Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

5 conseils pour choisir son assurance moto

Garanties proposées, options supplémentaires, montant des cotisations, franchises...

Comment trouver l'assurance adaptée à ses besoins

C'est une étape incontournable lors de l'acquisition d'une nouvelle moto. Qu'elle soit neuve ou d'occasion, la législation française impose que toute machine soit assurée, à minima, sous la garantie responsabilité civile. Le plus souvent, on aura quant même tendance à se tourner vers des formules plus complètes. Mais avant de se tourner vers un assureur en particulier ou de faire son choix en se basant sur le simple montant des cotisations, il convient de procéder à quelques vérifications. Voici donc cinq conseils pour bien choisir l'assurance de sa moto ou de son scooter.

5 conseils pour choisir son assurance moto

1 - Définir ses ressources

Chaque type de deux-roues (sportive, trail, roadster, custom...) et chaque modèle sont soumis à des tarifications différentes. Une sportive et une routière de même cylindrée ne couteront ainsi pas le même montant à l'année. On a même vu des Ninja 300 (classé en catégorie sportive) plus chers à assurer que des roadsters sages (Bandit 650). En fonction de son budget, il est donc important de choisir aussi le type de moto ainsi que le modèle, sachant que l'augmentation de cylindrée entraîne aussi souvent une hausse de la prime.

2 - Etablir la liste de ses besoins en termes de couverture

Une fois son véhicule choisi, il convient de définir au mieux ses besoins en matière d'assurance. La machine est-elle neuve ou d'occasion ? Souhaitez-vous opter pour une couverture minimale ou pour une couverture tous risques ? Voulez-vous assurer vos équipements et vos accessoires ? Désirez-vous vous prémunir contre le vol ? Souhaitez vous être couvert personnellement (individuelle pilote) ? Autant de questions qui permettront de fixer ses attentes de façon précise et ainsi de pouvoir comparer les offres plus facilement. Ainsi pour le vol, vous êtes remboursé en fonction de la valeur du véhicule. Si votre moto a quinze ans, elle n'a pour l'assureur qu'une valeur minime très loin de la valeur de remplacement ou sa valeur sentimentale. Payer plusieurs centaines d'euros de plus par an, pour un probabilité de remboursement minime n'a ainsi pas obligatoirement du sens.

3 - Comparer les garanties proposées

Chaque contrat couvre des réalités différentes même pour une formule apparemment identique. Tous les contrats "Tous risques" ne couvrent pas forcément les mêmes garanties et n'entraineront pas les mêmes remboursements, notamment en fonction des franchises. Certaines proposent d'assurer les équipements et accessoires, mais forcément leur contenu, d'autres contre le vol... De la même façon, les montants d'indemnisations sont très variables d'un assureur à l'autre.

Les garanties ne sont pas toutes incluses dans les formules de base et peuvent également être ajoutées de façon optionnelles.

En vous reportant à votre liste de besoin définie précédemment, vous pourrez ainsi trouver les formules qui vous conviennent et couvrent toutes vos attentes. Par exemple, le propriétaire d'un Tmax neuf résidant à Paris aura plus intérêt à se prémunir contre le vol qu'un conducteur de Deauville domicilié en Corrèze.

4 - Vérifier le montant des franchises

Ce terme désigne le montant qui reste à la charge de l'assuré en cas de sinistre. C'est un levier important sur lequel jouent les assureurs. Il faut donc faire attention aux assurances trop alléchantes qui cachent parfois de très mauvaises surprises à ce niveau.

5 - Comparer les montants des cotisations

Une fois tous les éléments ci-dessus vérifiés, vous pouvez maintenant vous intéresser au montant des cotisations. Il s'agit assurément d'une donnée importante dans le choix de son assurance. Cependant, il faut comparer ce qui est comparable et ne pas forcément se focaliser sur le prix in fine. Une cotisation plus élevée pourra ainsi être préférable en fonction des franchises, des montants d'indemnisation ou des conditions nécessaires pour être indemnisé.

N'hésitez pas à utiliser des comparateurs d'assurance. Chaque comparateur travaillant avec une liste spécifique de courtiers et assureurs, deux comparateurs vous donneront des tarifs différents. Mais interrogez aussi les compagnies en direct via des tarificateurs en ligne désormais assez efficaces et rapides à remplir. Vous pouvez parfois avoir des surprises par rapport aux tarifs obtenus par certains comparateurs.

Plus d'infos sur les assurances deux-roues