Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

Histoire pilote : Coluche

C'est l'histoire d'un motard

Histoire pilote : Coluche (photo : DR)C’est l’histoire d’un mec né le 28 octobre 1944 à Paris. Il se nomme Michel Colucci mais adopte le pseudonyme de Coluche. Fils d’un père italien et d’une mère française, Michel Colucci n’aime pas vraiment aller à l’école et préfère traîner avec ses copains.

Dans sa jeunesse il fait ses débuts au guidon d’une petite 50 de marque Suzuki pour aider sa mère à faire quelques livraisons de fleurs. Cette même machine tombe également dans les mains de son ami René Metge qui la pilote à plusieurs reprises sur le circuit de Montlhéry où Coluche aime venir s’imprégner de l’ambiance et admirer les prouesses de Georges Monneret.

La première moto

Avant de devenir le comique que l’on connait tous, Coluche s’essaye à plusieurs petits boulots et devient tour à tour pompiste, marchand de fruits et légumes, fleuriste ou encore garçon de café. Il s’intéresse ensuite au monde de la musique et se lance dans une carrière de musicien dans les cafés parisiens ce qui lui permet de faire la rencontre de Georges Moustaki qui devient son ami et décide de l’aider financièrement et de l’héberger. C’est également lui qui lui offre sa première véritable moto.

Le début de la gloire

Histoire pilote : Coluche (photo : DR)Avec Romain Bouteille, Coluche fonde le Café de la gare en compagnie de Miou-Miou ou encore Patrick Dewaere. Pourtant, la collaboration avec Bouteille ne se passe pas très bien et Coluche rejoint une autre troupe avant de décider de se lancer dans une carrière solo avec le succès qu’on lui connait.

Comique il devient également réalisateur avec Vous n’aurez pas l’Alsace et la Lorraine et comédien dans plusieurs films à l’instar de l’Aile ou la Cuisse avec Louis De Funès ou la Vengeance du serpent à plumes.

Période sombre

Histoire pilote : Coluche (photo : DR)En 1980, il annonce son intention de se présenter aux élections présidentielles mais y renonce finalement. Il connait ensuite une période noire marquée par le suicide de son ami Patrick Dewaere avec la carabine qu’il lui a offerte. Un changement s’opère dans son style de jeu et Coluche endosse le rôle dramatique du pompiste de Tchao Pantin qui lui vaut le César du Meilleur Acteur en 1984.

Il s’engage également dans diverses causes telles que SOS Racisme et surtout les Restos du Cœur qu’il lance en 1985. Parallèlement, il fait parler de lui en organisant un faux mariage avec Thierry Le Luron.
Le 19 juin 1986, il trouve la mort sur la route qui doit le mener à Opio. Au guidon de sa moto sans casque, il percute un poids-lourd et décède dans des circonstances qui restent aujourd’hui encore pleines de mystère.

Coluche et la moto

Histoire pilote : Coluche (photo : DR)Décédé au guidon d’une Honda 1100 VFC, Coluche était un motard averti et passionné. Il posséda au cours de son existence un grand nombre de deux-roues et fut même à l’origine d’une tentative de record du monde de vitesse.

L’humoriste et son ami journaliste Erikc Courly se donnèrent pour défi de battre un ancien record de vitesse en 750cc fixé à 219km/h. Le 17 juillet 1985, une première tentative a lieu en Italie mais la moto s’avère mal préparée.

Pour le second essai en septembre 1985, la marque Elf apporte son soutien et permet à Coluche d’atteindre une vitesse moyenne de 252.087 km/h avec la Yamaha 750 OW31 sur laquelle Patrick Pons avait terminé second au Bol d’Or en 1979. Coluche devient alors recordman au kilomètre lancé tandis que son ami Erick Courly parvient à battre le record au mile lancé.

Plus d'infos sur Coluche