english

Triumph Tiger Sport 660

La Trident déclinée à la mode sport touring

Une nouvelle variante de moyenne cylindrée en préparation

Triumph Tiger Sport 660

Le renouvellement de la gamme de motos se poursuit chez Triumph. Une semaine seulement après l'annonce de sa Speed Triple 1200 RR, le constructeur d'Hinckley lève le voile sur une autre future nouveauté avec la Tiger Sport 660. La marque britannique vient en effet de dévoiler plusieurs photos du prototype de la Tiger Sport et annoncé par la même occasion que les tests venaient d'être finalisés.

Après la Trident 660 présentée en début d'année, Triumph s'appuie donc sur la logique de plateforme pour décliner son roadster dans une version sport touring qui restera orientée sur la moyenne cylindrée.

Le constructeur a finalisé les tests du prototype
Le constructeur a finalisé les tests du prototype

Si le moteur trois cylindres de 660 cm3 est directement repris du roadster, la Tiger Sport promet d'être bien plus qu'une simple Trident carénée et dotée d'une bulle haute. Alors que la marque n'a pas encore dévoilé les caractéristiques de son modèle, les photos permettent en effet de constater plusieurs différences majeures.

Triumph décline ici son 3 cylindres de 660 cm3 au segment sport touring
Triumph décline ici son 3 cylindres de 660 cm3 au segment sport touring

Si les jantes, les freins et le cadre sont identiques, le bras oscillant présente quant à lui une nouvelle apparence. Les suspensions Showa pourraient également disposer de réglages revus. L'ergonomie est également modifiée pour une position plus droite avec des repose-pieds légèrement avancés et surtout une selle plus creusée. La Tiger Sport est également prévue pour recevoir une paire de valises latérales rigides.

La Tiger Sport 660 est prévue pour recevoir des valises
La Tiger Sport 660 est prévue pour recevoir des valises

Nul doute que l'Anglaise viendra chasser sur les terres de la Yamaha Tracer 7, comme le fait la Trident avec la MT-07 (voir notre comparo vidéo bientôt) ou encore Aprilia entre sa Tuono 660 et la Tuareg 660.

Rendez-vous le 5 octobre pour tout connaitre des caractéristiques et du prix de la nouvelle Triumph Tiger Sport 660.

Sport touring Triumph Tiger Sport 660
Sport touring Triumph Tiger Sport 660
Triumph Tiger Sport 660
Triumph Tiger Sport 660

Plus d'infos sur Triumph

Commentaires

lunamilio

Même critique que pour la Honda NT1100, c'est une moto "touring", et pas "sport touring".
C'est dommage parce que la base est excellente. Des cales-pieds reculés, des demi-guidons, et ça aurait pu être vraiment intéressant.

24-08-2021 17:41 
dante

Pas mieux, c'est un roadster caréné, pas une ST ...

24-08-2021 17:52 
Gouniaf

En voilà une proposition intéressante !

24-08-2021 19:12 
Route44

Pas mal mais est-ce qu'il y a un constructeur qui un jour va faire preuve d'originalité sur ce segment ?

24-08-2021 19:38 
inextenza

MV Agusta avec la Veloce?

Après, tu veux quoi comme originalité? En moyenne cylindrée, plus de sportivité? Veloce. Plus de TT? Teneré et Tuareg. Plus de routier? Celle-ci et la Tracer7.

24-08-2021 19:44 
nauatg

Et celle là ? Tjs fabriquée par des enfants pour le prix d artisans qualifiés européens ? En mm temps tout le monde trouve ça formidable, ils auraient tord de se priver.

24-08-2021 20:07 
fift

Nauatg, il faudrait sans doute te renseigner un peu avant de sortir des inepties basées sur des poncifs éculés.

Triumph fabrique en Thailande, pas au Bangladesh. Pour avoir vu l'usine au sud-ouest de Bangkok, ce n'est pas vraiment le lieu où on fait bosser des enfants ...

Par ailleurs, si cette moto est basée sur la Trident, elle devrait se positionner en tarif au même niveau que ses concurrentes japonaises (lesquelles sont produites en Chine, au Vietnam, ...).

De plus, il est difficile de suspecter l'actionnaire de Triumph de s'enrichir sur le dos de ses clients, vu qu'il est régulièrement obligé de remettre quelques millions dedans et qu'il y a peu la situation financière de la marque était plus que problématique.

Enfin, je serais intéressé par savoir quel est l'impact des coûts salariaux de production sur le coût final, par rapport aux autres coûts (outillages, coûts de développement, etc). C'est une question sérieuse.
Bien sûr que ça coûte moins cher aux industriels de fabriquer en Thailande plutôt qu'en Angleterre. Mais de combien ? Quel serait l'impact sur le prix de vente si on faisait fabriquer en Europe ?

