Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

Le top 20 des magazines de moto qui ont disparu

Généralistes, spécialistes, mensuels, bimestriels, y'en a pour tout le monde

Un secteur en difficulté, qui essaie malgré tout de se réinventer...

Le top 21 des magazines de moto qui ont disparu"La presse web a tué les journaux", disait notre bon éditorialiste KPOK dans une de ses chroniques remarquées, intitulée "journalistes à la noix". Un célèbre magazine moto militant y a même consacré un dossier il y a un an. Hélas, c'est faux !

Il y a aujourd'hui plus de magazines que par le passé et en dépit, effectivement, d'un certain nombre de disparitions dont certaines furent plus remarquées que d'autres, il y a toujours pléthore de titres dans les kiosques au point que l'on a parfois du mal à trouver ce que l'on cherche dans des rayonnages toujours plus encombrés : Petrol Head, Moto Heroes, Génération Moto, Road Trip, Youngtimers Moto, Box'R Mag, Sport-Bikes, GP Plus, Trail Adventure, GP Racing, bien évidemment Moto et Motards et j'en oublie : tout ceci n'existait pas lors de l'âge d'or de la presse moto.

Ce qui est sûr, par contre, c'est que le modèle économique a changé. Les rédactions ne sont plus pléthoriques (fut un temps où il y avait 8 essayeurs à Moto Journal, maintenant ils sont deux, ce qui est reste deux fois plus qu'à Moto Revue ; certes, ils sont passés en quinzomadaire et MR a fini par racheter MJ) et des rédacteurs en chef à qui de généreux éditeurs offrent royalement un poste payé au SMIC, ça existe. La presse internet fonctionne en effet avec peu de moyens et certains sites se portent plus mal que d'autres. Le phénomène récent est, effectivement, l'arrivée des Youtubeurs qui ne maîtrisent pas tous les règles élémentaires de la syntaxe, dont la pauvreté de l'argumentaire n'a d'égal que la laideur de la zone industrielle dans laquelle ils font un "essai" et qui, à en croire l'orthographe des commentaires, sont suivis par un public qui n'a pas réussi son entrée en quatrième (ou qui n'a pas encore l'âge d'y aller). Mais un public qui les aime, les suit et qui fait kiffer les constructeurs, grands fans de "like" dès qu'ils se comptent en dizaine de milliers et pas toujours regardants sur la qualité du contenu. Et il faut de tout pour faire un monde.

Qu'il y ait une baisse dramatique de la diffusion, c'est évident. Aucun des titres survivants ne peut se targuer des chiffres du passé et certains ont vu leur diffusion baisser par deux, quatre, voire dix fois ce qu'ils faisaient durant leurs plus belles années. Qu'il y ait une baisse de la qualité, c'est possible : moins de diffusion, c'est moins d'argent dans les caisses, moins de budget pour faire des sujets lointains avec de belles images ou originaux, moins de temps pour travailler, ce qui produit forcément du contenu moins riche. Et puis moins de budget, c'est la disparition souvent du SR, le Secrétaire de Rédaction, rôle essentiel s'il en est, qui relisait, corrigeait, améliorait la lisibilité des textes. Est-ce que les journalistes sont moins bons ? Peut-être : comme on dit en anglais, "who pays peanuts get monkeys" (quand tu paies les gens avec des cacahuètes, tu bosses avec des singes).

Bref, tout ceci est complexe et cet article n'a pas vocation à résoudre la problématique de la presse en général et de la presse moto en particulier. Voici donc, dans la lignée des fameux top 10 du Repaire, un top 21 des magazines de moto qui ont disparu, dont on notera que le positionnement dans la liste n'a pas valeur de classement ni de signification particulière.

21. Moto Bons Plans

Le top 20 des magazines de moto qui ont disparu, Moto Bons Plans

Au début des années 2000, ce magazine qui n'a pas fait long feu se voulait à la fois généraliste et pragmatique, avec une approche "business" assez marquée, puisque l'objectif était aussi de faire le tour des promotions chez les concessionnaires et accessoiristes afin d'en informer les lecteurs. Un rédac' chef prestigieux (la charité nous préserve de le nommer) servait un peu de prête-nom tandis que le reste de l'équipe était composé de jeunes loups qui se sont vite recasés dans la pub (chassez le naturel...) et de quelques autres qui se sont recyclés dans la presse moto avant de disparaître des radars.

