english

Civiliser, c'est interdire

Nos civilisations sont avant tout des montagnes d'interdictions

Je suis sûr qu'un type très intelligent, lettré et fameux a écrit ça un jour. Car nos civilisations sont avant tout des montagnes d'interdictions, de cracher par terre (670 euros d'amende à Singapour quand on crache par terre et seulement 35 euros en France depuis le décret du 3 mai 2016) à tuer tout le monde.

Civiliser, c'est interdire (c) photo : Artem Podrez
Civiliser, c'est interdire (c) photo : Artem Podrez

D'ici peu, selon des critères qui t'échappent, tu n'auras plus le droit d'entrer dans telle ou telle ville avec tel ou tel véhicule. Parce qu'un lézèxpère a dit que ce serait comme ça. Cette décision est sans appel et ceux qui ont signé en bas du bout de papier se moquent de ce que tu penses. Tu pourras pointer du doigt les flagrantes incohérences de cette mesure : ceux qui dirigent sont imperméables à ta logique. Si tu protestes avec trop de véhémence, ils sortiront de sa caverne le Jabberwock Tu sais tout cela, non ?

Car la civilisation ne sait faire qu'une chose : interdire et interdire encore. Élever un enfant, c'est avant tout lui apprendre ce qui est défendu. Il faut lentement élaguer ses instincts, sans quoi il sera qualifié "d'inadapté".

D'ici peu, selon des critères qui t'échappent et cetera, lézèxpère te diront que ta moto est trop grosse, trop lourde, trop rouge, avec trop peu de rétroviseurs, que le CO2 bla-bla-bla, qu'il faut sauver la kalité'dlère, la banquise, la grenouille dorée d'Amazonie ou que sais-je encore. Gouverner, c'est trouver l'excuse infaillible ; elle n'a pas besoin d'être logique ou vraie tant qu'elle fait passer son contradicteur pour un méchant. Tu ne voudrais pas que meurent tous les bébés kalité'dlère, non ? Salaud, va !

Heureusement, il existe un moyen d'échapper à tout cela : obéir. Obéir aux consignes idiotes. Résister coûte trop cher. Le regard des obéissants est trop lourd si tu sors de chez toi sans cet accessoire maintenant obligatoire, si tu n'as pas boutonné comme il faut ta chemise, s'il te prend l'envie de chanter à tue-tête dans la rue.

Le naïf pense que sa liberté est menacée. Tout entier à sa révolte, il ne veut pas voir qu'il est déjà solidement entravé et tient fermement -paradoxe !- la laisse d'autres autour de lui. Que de raffut quand lézèxpère exige de lui que soit peint en vert l'un des maillons de sa chaîne !

Heureusement, il existe un moyen d'échapper à tout ce fatras : désobéir. Désobéir aux injonctions stupides. Rester coûte trop cher. Laisse les obéissants redécorer librement les murs de leur cellule. Pars. Il n'y a plus d'espoir, ici. Pars vite avant que les obéissants ne s'emploient à te dissuader : "folie ! folie !" crient-ils, "pourquoi partir quand la mangeoire est toujours pleine ?".

Tu sais quoi faire. Non ? Vraiment pas ? Allons... cherche un peu. Tu vois bien : ce n'était pas difficile. Ensuite, prends à gauche, surtout. Ou bien à droite, c'est selon. Non, non ; laisse ton téléphone. Il ne t'es plus nécessaire. Tout ce dont tu auras besoin de savoir te sera apporté par le vent et la terre. Les refrains, tu les inventeras toi-même en chemin.

L'essence ? Ah, oui, l'essence va vite être un problème. Alors, dis-toi que la moto, c'est une manière de voir le monde, de regarder devant à la recherche de la trace qui te convient. À pied, les franchissements sont tout de suite plus faciles qu'un guidon à la main.

Il reste une chose à faire, pourtant. Trouve une falaise. Modeste ou monumentale, tu choisis. Approche-toi à quelques pas du vide -ce peut être difficile : c'est haut. Regarde-les, regarde-toi, serre les poings et vas-y : hurle !

Plus d'infos sur les chroniques

Attention Kronik ! 100% mauvaise foi ! Ceci n'est pas un article ni une brève (voir historique si nécessaire). L'abus de kronik peut être dangereux pour la santé de certains. Ne pas abuser.

Commentaires

XM

à lire en écoutant "révolution.com" de No One Is Innocent

24-11-2020 07:13 
CLEW

A lire le titre, je me suis dit le repaire est tombé dans l'escarcelle de "philosophie magazine"

24-11-2020 09:33 
kernel62

Et bein ! Ce dernier paragraphe donne sacrément de l'espoir. Aller, je suis motivé par ce qu'on va nous annoncer ce soir.

24-11-2020 10:52 
Christophe13011

Bonjour
bravo pour ton magnifique article💪
ça fait toujours plaisir de voir des gens qui réagissent intelligemment alors que tous les blaireaux seront à 20h ce soir devant leur poste de télé pour voir si on les libère un petit peu..... bande d'abrutis...
Félicitations continue à nous régaler ✌️✌️✌️

24-11-2020 10:59 
ludo51

Christophe13011 , le rebelle des bacs à sable ..... Signé un blaireau. Merci à la Kronik pour cet éclair de lucidité ...

24-11-2020 12:04 
KPOK

oui, j'avoue, on a monté une escroquerie au clic avec Macron : gentil chroniqueur / méchant chroniqueur ; moi à 8 heures, lui à 20 heures.

gaffe : y'aura interro à 20h30 pour voir si vous avez tout pigé.

24-11-2020 12:15 
Bee Loo

Tout simplement excellent !
Combien vont partir ?...

24-11-2020 12:56 
kick47

Un beau texte qui plairait à Karl Marx quand il parle de l'aliénation des humains ...

24-11-2020 13:16 
la carpe

Désolé de ne pas être encore tout à fait prêt pour la liberté à base d'instinct, mais les enfants mal élevés me font souvent chier, et je les soupçonne de devenir assez régulièrement les adultes les plus pénibles (et notamment, s'ils font des études, de devenir experts, c'est à dire voyous à col blanc). Liberté contre respect des autres, le débat revient toujours, et cache en fait une mauvaise adaptation à la frustration et à la vie en société. Voir son psy pour essayer d'évoluer. Bonne route.

24-11-2020 17:05 
Aristoto

beau texte... que dire... sans p

24-11-2020 19:53 
Aristoto

partir trop loin

24-11-2020 19:54 
Picabia

Moi je croyais que la falaise c'était pour sauter dans le vide, de désespoir, même pas. Encore un acte manqué. La société est faite de règles mais si on observe bien la nature, son organisation elle même est faite de règles, non écrites, non humaines mais utiles et nécessaires.
Le citadin que nous devenons de plus en plus à oublié ce précepte.
De temps à autres on y ajoute la religion, encore des règles à suivre et souvent difficile de les remettre en cause car elles sont immatérielles.
Que dire de l'ordre du monde, réglé depuis la nuit des temps cosmiques. Est ce que la lune veut se défaire de l'attraction de la terre, si elle avait une pensée humaine, ce serait peut être son désir.

24-11-2020 23:38 
TiMilo

Je ne sais plus qui a dit :
"""La France est un paradis peuplé de gens qui se croient en enfer"""

25-11-2020 13:28 
XM

ça ressemble à du De Gaulle, ça

25-11-2020 13:54 
KPOK

quelqu'un a dû aussi dire : "au pays des bornés, les burnés sont rois".

25-11-2020 17:44 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous