Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

80 km/h : le bilan de l'expérimentation publié !

Une baisse effective des vitesses, dans un premier temps...

Pas le moindre relevé en matière d'accident ou de mortalité

80 km/h : le bilan de l'expérimentation publié !Enfin ! Le rapport ayant donné lieu à la décision du gouvernement d'abaisser les limitations de vitesse vient d'être publié par le CEREMA.

Alors qu'une expérimentation avait été mise en place sur plusieurs portions de routes en 2015 pour déterminer l'utilité de l'abaissement des limitations de vitesse, les pouvoirs publics avaient finalement décidé de mettre en place cette mesure sans jamais présenter les résultats de l'expérimentation en argumentant que celle-ci n'avait pas été réalisée sur une période suffisamment longue pour être valable.

Après le tollé provoqué par cette annonce, le Sénat avait alors auditionné Emmanuel Barbe, le Délégué Interministériel à la Sécurité Routière, afin d'obtenir ces fameux résultats, toujours tenus secrets. Voilà que le Centre d'études et d'expertise sur les risques, l'environnement, la mobilité et l'aménagement (Cerema) vient enfin de publier le rapport tant attendu.

Des vitesses à la baisse

Les résultats de l'expérimentation donnent ainsi en partie raison au gouvernement et aux experts qui avaient préconisé l'abaissement des vitesses sur le réseau secondaire. En effet, il apparait bien que les comportements des usagers ont évolué sur les portions où se tenait l'expérimentation puisque les vitesses moyennes ont baissé de 4,7 km/h entre juin 2015 et mai 2017 pour l'ensemble des usagers.

Juin 2015 Mai 2017 Evolution
Véhicules légers 86 km/h 80,9 km/h - 5,1 km/h
Poids lourds 79,5 km/h 76,8 km/h - 2,7 km/h
Moyenne 85 km/h 80,3 km/h - 4,7 km/h

Cependant, il apparaît qu'après l'importante baisse des vitesses moyennes constatée après la mise en place de l'expérimentation, ces dernières ont ensuite eu tendance à remonter. Le cas le plus flagrant restant celui de la RN151 où la vitesse est passée de 85 km/h en juin 2015 à 79 km/h le mois suivant avant de remonter jusqu'à 84 km/h en mai 2017...

Evolution de la vitesse moyenne des véhicules légers

Quid des accidents ?

Le problème, c'est qu'à aucun moment, le rapport ne s'intéresse à l'accidentalité sur ces routes. Pas une fois sur 25 pages d'observations, il n'est fait mention d'accidents ou de tués sur les routes. Or, c'est bien l'argument principal avancé lors de la présentation du plan répressif : faire baisser la mortalité routière.

Cette opacité a au moins le mérite d'être claire puisque le rapport vient donc confirmer ce que l'on subodorait fortement : la mesure n'a aucun fondement en matière d'amélioration de la sécurité routière. C'est aussi pour ça que le gouvernement n'avait pas jugé utile de présenter ces résultats.

Plus d'infos sur l'abaissement des limitations de vitesse