20. Supermotard Magazine

Le top 20 des magazines de moto qui ont disparu, Supermotard mag

Belle énigme que le Supermotard : un temps à la mode d'un point de vue compétition, la discipline ne s'est jamais distinguée par son glamour (des finales courues entre des bottes de paille du parking d'un supermarché de province) tandis que commercialement parlant, le business model a toujours été fragile, avec peu de ventes et des importateurs frileux à s'engager vraiment. Ce bimestriel a quand même tenu 8 ans, avant de fermer boutique en 2011. La saga avait commencé en étant un hors-série du magazine Moto Technologie, puis avait été reprise par le groupe de presse B&B Media (Maximoto, Moto Crampons...).

19. Adrénaline Moto

Le top 20 des magazines de moto qui ont disparu, adrenaline moto

Adrenaline Moto faisait un peu le lien entre les univers du tuning, du stunt et de la compétition, sans parvenir à impacter durablement le monde de la presse moto.

18. Boost Moto

Le top 20 des magazines de moto qui ont disparu, Boost Moto

Des motos de série, des motos tunées, bref de la moto sous tous les angles, c'était le crédo de ce magazine un peu fourre-tout, qui ne laissera pas de grand souvenir dans l'histoire.

17. Clever

Le top 20 des magazines de moto qui ont disparu, Clever

Lancé en 2013, Clever proposait une approche très stylisée, un rien métrosexué, dans la lignée d'un newsmag masculin branché : en dépit de la personnalité de son excellent rédac' chef d'alors, de jolies photos, une maquette épurée, mais pas beaucoup d'aspérités, un contenu qui n'a pas convaincu ni le motard pur et dur ni l'homme moderne qui veut s'offrir une jouet et le titre n'a pas survécu longtemps.

16. Moto Kids

Le top 21 des magazines de moto qui ont disparu, Moto Kids

Voulant soutenir l'accession des jeunes au motocross, notamment à la filière 85 des Miniverts, ce magazine a tenu quelques années, sous l'égide de Claude de la Chapelle, un vieux briscard de la presse moto qui avait officié avec brio au sein d'Option Moto.

15. Moto Technologie

Le top 21 des magazines de moto qui ont disparu, Moto technologie

Comprendre le fonctionnement des suspensions ; quel est le secret d'une admission d'air forcée ; comment peut fonctionner une injection sur un deux-temps ; visite de l'atelier d'un team engagé en Mondial Superbike ; quels sont les secrets du moteur de la Yamaha TDM 900 (ça, à la limite, on s'en f...) : voici quelques-uns des reportages de cet excellent magazine qui allait au fond des choses et qui a tenu une petite soixantaine d'exemplaires avant de sombrer devant la double crise de la presse et de l'intellect collectif qui fait que les gens préfèrent regarder des chatons sur Youtube plutôt que d'apprendre des choses follement intéressantes. Rideau et c'est bien dommage ! C'est le grand regret.

14. Moto 1

Le top 10 des magazines de moto qui ont disparu : Moto 1

Dans les années 80, Moto 1 se différenciait des autres par son goût pour les motos de caractère (déjà ! alors que ce slogan est largement utilisé aujourd'hui). Des turbo, du custom, des machines performantes et une sur-représentation de motos italiennes, voici ce qui caractérisait ce magazine. Mais pas seulement. Y a officié un temps un dénommé Erik Courly (qui a été aussi journaliste à M6 Turbo à une époque). Erik avait commencé comme coéquipier de Christian Sarron en promosport, mais n'avait pas poursuivi sa carrière de pilote. Par contre, il a été l'ami proche de Coluche, ce qui explique la participation régulière de l'humoriste dans les colonnes du magazine, ainsi que sur de nombreux essais. Vu la notoriété de Coluche, le magazine a eu un vrai succès à cette époque là, puis a eu du mal à passer le tournant des années 90 avant de renaître à la fin des années 90 pour disparaître en 2002.

13. RAD

Le top 10 des magazines de moto qui ont disparu-RAD

RAD pour Radical, Authentique, Différent. En pleine mode des machines de hipsters, ça aurait pu marcher. RAD proposait en effet des sujets sur des Ural turbo (!) et des roadtrips avec des café racer improbables. Mais réalisé avec peu de moyens et peu diffusé, il n'a pas survécu après une bonne vingtaine de numéros.

12. Option Moto

Le top 10 des magazines de moto qui ont disparu, Option Moto

Ah, l'âge d'or du tuning ! Option Moto était le plus qualitatif des magazines de tuning avec de vraies photographes et un excellent rédacteur en chef en la personne de Claude de la Chapelle. Ça a duré une bonne quinzaine d'années et puis c'est parti tout aussi furtivement que c'était arrivé. Dommage, car des Hayabusa turbo, des Fazer avec des coques arrière de MV Agusta, des motos violettes et oranges, ça nous manque (ou pas, en fait !). Et que dire de cette Vmax verte ? Un pur délice...

11. Moto 2

Le top 14 des magazines de moto qui ont disparu, Moto 2

Publié par le même éditeur que Moto 1, Moto 2 a réussi à vivre pendant une quinzaine d'années en changeant plusieurs fois de positionnement. D'abord, cela a été un concentré de petites annonces, un format qui marchait bien avant l'arrivée d'internet puis du Bon Coin. La rédac envoyait des appareils photos jetables aux concessionnaires, qui passaient en revue leur parc et ça fonctionnait. Puis, Moto 2 est devenu plus consumériste, à la manière d'Auto Plus, sous l'égide du rédac chef d'alors, Jean-Marc Maldonado (l'un des fondateurs de la FFMC), avant d'être revendu et de devenir une publication généraliste, sous la direction d'Eric "Momo" Maurice, un pilier de Moto Journal de la grande époque.

10. Femme & Motarde

Le top 14 des magazines de moto qui ont disparu, Femme et motarde

17 % : c'est le nombre des permis moto qui sont passés par des femmes. Cela méritait bien un support dédié à leurs problématiques, non ? C'est ce qu'a pensé le groupe Moto Magazine en lançant cette publication, qui n'a existé que pendant quelques petits numéros. A moins que les motardes ne demandent qu'à être des motards comme les autres... Non, elles n'aiment pas toutes le rose et les blousons à fleurs.

9. Moto Crampons

Le top 14 des magazines de moto qui ont disparu, Moto Crampons

100 000 exemplaires : c'est ce que réalisait, chaque mois, Moto Verte (édité par le groupe Larivière, d'où sort Moto Revue), à la grande époque où le tout-terrain en général et le trail en particulier étaient à la mode. On comprend donc que Moto Journal ait aussi voulu sa part du gâteau en lançant un concurrent... qui a ensuite été revendu moult fois, avant de passer dans le giron B&B Media (Maximoto...) puis de finir sa carrière édité par Moto Magazine qui l'a abandonné faute de résultats probants... Mais Moto Crampons a quand même tenu pendant quasiment quatre décennies.

8. Le Joe Bar Mag

Le top 14 des magazines de moto qui ont disparu, Joe Bar Mag

Avec Bar2, Michel Bidault et Maurice de la radio comme figures de proue, le Joe Bar Mag pratiquait l'irrévérence comme un art majeur, comme en témoigne cette couverture. Ludique et parfois lubrique, il faisait rire ses lecteurs, moins les annonceurs et les constructeurs. Michel Bidault a été rédacteur en chef jusqu'au numéro 51, puis est parti. Le magazine est ensuite passé en bimestriel et a fermé ses portes vers le numéro 60.

7. Moto Flash & Moto tout terrain

Le top 14 des magazines de moto qui ont disparu, Moto Flash

Bien avant Moto et Motards, il y avait un autre magazine réalisé dans le Sud de la France : Moto Flash. Son âge d'or a été dans les années 70 et 80, avant qu'il ne disparaisse. Sur certains numéros, on trouvait une relative liberté d'écriture et une certaine nonchalance dans les photos, avec des essayeurs en tong et en short, accompagnés de l'ineffable cagole locale...

6. Maximoto

Le top 14 des magazines de moto qui ont disparu, MaxiMoto

Créé par la même équipe qui avait lancé Café Racer en France (les excellentissimes Patrick Massias et Patrick Boisvert), Maximoto se voulait un magazine un peu haut de gamme par la qualité de ses photos et le style d'écriture, avec une approche passionnée mais pas premier degré de la moto. Un temps soutenu par l'assurance AMV, Maximoto a commencé à doucement décliner au début des années 2010, avant de renaître pour quelques numéros, dans un format et un contenu entièrement remaniés, soutenus par les éditions de Moto Magazine, où Maximoto était alors devenu un trimestriel thématique, a mi chemin entre le magazine et le coffee table book.

5. Twin & Triples

Le top 14 des magazines de moto qui ont disparu, Twins Triples

Alors qu'il y a plusieurs titres dédiés aux fans de Harley-Davidson, que les tifoso de Ducati peuvent lire Desmo, que les amoureux d'allemandes peuvent se délecter de Box'R Mag, il n'y avait rien pour satisfaire la soif de savoir des attachés à la moto anglaise. Cela a été la vocation de Twin & Triples, qui n'a hélas pas tenu plus d'une dizaine de numéros. Est-ce parce que, au fond, les amateurs de Bonneville sont assez différents de ceux de la Speed Triple ?

4. RRMag

Le top 14 des magazines de moto qui ont disparu, RRMag

Un magazine dédié à ceux qui aiment les sportives et plein de conseils pour ceux qui pratiquent la piste, ce n'est pas forcément une mauvaise idée. Le lancer, par contre, en plein moment où la répression routière s'accentue et où le marché des sportives dévisse complètement, ce n'était peut être pas judicieux. Résultat : une petite dizaine de numéros et puis s'en va.

3. Solution scooters

Là, c'est passé tellement inaperçu qu'on n'a même pas trouvé de photo d'illustration. A l'époque, Christian "Papy" Lacombe, de Moto Journal, était aussi un vrai fan de scooters au quotidien et proposait de faire un magazine dédié, sur le modèle de In Sella, qui cartonnait en Italie, patrie du scooter, il est vrai. Il y avait une stratégie intéressante car le groupe Motorpresse, propriétaire de MJ à l'époque, éditait aussi l'Automobile Magazine. Hélas, personne n'y croyait vraiment en interne et il n'y a eu que deux numéros en 2001. Le troisième a été conçu et n'a jamais été publié. Rideau...

2. Toute la Moto

Le top 14 des magazines de moto qui ont disparu, toute la moto

Édité par Motorpresse pour entrer en concurrence avec l'Intégral, voire ci-dessous, Toute la Moto avait pour idée une approche généraliste et parler de la moto "à des gens pas trop passionnés de moto et qui ne lisent pas la presse moto". Bonne idée, mais tout était résumé dans la fin de la phrase.

1. L'Intégral

Le top 14 des magazines de moto qui ont disparu, L'Integral

C'est le coup le plus audacieux du début des années 2000. A son arrivée, l'Integral fait figure d'électro choc dans le milieu. Nouvelle maquette, couvertures spectaculaires, essayeurs habillés avec les derniers équipements disponibles et toujours raccords avec la moto, sujets touristiques effectués au bout du monde, comparatifs moto / auto sportives, l'Intégral a apporté une belle dose de qualité dans la presse moto. Aux commandes, saluons le travail de Matt Angey (ex Auto Plus), du regretté Dominique Clochard et de David Dumain, ensuite parti chez MJ pour 10 ans et de Christophe Le Mao, parti chez moto-station (racheté depuis par les éditions Larivière). Hélas, cela coûtait très cher à fabriquer, cela n'a jamais été vraiment rentable donc le groupe Larivière a coupé les cordons de la bourse et a enclenché la spirale du déclin : moins de budget, un magazine moins sympa, donc moins de lecteurs et on connaît la suite.

Et tiens, pour finir, dites-nous lesquels vous avez connu, ceux que vous lisiez et ceux que vous regrettez...

Plus d'infos sur les magazines de moto qui ont disparu

Commentaires

Mike

Il y a eu Motocyclisme qui a bercé ma jeunesse avec ses essais très détaillés, le démontage du moteur avec article technique très fouillés.
Pour moi il reste le must en terme d'essai mais c'était une autre époque.
[attachment 29286 actu.jpg]

13-06-2018 09:50 
TOM

Citation
Mike
Il y a eu Motocyclisme qui a bercé ma jeunesse avec ses essais très détaillés, le démontage du moteur avec article technique très fouillés.
Pour moi il reste le must en terme d'essai mais c'était une autre époque.
[attachment 29286 actu.jpg]

Pareil et plusieurs journalistes comme JP Frisquet qu j'adorais son passé chez MJ quand il a été lancé.

V

13-06-2018 11:00 
Peterpan

J'aimais bien me plonger dans "Le journal des motards"..... L'agréable surprise de constater qu il n'avait pas disparu et qu'on pouvait le trouver encore dans toutes les bonnes librairies !!!

13-06-2018 11:19 
L'iguane

Les motards en herbe lisaient ça


[attachment 29291 3289251876_1_2_b9SmmqQk.jpg]

13-06-2018 11:34 
L'iguane

Le 1er magazine de motos que j'ai acheté, c'était début '89

[attachment 29288 phototag.jpg]

Il a eu un petit frère

[attachment 29289 hog_cycle1.jpg]

10 ans plus tard, plus du tout le même délire

[attachment 29290 portada2.gif]

13-06-2018 11:34 
BIG83

Salut
Dans les années 70/75, y'avait un mag qui s'appelait Sport Moto je crois. Ca parle à quelqu'un ?
Gamin, j'adorais leurs posters. ( en N&B off course )
V

13-06-2018 12:18 
froggyfr99

Mon premier mag: Formule 1.
ca parlait de moto ET de voiture. Un poster de Mimile accroché pendant des mois au mur de ma piaule. Ca a laissé des traces ...

Sinon, je regrette vraiment Moto technologie. Ca existerait encore que je l'achèterais.

13-06-2018 13:45 
Surfeur

Le Joe Bar Mag!!! Que de bons souvenirs!!! J'ai encore les numéros!!!
Longtemps aussi Moto Journal... Pour moi, la référence.
Puis Option Moto, j'étais déjà adepte d'Option Auto, alors...
Et quelques autres quand les sujets m'intéressaient.

Les photos de Dingo... Top!

Les unes des mags avec en gros la vitesse maxi affichée... Ca faisait tripper!!! Mais Ooooh que ce n'est pas bien de nos jours... (ça fait même longtemps déjà).

Il y a bien longtemps que je n'ai pas acheté de papiers... La faute à la crise en premier lieu.
Puis avec l'âge, je sais ce que j'aime, les perf', au dixième, je m'en tape.
Reste les beaux récits, les roadtrips, les délires quand c'est encore possible...

Et merci Le Repaire, je prends toujours un réel plaisir à vous lire!

13-06-2018 13:54 
Coyote

J'aimais bien moto 2. Depuis MR épisodiquement. Mais à quoi bon lire des dossiers de presse sagement recopiés pour plaire aux constructeurs et garder les budgets pubs ?

Moi qui utilise ma machine surtout pour aller bosser, quel "journaliste" se soucie encore des aspects pratiques d'une bécane sans qu'elle coûte plus de 20k ?

Bref, je nem'y retrouve plus, donc le web me va bien.

13-06-2018 15:15 
roadsixsix

motociclismo parait toujours en Italie.je l'achéte quand j'y vais comme ce weekend à Ospedaletti.
moto crampon je lisait lorsque je roulai en enduro, aujourd'hui je lis "déambulateur : les nouveaux modèles a l'essai"

13-06-2018 17:50 
fanfan95

custom magazine helas disparu

13-06-2018 20:36 
tom4

Je lisais Moto1, l'intégral, je dois avoir quelques cartons de moto technologie.

dans ma période "US", j'ai acheté quelques easy rider aussi.

par contre, supermotard mag,j'en ai acheté quelques un, mais ça me semblait plus récent

tom4

13-06-2018 20:49 
Luch1801

Dans les années 90, pour moi c'était "MONDE MOTO", mensuel varois je crois, dirigé par Thierry Maugeon, j'y suis resté abonné jusqu'au dernier numéro. Et qui se souvient de CHAMPION (le petit frère de Sport Auto), mensuel sportif auto et moto novateur apparu au milieu des années 60...

13-06-2018 22:37 
commando

Champion, magazine auto moto, pour la moto c'était Christian Lacombe, bien avant moto journal, de superbes articles et des superbes photos, sur du beau papier, rien à voir avec le moto revue de la fin des années 60

[blog.jpblogauto.com]

13-06-2018 22:56 
Seven073

perso j'ai tous les numéros de toute la moto c'était un beau mensuel avec de belles photos

14-06-2018 02:07 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous