english

Ami lointain

Il s'est dressé sur ses cale-pieds et m'a fait un grand coucou

Qui était-ce ?

Il s'est dressé sur ses cale-pieds et m'a fait un grand coucou, de l'autre côté de la rambarde. Surpris, je n'ai pas répondu. Qui était-ce ?

Ami lointain (c) photo : Matthias Groeneveld
Ami lointain (c) photo : Matthias Groeneveld

Les autoroutes sont à l'image des débats "de société" : une voie pour, une voix contre et aucun croisement pour les faire se rencontrer.

Pourtant, j'y pose parfois les roues quand je dois faire de longues distances : sur route ouverte, il faut drôlement enquiller pour passer le 70 de moyenne (ou bien rouler avec les plaques et le permis d'un autre) ; sur autoroute, le 100 passe sans trop de peine pourvu que l'autonomie suive.

Ami lointain, je ne sais rien

Je regrette une chose sur Cachalotte : l'absence de régulateur de vitesse, ce petit bouton magique qui permet d'épargner le poignet en vue d'autres activités et de conserver son permis. Sur autoroute, où le but de la manip' est justement de pouvoir conserver une vitesse constante, c'est une foutue lacune. En bagnole, je bénis cet accessoire et m'en sers tout le temps.

Ni de ta ville ni de ton nom

Certes, c'est monotone. Mais c'est la rançon de l'absence de croisements et du sens de circulation unidirectionnel. La torpeur s'installe.

Aussi ai-je été surpris de le voir surgir dans mon champ de vision, sur la voie d'en face. J'essaye de faire attention aux autres motards et de leur faire coucou. Mais là, j'étais dans un rêve éveillé particulièrement intéressant et je ne l'ai remarqué qu'au dernier moment.

Ce qui a suivi m'a médusé : en me voyant, il s'est redressé brusquement, s'est mis à moitié debout sur les cale-pieds et m'a adressé un grand coucou, en agitant le bras bien haut. Comme si j'étais un vieux super copain et qu'on ne s'était pas vu depuis des lustres.

Mais j'ai gardé ton souvenir qui chante

J'ai été si surpris que je n'ai pas répondu. Je n'ai pas non plus pu identifier sa machine et encore moins reconnaître le motard. Sa moto était carénée, c'est sûr, sinon il n'aurait pas pu se lever de la sorte. Une... Pan European ? Une FJR ? Je connais qui avec une grosse routière ? Ou alors une K1600 ?

J'ai vite regardé dans les rétro : il agitait toujours le bras. J'ai vérifié : non, je suis seul sur ce tronçon. Pas d'autre motard dans mon angle mort, pas de voiture à proximité. Ce salut m'était bien destiné.

Encore dans ma mémoire

Mais c'était qui ? J'ai Cachalotte depuis peu et rares sont ceux qui m'ont vu avec. De plus, c'est un modèle peu diffusé, surtout dans cette couleur, donc le risque de confusion de son côté est peu probable. Ou bien, justement, il y a un autre motard dans le coin avec une Cachalotte.

Brusquement m'est revenu en mémoire des fragments de cette chanson que j'écoutais quand j'étais mouflet : Ami Lointain, interprété par Yves Montand. Ça fait bien quarante ans que je ne l'ai pas entendue. Nous avions à la maison ce 33 tours que ma mère mettait parfois le dimanche soir pendant qu'elle repassait dans la salle à manger.

Pour moi et mon frère, ça nous changeait des opéras de Verdi qu'elle nous traduisait au fur et à mesure -d'où mon insensibilité aux drames météorologiques du quotidien et aux tragédies liées à l'absence de touillette à la machine à café : après Rigoletto, ça laisse froid.

J'ai fredonné les fragments de la chanson de Montand dont je me rappelais pendant le reste du chemin.

Et la chaleur de ton regard

Quoiqu'il en soit, ce grand coucou m'a fait plaisir. Je ne sais pas pourquoi, il m'a mis un coup de vitamine au moral pour la journée.

Mais c'était qui ?

Plus d'infos sur les chroniques

Attention Kronik ! 100% mauvaise foi ! Ceci n'est pas un article ni une brève (voir historique si nécessaire). L'abus de kronik peut être dangereux pour la santé de certains. Ne pas abuser.

Commentaires

XM

en fait c'est à Cachalotte qu'il a fait coucou

29-08-2023 07:47 
Goupil62

Tu as de la chance qu'il t'ait fait signe !

Dimanche, lors d'une sortie moto avec les potos, j'ai salué un groupe de quatre motards qui n'ont même pas pris la peine de levé le pouce.

Pour des raisons, de non-volée de bois vert, je n'indiquerai pas la marque des destriers mais je me suis pris un vent de chez vent.

29-08-2023 08:30 
Vastenov

Il avait peut-être bien chaud derrière sa bulle et l'envie de s'aérer une aisselle.

29-08-2023 08:36 
38GiB

Salut
Perso, Je ne fais signe que...si on me fait signe...
Alors parfois, je salue en retard, car je n'ai pas les yeux rivés sur le motard qui arrive en face...Je regarde ma route, le paysage...Et des fois, je me dis : mer..de il m'a salué...

Puis, je dois reconnaître que cette pratique.... ne me parle plus beaucoup...
Ce qui ne m'empêche pas de m'arrêter si un motard à besoin...et pas que les motards d'ailleurs...(avec une préférence pour les mini jupes en détresse... au détriment d'un gros barbus tatoué...La solidarité à des limites tout de mêmej'aime)
V

29-08-2023 09:44 
Daniel_San

Il y a ceux qui sont démonstratifs et qui croisent Kpok,
Il y a ceux qui dressent négligemment un petit doigt.
Et ceux qui ne mouftent pas.
Actions/réactions aussi diverses que le sont les gens.
Le geste a le mérite d'exister, chacun y voit la substance qu'il souhaite.

D'ailleurs comme on n'est pas sectaires, qui d'entre nous salue les scoots ? Les Can-am ? les BM quand on roule en HD ? Les HD quand on roule en BM ?

29-08-2023 11:56 
Bee Loo

Je salue tout le monde, mais seulement en retour quand ce sont : scoots, Can-Am ... et BM (marre de ne pas avoir de réponse ...).

29-08-2023 12:35 
Picabia

Je salue car on va encore dire que les types en Harley sont des gros beaufs et puis c'est de la politesse comme dire bonjour quand on rentre dans un commerce, pratique qui se perd de plus en plus.
Après s'il ne répond pas, je ne vais pas en mourir.
Je salue les gens qui me saluent sur le bord de la route et souvent des enfants, ils n'ont pas encore de vices comme leurs aînés🤪

29-08-2023 12:47 
inextenza

Jamais trop eu de snobisme de la part des HD, peut-être parce que je ne roule pas en japonaise dingue

Par contre, pour les motards en LOA… si vous voyez lesquels… comme dirait l’autre, il y a les motards qui ne saluent pas ceux qui ont terminé de payer leur moto mort

Ah par contre, hier soir le MT09 full barrouf que j’ai entendu me rejoindre avant de le voir, puis qui m’a doublé en même temps que la voiture devant nous au moment où une autre voiture arrivait en sens inverse (et en ville et sur une ligne blanche et nous étions à 50km/h mais on n’est plus à ça près) en sweat-capuche et sneakers aux pieds, lui, j’avoue, je l’ai ignoré, et mieux: j’étais content de me taper le seul feu rouge du coin pour ne pas être associé à l’image qu’il dégageait. Idem le KTM avant-hier soir, qui m’a fait franchement mal aux oreilles à l’arrêt quelques secondes à un autre feu.
Méchant motard hautain que je suis timide

29-08-2023 16:59 
Peterpan

Je ne rajouterai rien à ce que j ai pu écrire sur le sujet ..mais merci de m avoir fait découvrir cette belle chanson d Yves Montand que je ne connaissais pas !
V en signe d amitié de loin !

29-08-2023 20:32 
pretexte

Pareil que beeloo. Jamais eu de vent de la part des HD et je suis en japonaise. PAr contre je ne me fait plus chier à saluer les marques à hélice, marre de leur mépris.
Ah aussi j'ai un peu de mal avec les kékés tshirt short!

31-08-2023 18:01 
Peterpan

Le salut est une convenance entre motards... mais inutile de s offusquer et de faire des généralités trop hâtives !!

Perso je trouve que c un signe de bienveillance entre motards ... et tant pis si d autres (quelle que soit la marque) n y sont pas sensibles !

Je salue assez facilement ..mais si l on ne me répond pas: c vraiment pas grave ..je ne le considère pas comme un affront et ça ne m empêchera pas de dormir !

31-08-2023 19:06 
Waugh

@Peterpan : tout pareil !

31-08-2023 19:46 
Jerycho

Ha ha ha ! Je me rappelle mon premier "vrai" trajet moto, après avoir été récupérer ma MT-07. 2h15 de route à faire, que du bonheur. J'étais tellement heureux de faire enfin partie du cette communauté, je saluais chaque moto que je croisais avec un enthousiasme débordant. J'étais un peu vexé quand le salut n'étais pas rendu, mais trop euphorique pour que mon plaisir en soit gâché.
Et puis dans un virage, pourtant sans difficulté particulière, j'ai voulu saluer un groupe. A l'époque, je m'accrochais encore au guidon pour guider ma monture. Le lâcher, même d'une seule main, dans le virage s'est avéré.... délicat. Après une belle frayeur, j'ai arrêté un moment de saluer dans les situation ou je ne pensais pas avoir le contrôle total de la moto.
Maintenant, je salut tous les motards, et même les 50cc qui me saluent.
Et ça me fait toujours aussi plaisir de le faire.

01-09-2023 10:02 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous