english
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Moto électrique Zero SR/S

La SR/F en version caréné et plus confortable

Moteur ZF75-10, 110 ch et 190 Nm, 229 kg, 175 km d'autonomie minimum en cycle mixte, 320 km avec le power tank en utilisation urbaine

Moto électrique Zero SR/S

Zero Motorcycles vient, avec quelques jours d'avance, de dévoiler en détail sa toute nouvelle SR/S, moto électrique carénée s'appuyant en partie sur le roadster SR/F lancé il y a un an. Oui, le lancement était planifié dans quelques jours mais la vidéo de la moto ayant fuité, la marque officialise plus tôt que prévu son nouveau modèle.

D'apparence, la S tranche avec sa grande soeur naked par son carénage intégral qui lui confère une esthétique plus sportive, mais surtout améliore l'aérodynamisme et la protection du pilote. Avec un meilleur CX apporté par ce carénage, la moto voit également son autonomie améliorée de plus de 13% sans changement technologique lié à la batterie (mais en se mettant bien derrière la bulle). Et on sait que l'autonomie est un point particulièrement important dans le développement des motos électriques.

La SR/S mise ainsi sur plus de confort par rapport à sa grande soeur avec une position de conduite rendue plus droite et plus naturelle en abaissant la position des repose-pieds et en reculant et élevant le guidon. Un confort qui concerne aussi le passager avec une selle plus accueillante, de larges poignées et des repose-pieds similaires à celui du pilote.

La position de conduite a été rendue plus droite
La position de conduite a été rendue plus droite

Pour le reste, on retrouve des caractéristiques très similaires à celles de la SR/F à commencer par celles du moteur ZF 75-10 qui délivre toujours une puissance de 110 chevaux et un couple de 190 Nm pour permettre d'atteindre une vitesse de pointe, limitée à 200 km/h.

Le moteur ZF 75/10 reste identique à celui de la SR/F
Le moteur ZF 75/10 reste identique à celui de la SR/F

Une batterie lithium-ion de 14,4 kWh alimente toujours ce dernier pour une autonomie combinée annoncée à 175 km et pouvant atteindre 219 km avec le Power Tank. Les utilisateurs purement urbains pourront quant à eux espérer atteindre les 323 km d'autonomie.

Zero Motorcycles SR/S
La vitesse de pointe est limitée à 200 km/h, comme sur la SR/F

La recharge de la batterie se fait en 4h avec le modèle standard ou 1h20 avec l'option de charge rapide 6 kW. La version premium bénéficie d'un chargeur embarqué plus puissant qui permet de réduire le temps de recharge à 2h ou même 1h avec l'option charge rapide.

La recharge peut se faire en à peine 1h avec le modèle premium et l'option charge rapide
La recharge peut se faire en à peine 1h avec le modèle premium et l'option charge rapide

La partie cycle reste elle aussi identique avec toujours le même cadre treillis en acier et bras oscillant concentrique. Il en va de même pour les jantes, les suspensions Showa et le système de freinage J.Juan. La hauteur de selle reste également à 787 mm. En revanche, la SR/S prend du poids avec ses nouveaux équipements et affiche ainsi 229 kg contre 220 kg sur la naked pour la version standard et 234 kg pour la version premium.

On retrouve à l'avant les étriers de freins J.Juan
On retrouve à l'avant les étriers de freins J.Juan

Technologies

Moto électrique oblige, la Zero SR/S se pare d'une multitude de technologies pilotées par son système d'exploitation Cypher III. On retrouve ainsi un contrôle de stabilité MSC de Bosch avec ABS en courbe et anti patinage, quatre modes de conduite prédéfinis (Street, Sport, Eco et Rain) et 10 modes paramétrables, le tout s'affichant sur l'écran TFT couleur. Enfin, la SR/S est également connectée et permet d'être alertée sur l'état de la moto, sur le niveau de charge, de partager ses données de balades ou encore de mettre à jour le système et de diagnostiquer la moto.

La SR/S s'équipe d'un écran TFT couleur
La SR/S s'équipe d'un écran TFT couleur

La Zero SR/S est déclinée dans deux coloris bleu et gris et arrivera dès le début du mois de mars dans les concessions françaises.

La version premium s'affiche à 23.940 €, soit 1.000 € de plus que la SR/F à son lancement l'an dernier. Le prix de la version standard n'a pas été précisé, mais devrait tourner aux alentours de 21.700 €.

Photos de la Zero SR/S

Zero SR/S Cerulean Blue
Zero SR/S Cerulean Blue
Zero SR/S Skyline Silver
Zero SR/S Skyline Silver
Zero Motorcycles SR/S
Zero Motorcycles SR/S
Le confort a également été amélioré pour le passager
Le confort a également été amélioré pour le passager

Caractéristiques techniques Zero SR/S standard / premium

  • Autonomie :
    Ville : 259 km
    Autoroute (113 km/h) : 132 km
    Combiné : 175 km
  • Moteur : Moteur CA à aimants permanents intérieurs Z-Force 75-10 à rendement thermique amélioré et refroidissement passif par air
  • Couple maximal : 190 Nm
  • Puissance maximale : 110 ch (82 kW) à 5.000 tr/min
  • Vitesse maximale : 200 km/h
  • Contrôleur : Contrôleur CA triphasé 900 A à haut rendement et forte densité d'énergie, avec régénération en décélération
  • Batterie : Batterie Z-Force lithium-ion intelligente intégrée
  • Capacité maximale : 14,4 kWh
  • Capacité nominale : 12,6 kWh
  • Type de chargeur : 3,0 kW, intégré à bord de la moto / 6,0 kW, intégré à bord de la moto
  • Temps de charge (normal) : 40 heures (complet) / 20 heures (complet)
    Avec option charge rapide 6 kW : 1h20 (complet) / 1 heure (complet)
  • Transmission : Transmission directe sans embrayage
  • Transmission finale : Courroie 90 D / 20 D, Poly Chain HTD Carbon
  • Suspension avant : Fourche Showa 43 mm à gros pistons et fonctions séparées, avec réglage de précharge de ressorts, d'amortissement en compression et en détente
  • Suspension arrière : Piston Showa 40 mm, amortisseur avec réservoir externe (Piggy Back) et précontrainte, compression et détente réglables
  • Freins avant : Contrôle de stabilité Bosch MSC, double disque 320 x 5 mm avec étriers radiaux J. Juan à 4 pistons et maître-cylindre radial
  • Freins arrière : Contrôle de stabilité Bosch MSC, disque 240 x 4,5 mm avec étrier flottant monopiston J. Juan
  • Pneu avant : Pirelli Diablo Rosso III 120/70-17
  • Pneu arrière : Pirelli Diablo Rosso III 180/55-17
  • Roue avant : 3,50 x 17
  • Roue arrière : 5,50 x 17
  • Hauteur de selle : 787 mm
  • Poids total : 229 kg / 234 kg

Disponibilités / Prix

  • Coloris : Skyline Silver, Cerulean Blue
  • SR/S Standard : environ 21.700 €
  • SR/S Premium : 23.980 €

Plus d'infos sur les motos électriques

Commentaires

virtualgf

Ca commence à devenir intéressant !
Ajoutez 150 vrais km d'autonomie et enlevez qqes milliers d'euros et on en reparle.

20-02-2020 11:20 
XIIgion

Je suis pas trop fan du design... Elle se veut sportive mais je trouve qu'elle a la gueule d'une grosse routière... Un peu déçu de zéro pour le coup qui avait fait un roadster plutôt joli

20-02-2020 12:49 
AnKoR

Je rejoins la remarque sur le design.
J'ai pour ma part l'impression que le dessin initial a été modifié unilatéralement par un autre gars qui voulait réutiliser les éléments du roadster puis par un 3ème qui devait assembler facilement les pièces. Aussi je trouve que cette SR/S fait bricolage, cheap et encore plus à côté d'une Energica par exemple.
Limite en proposant ce design en option sur la base du roadster, ça pourrait s'expliquer. Là...

Côté fonctionnel, je m'attends à un gain aérodynamique qui permettrait un minimum d'autonomie sur autoroute (à 130 et pas à 90): c'est loupé !
Autant leur gamme à 12k¤ est 'compétitive' pour de l'électrique de qualité, autant je ne sais pas comment expliquer le surcoût de ces modèles à 20-21k¤ (ni leur utilisation d'ailleurs).

20-02-2020 16:04 
AnKoR

Au fait M. Zero, au risque de me répéter :

- tout le monde n'a pas 10-20k¤ mais vous ne voulez pas tomber dans le bas gamme : cela se comprend. Et la LOA ?

- pour économiser du carburant, faut faire des bornes et face à l'autonomie : pas trop à la fois. Donc faut souvent sortir de chez soi mais sans aller trop loin : soit on a une maison de weekend à 2h soit c'est domicile-boulot.
Comme dans les grandes villes, tout le monde n'a pas un box avec prise électrique maxi débit : une batterie amovible ça aiderait.
Vous ajoutez un coffre pour mettre le casque (ça vous connaissez déjà) ou le sac à dos quand on roule, je ne verrai alors plus de raison de ne pas pouvoir passer à l'électrique.

20-02-2020 16:14 
LePlancton

Le design de la face avant est vraiment bizarre. Je dirais que ça suit la courbe actuelle avec les optiques le plus bas possible et on essait de combler ce qu'il y a au dessus comme on peut. Et puis le guidon très haut me semble pas top, une position comme le roadster ou entre deux aurait surement été meilleur. Et sinon je rejoins la majorité sur l'autonomie un peu faiblarde, pourquoi pas une boite de vitesse sur les électriques pour baisser le régime du moteur et donc baisser la conso ?

20-02-2020 20:42 
dante

Au delà de l'aspect de la bécane, que perso j'aime encore bien (en thermique ça serait une bonne proposition malgré l'absence de demi guidons) ou de ses caractéristiques de suspension / position ou quoi, je pense que la messe est dite dans ce paragraphe:

Citation

Une batterie lithium-ion de 14,4 kWh alimente toujours ce dernier pour une autonomie combinée annoncée à 175 km et pouvant atteindre 219 km avec le Power Tank. Les utilisateurs purement urbains pourront quant à eux espérer atteindre les 323 km d'autonomie.

Conceptuellement, c'est une aberration absolue: une sport tourisme, donc une moto de route par essence dévolue à parcourir des distances plutôt importante, qui a une autonomie:
- relativement importante en ville, là où ça sert pas à grand chose vu que les distances réalisées sont minimes avant de pouvoir recharger. Ok on peut faire la semaine à aller à son taf si on bosse pas loin de chez soi sans sortir de la ville donc.
- très limitée sur route avec 175 annoncé donc 120 si vous imaginez faire de l'autoroute ou de la voie rapide, ce qui ne permet pas de faire un aller retour de 60 à 70 km un peu vite depuis son domicile !

Bref une perceuse foreuse de grande taille et très couteuse qui permet pas de percer une dizaine de trous de suite dans un mur avant d'être à plat, mais qui permet de visser autant de fois qu'une petite visseuse infiniment plus adaptée et 5 fois moins chère … formidable

21-02-2020 11:46 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous