english

Electrique : la batterie qui tient 2 millions de kilomètres

Une durée de vie de 16 ans promise par le fournisseur de Toyota et Volkswagen

La batterie qui tient 2 millions de kilomètresCe qu'il y a de bien avec les concours de taille, c'est qu'ils sont indémodables. "J'ai le plus gros moteur", "moi le plus puissant", "moi le plus rapide", "oui mais ma moto elle peut rouler 800 bornes avec un plein"... Mais dans ce contexte plus moderne, la performance n'est plus forcément synonyme de puissance, mais plus d'efficience et de longévité et encore plus quand on parle d'électrique et de batterie.

L'un des enjeux majeurs de la mobilité passe par l'essor de l'électrique et le développement des batteries, tant au niveau de leur autonomie que de leur vitesse de charge. Mais il y a un nouvel argument qui est de plus en plus mis en avant : celui de la durée de vie de la batterie, ce qui se mesure essentiellement en nombre de cycles de recharge et de la capacité encore utile de la batterie après un certain nombre de cycles de charge. A cette longévité se rajoute les prix des batteries, qui peuvent représenter plus de la moitié du prix d'un véhicule.

Les cellules lithium-ion, qui composent aujourd'hui l'extrême majorité des packs de batteries, coûtent effectivement très cher. Aussi, on préfère forcément ne pas avoir à racheter des batteries à plusieurs milliers d'euros au bout de 50.000 km. Les marques s'affrontent donc désormais pour savoir qui a la plus endurante.

Si Lexus garantit déjà ses batteries 1 million de kilomètres, Tesla a répliqué au printemps en annonçant l'arrivée prochaine d'une batterie garantie 1 million de miles (1,6 million de km), alors que ses batteries ne sont aujourd'hui garanties que sur 240.000 kilomètres.

C'est maintenant au tour de Contemporary Amperex Technology Co. Ltd. (CATL), la société chinoise produisant des batteries pour des marques comme Toyota et Volkswagen, d'annoncer une nouvelle percée en matière de longévité. Le patron de la marque Zeng Yuqun a ainsi affirmé à Bloomberg que la société était prête à produire une batterie d'une durée de vie de 16 ans, ou deux millions de kilomètres ! Et Tesla pourrait inclure ces batteries dans ses prochains modèles.

S'il y a peu de chance qu'un véhicule soit conservé aussi longtemps, cela permettra surtout de réduire à terme le coût de l'accès à l'électrique car ces batteries seront utilisables pour plusieurs véhicules. En revanche, il en coûtera 10% de plus au constructeur pour l'achat initial.

Plus d'infos sur les véhicules électriques

Commentaires

SRT

" S'il y a peu de chance qu'un véhicule soit conservé aussi longtemps, cela permettra surtout de réduire à terme le coût de l'accès à l'électrique car ces batteries seront utilisables pour plusieurs véhicules. "

Ah bon un véhicule ne dure pas 16 ans, c'est nouveau ?

12-06-2020 13:15 
D3n1s57

et il en est quoi de l'autonomie?? 16 minutes?

12-06-2020 13:16 
D3n1s57

16 ans dure un véhicule sans problème, c'est l'électronique qui ne suit pas malheureusement et comme tout marche à cela maintenant et bien on jéte et surtout on achète, on achète du neuf pour faire marcher le business.

12-06-2020 13:19 
Godzilla

Non, un véhicule ne doit plus durer aussi longtemps.
Les autos sont prévues pour durer le temps de la location longue durée...

Je caricature à peine, entendu de la bouche d'un vendeur auto.
Donc effectivement, une batterie à la longévité aussi grande, c'est pour servir à autre chose.

Un éventuel acheteur de véhicule électrique veut une batterie neuve, pour commencer.

12-06-2020 13:39 
PELE

A mon avis c'est du bidon.
Ils savent bien que personne ne va utiliser aussi longtemps une batterie donc ils tentent le coup. S'il faut la changer ils la changeront ce qui ne représente quasiment rien sur l'ensemble des véhicules en service.
Par contre sur les batteries et sur le pseudo côté écolo de l'affaire, j'ai lu une interview fort intéressante de Guillaume Pitron, auteur du livre la "Guerre des métaux rares" :
en voici le lien [www.liberation.fr].
En bref on externalise la pollution vers l'extrême orient, comme ça on ne voit rien chez nous...
Je n'ai pas encore acheté le livre, mais cela ne va pas tarder.
Autant dire que je ne suis pas un fan des voitures et motos électriques pour des raisons technologiques et écologiques.

