Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

La cote moto : estimer son deux-roues pour vendre rapidement au meilleur prix

Argus et cote moto : la source pour avoir une estimation rapide du prix de vente occasion

Cote : comment évaluer le prix d'une moto d'occasion ?

Plusieurs cotes occasion

calcul cote moto occasionIl n'y a pas une cote de l'occasion mais plusieurs cotes, qui varient en fonction du support qui la publie, qu'il s'agisse de la cote occasion du Repaire, de la cote de l'officiel du Cycle de la Moto et du Quad, de la cote de Moto Magazine, de la cote de l'Argus, de la cote de la Centrale des Particuliers ou des cotes des différents magazines moto (Moto Journal, Moto Revue, etc...). A noter que l'Argus est le nom d'une cote en particulier : celle publiée par l'Argus de l'Automobile... un nom devenu synonyme de cote.

Des cotes basées sur le marché de l'occasion

Toutes les cotes se basent sur le marché, les prix de vente des motos en occasion sur le net et dans les magazines. Mais comme les prix peuvent varier d'un service à l'autre, les cotes varient également... quelquefois de plus de 20%, notamment sur la première ou la deuxième année.

La cote la plus utilisée par les concessionnaires et professionnels du monde moto est la cote de l'Officiel du Cycle de la Moto mais c'est aussi celle qui est la plus basse pour les vendeurs. A contrario, la cote de la Centrale est plus haute et plus favorable aux vendeurs. La cote du Repaire des Motards calculée sur 10 ans se situe elle dans la moyenne des cotes occasion et se veut être la plus réelle et représentative du marché.

La cote : une base de calcul

La cote est donc une base de calcul; le mieux étant de consulter au moins deux cotes pour se faire son idée. Il faut ensuite tenir compte d'autres éléments : entretien régulier réalisé ou non en concession, état de la moto, moto ayant couché en garage ou dehors, kilométrage annuel, hivernage respecté ou non, accessoires...

Les cotes sont calculées sur des bases de kilométrage moyen annuel : 6.000 km pour un roadster, 12.000 km pour une routière ou autre GT. Si la moto a plus roulé, il faut appliquer une décote et au contraire une surcote dans le cas contraire. L'état des pneumatiques lors de la vente - notamment si usées à plus de 50% - peuvent faire baisser le prix de vente du montant du remplacement du train (jusqu'à 200 euros).

Les accessoires : le plus qui aide à la vente

Il reste ensuite à considérer les accessoires et autres équipements optionnels comme pare-carter, top-case, bulle... Ils peuvent constituer un plus aidant à la vente mais sont peu pris en compte dans le prix de vente du deux-roues et en tout cas pour un petit pourcentage seulement du prix.

Différences de prix en concessionnaires et particuliers

Une moto vendue par un concessionnaire sera toujours plus chère qu'achetée à un particulier. Le professionnel a des frais (révision, TVA notamment) qu'il répercute. Par contre, toute occasion achetée chez un professionel bénéficie d'une garantie de 3 mois. Cette garantie n'existe pas pour une vente entre particulier, à moins de faire valoir un vice caché pouvant annuler la vente. Mais avec un particulier, ce sera toujours plus difficile d'annuler une vente qu'avec un professionnel.

A noter que la garantie constructeur (2 ans en général) est cessible entre propriétaires et ne s'arrête pas avec la vente du deux-roues.

Il reste ensuite le coup de coeur, généralement mauvais conseilleur : on flashe sur une moto en particulier, et c'est celle-là que l'on veut. Il n'y a plus alors de négociation et la cote ne sert finalement plus à grand chose. Mais prenez quand même avec vous la liste des points à vérifier sur une occasion moto.

C'est aussi cela la moto : de la passion et des coups de coeur.

Liens vers des cotes argus occasion

Notez cet article : Note actuelle: 5/5 (1 vote)

  • Currently 5.00/5