Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

Assurance : la franchise

Relative ou absolue, calcul, application... tout savoir sur la franchise d'assurance véhicule

Quelle somme reste à votre charge après la réparation suite à un accident ?

Quand il est question d'assurance moto, le terme de franchise revient régulièrement. Mais qu'est-ce que c'est ? A quoi correspond exactement cette dernière et quelles sont ses modalités d'application ?

Assurance : la franchise

La franchise désigne la somme qui reste à la charge d'un assuré après un sinistre. Cette somme n'est donc pas remboursée par l'assurance et doit être réglée par le conducteur.

Si la très grande majorité des contrats d'assurance comportent des franchises, celles-ci doivent être clairement précisées pour chaque situation avec le calcul de leur montant et si elles sont relatives ou absolues.

Le montant de cette franchise est souvent clef dans le prix d'une assurance. Une prime d'assurance faible cache en effet souvent une franchise importante.

Montant de la franchise

Le calcul du montant de la franchise doit être systématiquement précisé pour chaque cas. Il peut prendre différentes formes. Ainsi le montant restant à la charge de l'assuré peut être une somme fixe, un pourcentage sur le montant d'indemnisation ou une combinaison des deux, par exemple 5% de l'indemnité avec un plafond maximum de 150 €.

Relative ou absolue

En fonction du contrat, la franchise peut être relative ou absolue. Une nuance qui a toute son importance puisque le niveau d'indemnisation sera totalement différent. Dans le cas d'une franchise relative, l'indemnité est versée en intégralité si le montant du sinistre dépasse celui de la franchise. Si elle est absolue, seule la différence entre la franchise et le montant du sinistre est versée. Dans les deux cas, si le montant du sinistre reste inférieur à celui de la franchise, aucun remboursement ne sera effectué par l'assurance.

Exemple : Dans le cadre d'un sinistre d'une valeur de 150 € où la franchise est fixée à 100 €, si cette dernière est relative alors l'assurée recevra 150 €, si elle est absolue il ne touchera que 50 €.

Spécificités des catastrophes naturelles

Lorsque le sinistre est consécutif à une catastrophe naturelle et que le véhicule est couvert pour ce type d'incident, le montant de la franchise est fixé de façon nationale à 380 € pour tout véhicule endommagé. En revanche, s'il s'agit d'un véhicule professionnel, c'est la franchise du contrat qui sera appliquée si celle-ci est supérieure.

Plus d'infos sur les assurances motos