english

Pilote Joan Mir

Champion du Monde MotoGP (2020) et Moto3 (2017)

Team Repsol Honda - Honda RC213V n°36

Joan MirJoan Mir Mayrata est un pilote de moto né en 1997 à Palma de Majorque. L'Espagnol n'affiche cependant pas l'archétype de carrière des autres pilotes de Grands Prix, ses débuts dans la compétition ayant en effet été effectifs bien plus tard que bon nombre de ses concurrents.

Il prend le guidon de sa première moto, une Polini, à l'âge de 6 ans avec de se voir offrir une Honda QR l'année suivante. Sa famille n'est cependant pas particulièrement portée sur le deux-roues et ses proches sont davantage attirés par le tout-terrain que par les circuits, mais aussi par d'autres sports comme le skateboard puisque son père possède une boutique de Skater à Majorque.

Ce n'est que lorsqu'il voit son cousin Joan Perello rouler pour le team Stop & Go en Championnat du Monde qu'il se fascine pour la vitesse. Si ce fan de Rafael Nadal (tennis) cultive sa différence, c'est bien à l'école de pilotage de Chicho Lorenzo (le père de Jorge) qu'il connaîtra sa première expérience pendant un an avant d'intégrer l'école de la Fédération Motocycliste des Baléares. Daniel Vadillo remarque alors le jeune garçon dans lequel il voit beaucoup de potentiel et l'accompagnera alors à chaque course.

Des débuts remarqués

Le Majorquin intègre dès lors la Bankia Cup dans la catégorie XL 160 et remporte la compétition deux courses avant la fin du championnat. Il prend donc part à la PreGP 125 Cup et s'y impose également. En 2013 et 2014, Joan participe à la Red Bull Rookies Cup. 9e de sa première année où il découvre le championnat, il devra finalement se contenter de la deuxième place l'année suivante derrière Jorge Martin.

Les choses ne se passent alors pas comme prévu en 2015. Alors qu'il devait participer au championnat CEV, il se retrouve sur le carreau alors que le team Leopard Racing se retire au dernier moment. Il parvient néanmoins à rebondir grâce à Paco Sanchez en récupérant le guidon de la Ioda du team Machado, finalement soutenu par Leopard Racing, en CEV. Alors que la saison vient de se terminer et qu'il est en vacances, Joan Mir est appelé par Leopard Racing pour qu'il remplace Hiroki Ono, blessé, lors du Grand Prix d'Australie. Le Majorquin ne laisse pas passer cette occasion en or. Qualifié 15e, il réalise un excellent départ et se mêle au groupe de tête avant, malheureusement, de partir à la faute alors qu'il occupait la 4e place. Sa performance impressionne et il signe avec Leopard pour la saison 2016.

Ascension express

Les espoirs du team sont très rapidement confirmés alors que le rookie montre une adaptation et une progression très rapide, concrétisés dès le Grand Prix d'Autriche par une victoire. Meilleur débutant, il termine la saison à la 5e place. Il assoit sa domination dans la catégorie Moto3 dès sa deuxième saison en remportant 10 courses et en montant sur un total de 13 podiums pour décrocher le titre mondial.

Forcément, Mir attire déjà les regards en Moto2 et se retrouve ainsi au guidon d'une 600 du team EG 0,0 Marc VDS dès 2017. Là encore, les résultats ne se font pas attendre et Mir se montre incisif dès les premières courses, parvenant même à s'offrir des podiums dès le Grand Prix de France et peu de temps après en Italie. La suite de la saison est moins régulière, mais le jeune espagnol parvient une nouvelle fois à terminer rookie of the year avec la 6e place au général. Il ne décrochera cependant pas le titre mondial puisque dans le même temps, Suzuki lui offre l'opportunité de rejoindre la catégorie reine pour remplacer Andrea Iannone au guidon de la GSX-RR officielle. Un nouveau chapitre démarre en 2019.

Joan Mir sur la Suzuki GSX-RR 2019
Joan Mir sur la Suzuki GSX-RR 2019

La première saison du jeune pilote espagnol parmi l'élite sera très contrastée. Après une première partie en demi-teinte avec notamment 4 Grands Prix consécutifs sans le moindre point marqué, l'Ibère s'installe durablement dans le top 10 et gagne en régularité au fil des courses, atteignant même la 5e place en Australie. 12e de sa première année, Mir tentera en 2020 de se rapprocher des podiums.

Avec deux abandons sur les trois premiers GP, la saison semble bien mal embarquée pour le jeune pilote Suzuki. Mais sans faire de bruit, Mir remonte en multipliant les podiums et les places dans le top 5 quand ses adversaires manquent cruellement de régularité. À tel point que Joan se retrouve en tête du classement sans avoir signé le moindre départ en première ligne ou la moindre victoire. Il parvient finalement à s'assurer un succès sur le circuit de Valence et à décrocher le titre de Champion du Monde MotoGP.

En 2021, Joan Mir poursuit sur le même rythme en se montrant toujours très régulier et en montant sur les podiums à 6 reprises malgré deux abandons. Mais en face, ses concurrents ont gagné en régularité et sont surtout plus performants. Troisième du championnat avec 70 points de retard sur Quartararo, Mir doit parvenir à s'imposer en course s'il veut reconquérir le titre. Ce ne sera pas en 2022. Au début de saison, il ne parvient pas à suivre le rythme des pilotes pour jouer le podium, puis Suzuki annonce qu'il arrêtera le MotoGP à la fin de saison et Mir se blesse au talon après un highside en Autriche. Pas terrible pour la confiance. La saison tourne à la catastrophe pour l'Espagnol qui termine 15e, mais profite du départ de Pol Espargaro chez GasGas pour trouver un guidon au sein du prestigieux team Repsol Honda.

Si l'on sait la RC213V en difficulté, les débuts sont prometteurs avec une 11e place lors de la manche inaugurale au Portugal. Mais voilà, le week-end en Argentine il chute durant le Sprint et ne participe pas à la course. Il enchaine trois abandons puis un nouveau forfait en Italie avant de faire l'impasse sur l'Allemagne et les Pays-Bas pour cause de blessure. Si la régularité faisait sa force il y a quelques années, Mir est aujourd'hui loin de ses performances qui lui avait valu le titre. Entre abandons et mauvais résultats, il faut attendre l'Indonésie pour voir Mir inscrire de nouveaux points avec une 5e place. Ce sera son seul bon résultat de l'année. Avec à peine 26 points inscrits, Mir pointe en 22e position. Nul doute qu'il lui faudra passer outre les blessures pour espérer faire mieux en 2024.

Fiche d'identité de Joan Mir

  • Date de naissance : 01/09/1997
  • Lieu de naissance : Palma de Majorque, Espagne

Palmarès et résultats Joan Mir

Saison Catégorie Courses 1er 2e 3e Podiums Poles Moto Pts Cl.
2023 MotoGP 15 0 0 0 0 0 Honda RC213V 26 22
2022 MotoGP 16 0 0 0 0 0 Suzuki GSX-RR 77 15
2021 MotoGP 18 0 2 4 6 0 Suzuki GSX-RR 208 3
2020 MotoGP 14 1 3 3 7 0 Suzuki GSX-RR 171 1
2019 MotoGP 17 0 0 0 0 0 Suzuki GSX-RR 92 12
2018 Moto2 18 0 2 2 4 0 Kalex 155 6
2017 Moto3 18 10 2 1 13 1 Honda 341 1
2016 Moto3 18 1 1 1 3 1 KTM 144 5
2015 Moto3 1 0 0 0 0 0 Honda 0

Plus d'infos sur les pilotes engagés en Grands Prix motos

Bridgestone