12-06-2020 17:05 
pretexte

Bah oui qu'est-ce que vous croyez? L'électrique c'est métaux rares extrait en afrique-asie dans des conditions on en parle pas et l'electricité c'est quoi? De la production nucléaire, gaz et pétrole (solaire et éolien pour si peu). On ne fait que déplacer la pollution ou la faire autrement. Bien que le nucléaire soit le moins polluant... mais c'est une autre histoire

12-06-2020 18:10 
fift

C'est vrai que le pétrole est extrait, raffiné et transporté dans des conditions exemplaires, et uniquement dans des pays soucieux des droits de l'homme .


Si on compte une moyenne de 15 000 km/an et 6 L/100, on consomme grosso modo 1 000 litres de gasoil par an (950 litres pour être préci).
Si on prend une durée de vie de batterie de 5 ans, un panel de batteries de 250kg "remplace" 5 000 litres de gasoil.
Les métaux dont l'extraction pose problème sont essentiellement le lithium, le cobalt et le nickel (lesquels ne sont pas des terres rares). Les terres rares (lanthane principalement) étaient essentiellement employées dans les générations précédentes de batteries.
La masse des trois métaux sus-cités représente environ 14% en masse d'une batterie de voiture (2% pour le lithium, 6 % pour chacun des deux autres).

En termes d'extraction minière, on a donc d'un côté 35kg de métaux "problématiques", et de l'autre 5000 litres de pétrole.
(en fait, plus que ça dans chaque cas, je n'ai pas tenu compte des rendements d'extraction et de raffinage, mais l'idée est de garder l'ordre de grandeur entre les deux données).

Pour être complet, il faudrait rajouter au détriment des véhicules thermiques les métaux rares nécessaires à la réalisation des pots catalytiques (platine et cérium notamment) Mais comme on est à quelques dizaines de gramme par véhicule, je pense qu'on sera d'accord pour dire que c'est négligeable dans cette discussion.

Bref, on peut apprécier ou non les véhicules électriques (pour ma part en fait ... je m'en fiche, en l'état actuel des techniques du moins), mais l'argument écologique ne tient pas la route.

12-06-2020 18:41 
Picabia

Trouvez moi un type qui va faire 2 millions de kilomètres dans la même caisse? Ironie de l'histoire c'est encore un chinois, tant décriés par nous, qui construit les batteries de VW et Toyota. Ben ça alors, le monde d'après est le même que le monde d'avant, peut être même pire car avec la panade actuelle, ils renforcent leur position économique.
Ce n'est pas parce que l'on se satisfait d'un désastre écologique qu'il faut en créer un autre.Je suis persuadé qu'a moyen terme l'électrique sera remplacé par une énergie de substitution, également polluante comme toute activité humaine.
Pour finir, le type se sera fatigué de sa caisse avant mais les centrales auront fourni un max pour recharger les batteries et fabriqué des déchets radioactifs pour 1000 ans, encore plus long

12-06-2020 23:51 
Picabia

Et je ne parle pas des milliards que coûteront le démentellement d'une centrale

12-06-2020 23:53 
c@ssoulet

Ça pourrait permettre de découpler le marché de la batterie de celui du véhicule. Mais pour ça il faudrait un effort de normalisation de la part des constructeurs. C'est pas gagné...

13-06-2020 08:45 
Picabia

L'idée est bonne mais chacun veut jouer sa carte pour que l'on adopte sa formule

13-06-2020 10:24 
SRT

@Picabia : Les 2 millions de Km c'est marketing, les 16 ans de garantie se seront écoulé avant.

13-06-2020 11:42 
Bee Loo

Intéressant Fift mais dans ta comparaison avec les 5000 litres de gasole tu ne mets pas l'électricité consommée pour faire ces 15000 kil, et la manière de la produire. Bref, vaste débat ...
En tous cas une Zero SR/F, ça pousse !
Et une Aprilia Tuono aussi LOL

13-06-2020 18:42 
fift

Bee Loo> Non, je parlais juste en termes d'extraction minière puisque c'est souvent là le débat.
La production d'électricité, c'est une autre problématique (la quantité de minerai à extraire dans le cas de combustible nucléaire est tellement faible que je ne l'ai volontairement pas prise en compte, surtout qu'il y a plein de moyens de production différents).

13-06-2020 19:44 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous