english
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

KLR, 'World War C' Edition

Je démonte les accessoires anti-zombies de ma moto survivaliste. Et je mets quoi, à la place ?

On attendait les zombies comme dans les films : raté. Dans l'urgence, je démonte les accessoires anti-zombies de ma moto survivaliste. Et je mets quoi, à la place ?

KLR, 'World War C' Edition (c) photo : Days Gone sur PS4
KLR, 'World War C' Edition (c) photo : Days Gone sur PS4

Les zombies des prophéties de Saint Netflix sont reportés à une date ultérieure. A la place d'une World War Z fantasmée, on a une World War C pour de vrai.

Dans mon garage, je m'agite fébrilement au démontage du pourtant splendide porte-tronçonneuse à lame large qui devait me permettre de tailler courageusement au travers d'une horde déchaînée de zombies à la diète depuis 4 jours. A la place, je fixe à la va-vite une imprimante USB pour tirer les différentes versions des mots d'excuse dérogatoires, afin de passer les barrages. Je n'aurais jamais pensé devoir un jour imprimer des cartes de Monopoly "Vous êtes libéré de prison" ; instinctivement, je falsifiais à l'époque des billets de 50.000 francs. Les temps changent.

J'ai aussi démonté le support pour fusil à pompe : on n'est pas aux Etats-Unis, où l'accessoire va revenir à la mode plus vite qu'on ne le croit. Mais à la place, je mets quoi ? Un jerrycan de plus ? Inutile : on ne sait plus où mettre le pétrole brut avec toutes ces usines à l'arrêt ; les pompes à essence sont pleines à ras bord pour l'instant. Je peux aussi démonter le bidon glissé sous le top-case : ça alourdit inutilement l'arrière. Mes 300 kilomètres d'autonomie d'origine suffisent largement.

Je vais quand même garder la bâche et le hamac : avec un bon duvet, rien à craindre pour le dodo. Mais au lieu de me percher à au moins trois mètres du sol comme il est recommandé -les zombies ne grimpent pas aux arbres, c'est bien connu- je vais me contenter d'une altitude humaine : 40 centimètres, à la louche. Donc je peux remballer mon matériel d'escalade. Mine de rien, ça fait huit kilos de moins, entre les sangles à cliquets, les tendeurs et les crampons.

Je m'attaque ensuite à la partie la plus pénible du démontage : troquer mes pneus enduro pour des profils routiers. Les routes ne sont pas encombrées de carcasses de voitures visitées par des pillards sales en haillons ou hantées par le zombie-surprise qui fait "bouh !" de derrière un camion renversé pour faire peur. A la place, je remplis une petite bourse avec de la monnaie pour passer les péages à pas cher. Je vais prendre l'autoroute pour sortir plus vite de la ville avant de rejoindre des départementales vierges de tout obstacle.

Je bascule le réservoir d'essence. Dessous, j'avais planqué une arme de dernier recours, fait maison à partir du canon scié d'une carabine de chasse. Les deux tubes sont chargés avec de la chevrotine de fort calibre : parfait pour faire le ménage à moins de 4 mètres, pensais-je naïvement. A la place, je glisse deux boîtes d'aspirine et un paquet de chewing-gum. Peut-être que c'est mieux.

Je conserve malgré tout mon bidon d'eau. Avec cinq litres, je tiens facilement deux jours. Sa forme triangulaire en fait un bon siège de fortune. Le plastique est assez épais pour soutenir mon poids : dans la nature, devoir s'asseoir à même le sol revient à avoir le cul mouillé toute la journée, c'est très désagréable.

Par contre, je me sépare de ma veste "camouflage" : pas envie de passer pour un maboul dangereux dès que je mets les roues en ville. Pour se faire repérer par la bleusaille, ya pas mieux. Ce sera mon blouson "civil", bêtement noir et blanc, avec une surveste en PVC doublé à enfiler s'il pleut trop.

Je fais un pas en arrière et contemple mon œuvre.

Oui : ma KLR 'World War C' Edition ressemble à une bête KLR stock prête pour une semaine de camping dans le Morvan.

Déception.

Plus d'infos sur les chroniques

Attention Kronik ! 100% mauvaise foi ! Ceci n'est pas un article ni une brève (voir historique si nécessaire). L'abus de kronik peut être dangereux pour la santé de certains. Ne pas abuser.

Commentaires

KPOK

A la place d'une World War Z fantasmée

Comme a dit Franklin Einstein, "l'orthographe est la première victime de la World War C".

24-03-2020 07:36 
Gouniaf

Le comité pour la sauvegarde des boucles arrières approuve cette chronique.

24-03-2020 07:39 
Aristoto

Sympa comme chronique...à défaut d'aller dans le Morvan en bivouac solo tranquilou...je vais me faire qq mots d'excuse pour sortir le brelon... "en achat de première nécessité".

Tcho.

24-03-2020 15:26 
Bettyboop69

De WWZ à WWC, s'agirait d adapter les règles de survie

Règle #3 : mef des toilettes ! maintenant ce n'est plus une question de d'apparition de l'horrible truc dégueu et bondissant, mais de la pénurie de PQ.

Règle #4 : mettre la ceinture de sécurité. Plus de trafic, plus de ceinture. Cette règle est caduque.

Règle #11 : s'étirer. Plus que jamais valable. avec le confinement et l avachissement sur le canap' ou le lit, y'a intérêt à faire de l exercice pour préserver le dos.

Règle #16 : ne pas jouer les héros. Toujours valable. Pas de sortie et garder 1 mètre de distance entre nous.




... ben oui, chuis une fan de Bienvenue à Zombieland
timide

24-03-2020 16:32 
Le Chameau

..et puis ce serait pas mal de substituer ton aspirine par du paracetamol... ce serait quand même con de baisser la garde si cette saleté de virus passe ton museau..

24-03-2020 17:47 
Nounours48

Donc Lap1-Lapin est un KLR ?

25-03-2020 00:56 
KPOK

Non, la KLR c'est ma moto anti-zombies-Coronatchoum.

Lapin-Lap1 c'est celle dont il faut que je démonte la batterie une fois que j'aurai remis la main sur mon chargeur, vu qu'elle ne va pas rouler pendant au moins 6 semaines -et tu devrais faire pareil.

25-03-2020 08:40 
Nounours48

Merci du conseil ... mais en tant que lozérien la dépose de la batterie chaque hiver est déjà bien ancrée en moi !

Bon là j'ai pas encore eu l'occasion de la recharger pas content

27-03-2020 01:03 
KPOK

Moi, ch'parle plus aux mecs qui ont des jardins ou un balcon.

Y m'énervent.

27-03-2020 08:13 
WHITEGOLD

Dans le domaine du survivalisme motorisé il n'est point de salut hors KLR,KLX,CRF L, et autres DR, XL, XT; et encore celles qui ne dépassent pas 160kg.

27-03-2020 13:43 
KPOK

Dans mes bras !

mais si, mais si, on peut : je me suis lavé les mains et j'ai mon mot d'excuse dérogatif.

27-03-2020 16:28 
KPOK

Parfois, j'imagine un truc débile.

Et puis je vais sur Youtube et je m'aperçois que ça a déjà été fait et que ça a fait un million de vues, parce que ~internet.

[www.youtube.com]

28-03-2020 08:29 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous