Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

Les formules d'assurance moto

Tiers ou tous risques ? Quelles garanties par son contrat.

Les différences et particularités des formules d'assurance

En tant que motard, vient forcément à un moment ou à un autre la question de l'assurance de son deux-roues motorisé. Et ce n'est pas toujours facile de s'y retrouver au moment de faire son choix, car au-delà des tarifs, il faut aussi choisir ce pour quoi on se couvre.

Les formules d'assurance moto

Tiers

En France, tout conducteur d'un véhicule motorisé doit, quoi qu'il en coûte, se conformer à l'obligation d'assurance et disposer à minima d'une assurance de responsabilité civile, même s'il n'utilise pas sa moto !

Dans ce cas précis, on parle le plus souvent d'assurance au tiers, car elle permet la prise en charge de tous les dommages matériels et corporels qu'un conducteur peut infliger lorsqu'il est responsable d'un accident. En revanche, si le conducteur au tiers est responsable, il n'est pas couvert pour les dommages qu'il subit lui ou son véhicule.

C'est logiquement la moins chère des assurances. Selon les compagnies elle peut s'accompagner de plusieurs garanties comme la protection juridique ou l'assistance dépannage. En revanche, toutes les options ne sont pas disponibles sous cette formule.

Tous risques

A l'opposé de l'assurance au tiers, on retrouve le Tous Risques. Contrairement à son nom, cette dernière ne couvre pas tous les cas de figure, mais reste la plus complète. En plus de la Responsabilité Civile, les dommages matériels et corporels subits par le conducteur responsable sont également couverts. Toutefois, la protection individuelle du pilote n'est pas toujours englobée dans la formule de base et doit souvent être souscrite en option.

Pour le reste des couvertures, chaque prestataire d'assurance propose des garanties différentes, qu'elles soient comprises dans la formule de base ou disponibles en option. On citera par exemple les garanties contre le vol, incendie ou encore catastrophes naturelles.

Dans le cadre d'une assurance deux-roues, on retrouve également des garanties sur les équipements de protection du pilote, sur les accessoires ou encore sur le contenu du top case. Il est aussi possible d'accroître l'assurance individuelle du pilote et ainsi d'améliorer sa couverture et son niveau d'indemnisation en cas d'accident corporel. Enfin, il existe aussi des garanties pour être indemnisé sur la valeur d'achat de son véhicule.

Les formules intermédiaires

Là encore, tout dépend de chaque compagnie d'assurance, mais il existe des offres intermédiaires à mi-chemin entre le minimum légal et la couverture intégrale. Les garanties y sont moindres que sur une assurance tous risques, mais le tarif est aussi plus bas.

Pour bien choisir sa formule d'assurance, il faudra avant tout définir ses ressources et ses besoins. De façon générale, une moto neuve aura tout intérêt à être couverte en tout risque, voire même avec une garantie vol. Ce choix sera loin d'être aussi évident pour une machine de plus de 15 ans dont la cote pourra rapidement la faire passer en VEI après un accident. Quoi qu'il en soit, la protection du conducteur reste un point essentiel, car lorsque l'on chute à moto, il est rare que seul le véhicule soit touché.

A noter que si les contrats couvrent théoriquement la même chose, il y a de nombreuses annotations et différences qui expliquent aussi les différences de prix entre deux contrats tous risques ou deux contrats intermédiaires et notamment les montants des franchises ou encore les plafonds en cas de sinistre grave.

Les garanties à vérifier

  • garantie dommage-collision
  • garantie vol
  • garantie prêt du guidon
  • garantie du conducteur
  • garantie de l'équipement
  • protection juridique

Les montants à vérifier

  • la franchise
  • le niveau de couverture
  • les montants et plafonds d'indemnisations

Plus d'infos sur les assurances deux-roues

Motoblouz Motoblouz Motoblouz