english

Cruiser Kawasaki Eliminator 400

Le retour de la lignée de customs d'Akashi

Un concurrent à la Honda CMX500 Rebel

Cruiser Kawasaki Eliminator 400 SELa mode chez les constructeurs japonais serait-elle au retour d'emblématiques lignées disparues ? Alors que Honda vient de faire coup double avec ses Hornet et Transalp, c'est Kawasaki qui suit cette mouvance en dévoilant à Osaka une Eliminator 400.

Ce nom est apparu pour la première fois en 1985 avec la ZL900 A1, lorsque le constructeur d'Akashi décidait d'installer un moteur sportif dans un châssis de cruiser. Quatre décennies plus tard, la recette est presque la même, mais avec une petite baisse de performance.

On oublie les gros cubes, ici Kawasaki s'est appuyé sur le bicylindre en ligne des Z400 et Ninja 400 pour propulser son cruiser, soit 48 chevaux qui répondent parfaitement aux besoins des jeunes motards.

Le bicylindre est repris des Ninja 400 et Z400
Le bicylindre est repris des Ninja 400 et Z400

Surtout, cette Eliminator 400 vient clairement se positionner en concurrente de la Honda CMX500 Rebel. Outre des performances de même niveau, le nouveau cruiser s'en rapproche également fortement côté look et en matière de partie cycle.

On retrouve en effet un cadre en tube d'acier avec deux amortisseurs arrière et une fourche télescopique (à soufflets sur la variante SE). En revanche, Kawasaki opte ici pour une roue avant de 18 pouces et un arrière de 16 pouces.

Cruiser Kawasaki Eliminator 400
Cruiser Kawasaki Eliminator 400

L'ensemble se montre relativement accessible avec une selle à 735 mm et un poids à sec donné pour 176 kg. Le réservoir affiche quant à lui 12 litres de capacité. La position de conduite reste quant à elle fidèle à la lignée avec des commandes au pied en position centrale.

Avec son simple compteur LCD et son éclairage à LED, l'Eliminator se montre toutefois chiche au niveau des dotations de série, même si sa variante SE se montre un peu mieux équipée avec ses soufflets de fourche, son habillage de phare, sa selle confort, son port USB et ses dashcams intégrées.

Kawasaki n'a pas encore confirmé l'Eliminator 400 pour l'Europe
Kawasaki n'a pas encore confirmé l'Eliminator 400 pour l'Europe

Au Japon, la Kawasaki Eliminator 400 sera vendue l'équivalent de 5.400 euros et 600 euros de plus pour la SE. Si le modèle n'a pas encore été officialisé pour l'Europe, il pourrait bien y faire son arrivée prochainement pour combler le manque de choix actuel autour des customs A2.

La Vulcan en vidéo

Plus d'infos sur Kawasaki

Commentaires

Torpédo

Je la trouve bien plus sympa que la Honda.
Avec dashcams... On arrête pas le progrès, ça va sentir la vidéo "en veux tu en voilà" à toutes les sauces 😔😄.
Un retour avec un 900 ou un 1000 bien velu, histoire de rigoler comme avant ?

27-03-2023 08:30 
Lutrinae

Citation
Torpédo
Je la trouve bien plus sympa que la Honda.

Pluzin ! Même si c'est pas trop mon style, je trouve les custom kawa, plutôt sympa, vulcan 650 comprise :)

27-03-2023 11:08 
tsointsoin

C'est une personne de petite taille sur la dernière photo..

27-03-2023 15:20 
Charlie_41

Elle remplace la 400 Vulcan (650 chez nous) ?
Je trouve le style plus chargé. Ça lui fait un point commun avec le Rebel.

27-03-2023 22:11 
l'haricot

Enfin! Des commandes médianes. Bisous m'sieu kawa.

28-03-2023 18:52 
Gouniaf

Peut-être que le succès d'estime de la Royal Enfield Meteor 350 fait réfléchir les autres constructeurs.

28-03-2023 19:17 
Coolapix

Le problème, si tant est qu’elle soit importée, ce sera le tarif…

28-03-2023 19:41 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous

Louis