25-08-2021 09:27 
anguille37

"Une selle plus creusée" chez Triumph on envisage de cibler un public de toutes les tailles ? Elle semble être déjà assez haute pour écarter les courts sur pattes, dommage tout le monde à le droit de rêver. Pas facile de trouver une moto consensuelle sur laquelle 1.60m ou 2.00m on se trouve à l'aise et sans faire d'observation acerbe.

26-08-2021 06:40 
Pierre85

anguille37> Pas facile de trouver une moto consensuelle sur laquelle 1.60m ou 2.00m on se trouve à l'aise et sans faire d'observation acerbe.
--
Chez Triumph, ça fait pas mal d'année qu'ils font des efforts sur ce point. La Street 765 est disponible en version "LHS" ("rabaissée", en français).

En tout cas, ce segment des 650-700, démarré avec la V-Strom et la Versys il y a bien longtemps, est sacrément dynamique. sourire On reste sur des prix (et des poids tous-plein faits) raisonnables.

26-08-2021 19:22 
coxecab

Avec minimum 20 litres dans le réservoir.. oui sinon non

27-08-2021 14:38 
bizaro

Je lis que la concurrence fabrique en Chine ou au Vietnam.

La Concurrence c'est quoi?
Vu les prix je penche pour BMW, Ducati ou Moto Guzzi.

-BMW F750GS : Fabriquée à Berlin ( seul le moteur vient de Chine et il est entièrement contrôlé à Berlin)

-Moto Guzzi V85 TT : Italie usine de Mandello del Lario

-Ducati Multistrada 950 est faite en Italie dans l'usine de Borgo.
Alors oui elle n'est pas à mettre en face de la Tiger 660, mais Triumph assemble sa Tiger 900 en Thaïlande.


Et même du coté des Japonnais à prix moyen on a :
Honda NC750X fabriqué à Kumamoto au Japon.
Yamaha Tracer 700 fabriquée en France
Suzuki DL 650 V-Strom Toyokawa Japon


Donc Triumph on est bien au niveau de Benneli, Mash, Norton etc

Après c'est génial pour certains ils peuvent faire des économies. A partir de là, il est probable que leur job puissent être délocalisables pour la même qualité, pour nous faire économiser à tous.

27-08-2021 19:17 
fift

Je suppose donc que l'usine Ducati, située juste à côté de l'usine Triumph à Amata en Thailande ne fournit aucune pièce pour les Ducati européennes pipeau.

Citation
bizaro

Donc Triumph on est bien au niveau de Benneli, Mash, Norton etc

Ah tiens, il apparait donc que la Thailande et la Chine, c'est la même chose. Et qu'une marque européenne qui conçoit ses produits et fait fabriquer dans sa propre usine en Asie, c'est la même chose qu'une marque chinoise qui vend ses produits rebadgés en Europe...



Citation
bizaro
Après c'est génial pour certains ils peuvent faire des économies. A partir de là, il est probable que leur job puissent être délocalisables pour la même qualité, pour nous faire économiser à tous.

En l'occurrence, pour Triumph, s'ils n'avaient pas fabriqué en Thailande, ils ne fabriqueraient plus rien du tout vues les difficultés financières par lesquelles ils sont passés.
Je ne dirais pas la même chose de BMW par exemple.

29-08-2021 18:55 
bizaro

Les Ducati européennes que sont les Multistrada, sont fabriquées en Italie. Évidemment qu'il y a des pièces qui viennent d’ailleurs c'est le cas partout depuis toujours.

Oui Triumph fait payer au prix BMW et Ducati des motos entièrement fabriquée dans des pays lowcost.

Et BMW et Ducati s'en sortent pourtant bien. Comme Suzuki, Yamaha, Honda qui ne demande pas le prix de deux bras pour leur modèle équivalent, pourtant fabriqué sur leur propre territoire ou même en France.

Triumph pourrait très bien déménager tout Hinckley en Chine en plus de leur production en Thaïlande. Ça ne les rendra pas moins chère mais peut-être plus fiable.

29-08-2021 21:22 
fift

Visiblement tu as une dent contre Triumph ...

BMW et Ducati s'en sorte mieux, oui.
Pourquoi ? Je pense que la réponse est un poil plus complexe que tu ne sembles le suggérer.

Une idée, comme ça en passant : les meilleures ventes BMW sont les R1250GS et pour Ducati, ce sont les V4 (Streetfighter, Multistrada et Panigale, cette dernière représentant certaines années 25% des ventes !). Autrement dit, des modèles dont le prix moyen tourne autour des 20 000¤.

La Triumph la plus vendue, c'est la Street Triple, soit un modèle à 9000¤.

30-08-2021 11:51 
bizaro

Simplement objectif. Quand je lis que soit disant les concurrentes japonaises sont fabriquées en Chine, je vois deux mensonges.

Premièrement, le positionnement tarifaire de Triumph n'est pas celui des japonaises mais celui des BMW-Ducati.

Deuxièmement les modèles Japonais équivalents du Tiger sport 660 ne sont pas fabriqués en Chine, comme montré précédemment.


En suite venir dire que la Street Triple est la moto la plus vendu de Triumph et dire qu'il s'agir du modèle à 9000¤, n'est pas honnête.

Car Street Triple est une gamme de 3 moto mécaniquement différentes.

La s de 660cc & 95cc (9000¤)
BMW F900R 9000¤ made in Berlin, seul le moteur est made in China.
la r de 765cc & 118cc (10000¤)
et la RS 765cc & 125cc (12000¤)

Donc on parle du prix minimum d'un modèle pour Triumph mais du prix moyen pour la concurrence, pas honnête non plus.

30-08-2021 20:27 
bizaro

De toute manière la Triumph Street Triple S n'est pas la meilleure vente de Triumph. C'est bien la version R qui est devant.

Par exemple la meilleure vente de Triumph est la Tiger 800 XR x, qui est la version suréquipée de la Tiger 800 xr.
Ensuite la Street Triple R, on connaît.
Puis la Bonneville T100, qui se vend bien accessoirisée en général.
Ensuite la Tiger 800 XC x qui est juste la plus aboutie et la plus chère de Tiger 800.
Vient seulement la version de base de la Street.
Puis elle est suivie par des motos qui ne sont en rien le bas de gamme à moins de 9000¤ aujourd'hui comme les explorers par exemple.
Donc non Triumph vend bien des motos à bon prix avant de vendre du bas de gamme.

De toute manière la descente en gamme avec les 660 est trop récente pour expliquer quoi que cela soit.
Ça fait beaucoup de biais( volontaire ou pas) pour tenter d'expliquer quoique ce soit.
De toute façon je ne cherche pas à expliquer, je dis juste que la concurrence de cette bécane n'est pas forcément fabriquée en Chine, contrairement à ce qui est dit.

30-08-2021 20:42 
fift

Erreur de ma part sur les prix des Street effectivement (je ne connais pas la gamme, je me suis rapidement basé sur un article Moto Station).
Mais que ce soit 9000¤ ou 12000¤, ça ne change pas la base de l'hypothèse formulée (qui reste une base de réflexion).

Par contre, où as-tu pris les chiffres de vente des différents modèles Triumph ? Je suis preneur : je n'ai trouvé que les chiffres de vente en France tous constructeurs confondus - c'est dans ce comparatif que la Street apparaît en premier, mais ça doit être assez différent dans les autres pays. Ca permettrait aussi d'avoir une idée du nombre de ventes total. Je sais que Ducati, c'est entre 50 et 60 000 ventes annuelles, BMW et KTM plutôt de l'ordre de 200 à 300 000, Guzzi doit probablement être entre 5 et 10 000 mais je n'ai aucune idée pour Triumph.


Autre piste d'explication pour le fait que Triumph produise exclusivement en Thailande : peut-être pas le volume suffisant pour maintenir 2 usines, et des coûts trop importants si une seule usine à Hinckley - c'est pour ça que le volume de vente serait intéressant.

01-09-2021 11:39 
fift

Bon, j'ai creusé un peu le sujet.

Pour le volume de ventes, Triumph tourne entre 50 000 et 60 000 motos par an, avec un pic en 2017 à 64 000 motos. Légèrement plus que Ducati, donc, mais dans le même ordre de grandeur.


En ce qui concerne les modèles les plus vendus, c'est un peu plus compliqué à trouver. La seule information que j'ai pu récupérer à ce sujet concerne les modèles les plus vendus depuis leur lancement - ce qui n'est pas forcément significatif puisque les modèles ayant eu une carrière longue sont forcément plus présents que ceux venant d'être lancés.

Malgré tout, ça donne une petite idée.
On retrouve effectivement en tête des ventes les Tiger 800 XRx et XCx, ainsi que les Street Triple "normale" et R.
Pour les Street, le prix s'échelonne entre 9000 et 12000¤.
Pour les Tiger, c'est un peu plus compliqué parce qu'en 2019, un Tiger 800 XRx était facturé 13 000¤ et qu'en 2021, c'est 15 900¤.
On va la faire courte, et prendre comme base le fait que les modèles Triumph les plus vendus s'échelonnent entre 9000 et 16 000¤.


Pour Ducati maintenant, c'est un peu plus facile parce que le constructeur communique de manière plus détaillée sur ses chiffres.
Les ventes sont plus équilibrées entre les différentes familles. Sur les 50 000 exemplaires vendus :
- 12 000 viennent de la famille Multistrada (de 14 500 à 24 000 ¤)
- entre 9 et 10 000 sont de la famille Scrambler (de 9 000 à 16 000¤).
- 8 300 exemplaires viennent de la famille Panigale (de 18 000¤ à 29 000¤, j'enlève les modèles en série limitée comme la V4R, la V4SP, la Superleggera, etc).
(j'ai pris des chiffres issus des années récentes, 2018 et 2019 essentiellement, c'est donc plus à prendre comme un ordre de grandeur, pas de manière très précise)


Le "panier moyen" chez Ducati me parait donc logiquement sensiblement plus élevé que chez Triumph, ce qui me parait être une hypothèse plausible pour expliquer pourquoi Ducati s'en sort bien et que Triumph galère malgré une production 100% thaïlandaise.

Autre élément de comparaison : Triumph emploie 2500 personnes pour 60 000 motos (chiffres 2019, il faut retirer les 400 licenciements de 2020), et Ducati 1665 personnes pour 53 000 motos (chiffres 2019).

La grosse différence vient du fait je suppose que l'usine Triumph de Thailande compte 1000 employés, alors que celle de Ducati n'en compte qu'un peu plus de 200 (mais produirait à priori 20 000 motos par an, soit 40% de la production ! Chiffre à vérifier, ça me parait considérable).
Le coût salarial d'un ouvrier thaïlandais doit être grosso modo 25% de celui d'un ouvrier italien ou anglais (500¤/mois vs 2000¤/mois, je parle bien de coût salarial, pas du salaire touché). Si on compte en "équivalent salaire européen", Triumph se retrouve donc avec 1750 salaires, et Ducati 1615. Globalement, en rapportant au nombre de motos produites, on est donc à peu près dans le même ratio, légèrement en faveur de Triumph.

Ma conclusion de tout ceci : soit Triumph augmente le prix de vente de ses motos, soit il augmente le volume pour bénéficier d'économies d'échelle. Mais étant donné son dimensionnement actuel, ça me parait compliqué.



PS : Triumph vient de subir 3 ans de pertes consécutives, avec un record en 2020 de 35 millions de livres pour un chiffre d'affaires de 350 millions. Soit une perte de 10% (bon, ok, y a eu le covid, mais les deux années précédentes n'étaient pas folichonnes non plus, environ 10 millions en 2018 et 15 millions en 2019, je n'ai plus accès à la donnée précise).

09-09-2021 12:46 
inextenza

La différence de masse salariale semble effectivement considérable!

Pour Ducati, il reste 20k de ventes, à ventiler entre les Mostro, les Diavel, et les SF. Probablement cela ne change-t-il rien au panier moyen.

Ça me parait compliqué de continuer à augmenter les prix, car cela fait forcément manquer des ventes…

Autre point de similitude entre Ducati et Triumph: le juteux panier de l'accessoirisation. Je trouve que les anglais vont trop loin, tandis que chez Ducati, je suis impressionné par le fric que claque certains clients dans des pièces qui AMHA n'ont pas à valoir si cher; je suis persuadé que ça doit marger à mort.

09-09-2021 14:41 
Charlie_41

Bravo Fift super
Il manque juste un "détail" dans ton exposé : la part de sous-traitance pour les 2 marques, qui est traditionnellement élevée chez les Italiens.
Il me semble également que Ducati ne fait "que" l'assemblage dans son usine Thaïlandaise, contrairement à Triumph [youtu.be]

09-09-2021 15:14 
fift

Merci Charlie clin d'oeil.

Tu as raison pour le taux de sous-traitance, mais il y a tellement d'incertitudes (au sens mathématique du terme) dans les chiffres que je présente qu'il ne me parait pas indispensable d'aller jusqu'à inclure l'impact de la sous-traitance sur la rentabilité - d'autant que c'est un sujet assez complexe puisque ça dépend de l'expertise relative du sous-traitant par rapport au donneur d'ordre.

Pour l'assemblage, oui sans doute, c'est ce qui pourrait expliquer ce volume si important - bien qu'il me semble curieux d'envoyer des pièces faites en Europe être assemblées en Asie pour revenir en Europe.
En tous cas, l'usine Triumph de Thailande possède des capacités d'usinage et de moulage donc va au-delà du simple assemblage.

09-09-2021 16:22 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous