditionnelle, ça ne changera pas la dynamique.

Une culture d'entreprise, ce sont des souvenirs communs, des réussites, des echecs, il suffit de bien les connaitre pour transmettre ce patrimoine et le prolonger par des projets qui gardent la flamme allumée.

moi je crois que ça peut marcher...........sauf si comme VOXAN, BSA se perd dans des projets douteux.....!

voxan.jpg



26-10-2016 17:23 
A-Lain

Citation
TOM
Sur le fort de Douaumont prés de Verdun, est inscrit:
"Celui qui ne respecte pas le passé, n'est pas digne de l'avenir"
V

Oui nous sommes d'accord.

(Sinon ma vieillerie c'est une CB. (et elle marche fort (bien) super il faut juste l'entretenir, la vieillesse, l'usure, toussa quoi).

26-10-2016 23:51 
Godzilla

Citation
cajo

Après je suis pas obligatoirement séduit par chaque renaissance de marque ancienne, surtout quand la référence essentielle est l'histoire ancienne transformée en mythe incontournable ... le truc qui s'impose rien qu'avec un nom, bof mouarf...



Oui, et du reste, quelle marque ancienne a pu renaitre sans un énorme apport de capitaux?
Certaines marques italiennes n' en finissent pas de revenir, mais comme elles sont à chaque fois rachetées.... Ca finit par des "capitaux chinois", des ventes anecdotiques et un avenir quasiment tracé...

Triumph marche pas trop mal, mais son patron en était dans les années 2000 d'un milliard de dollars de sa poche.

L'avenir de BSA, bof, trop tard pour renaitre en proposant des bécanes au look vintage, y'a déjà pléthore de modèles disponibles.
Ou alors on verra en Moto3 une bécane estampillée BSA, ça fera parler un peu la presse...

27-10-2016 10:55 
lilic

Oh là, l'image de marque de BSA ce n'est pas rien:

Wal Handley gagne le Brooklands TT en 1937 au guidon d'une Empire Star et boucla le meilleur tour à la vitesse de 107,5 mph.

Dans les années 50, les Goldstar ont remporté pendant 8 années de suite le Junior TT en catégorie 350 et le Senior TT en catégorie 500.

En 1954, BSA truste les 5 premières places aux 200 miles de Daytona.

En 1956, victoire d'une Goldstar DBD34 au TT de l'ile de Man.

Aux USA, domination de BSA dans les courses tout-terrain jusque dans les années soixante.

Bref, la compétition est dans les gènes de la marque.
Les Goldstar étaient des machines de course assemblées à la main, un exemplaire de l'époque (une vieillerie comme vous dites) cote au moins 15.000 euros aujourd'hui!

31-10-2016 06:58 
Godzilla

En pensant justement à la Goldstar, je me demandais il y a pas mal de temps si une moto moderne, avec un mono bien méchant genre KTM 690, une partie-cycle affûtée à coups de matos balèze, et avec l'air d'une ancienne genre Goldstar ou Norton Manx, ça n'aurait pas marché il y a déjà dix ans....

31-10-2016 17:38 
commando

vd classic est ou était spécialiste de ce genre de truc

500_sr10.jpg

31-10-2016 22:34 
froggyfr99

Commando, il a dit "un mono bien méchant" ...

01-11-2016 06:10 
cajo

A moins qu'avec un mono Yamaha on puisse faire un mono méchant ...pipeau

Belle machine cependant ! clin d'oeil

01-11-2016 09:15 
Godzilla

Ben elle est jolie avec des pièces VD Classic, pis c' est tout.

Il lui manque un moteur qui envoie un peu, et une partie-cycle pour faire frotter les oreilles au championnat intercommunal devant le bistrot.

Je fantasmais sur une moto du genre Ducati Supermono ou Bimota BB1 déguisée en Norton Manx.

01-11-2016 19:48 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous