english

Histoire marque : Nissin

Le spécialiste japonais du frein moto

La marque intégrée à Hitachi Astemo avec Showa et Keihin

Histoire marque : NissinAujourd'hui, le fabricant japonais Nissin est un des principaux fournisseurs de système de freinage pour les motos et les scooters et est présent à tous les niveaux, du petit véhicule urbain aux machines de Grands Prix et de Superbike.

Pourtant à sa création en 1953 à Chuo-ku (arrondissement de Tokyo), Nissin Kogyo s'était tourné vers l'automobile avec la production de pistons de frein en aluminium dans son usine de Nagano, site sur lequel fut rapatrié le siège social en 1961.

Simple sous-traitant de pièces, Nissin passe une étape en débutant l'assemblage de freins à tambour, toujours pour les véhicules à 4 roues, en 1963. Cinq ans plus tard, l'assembleur passe à la production complète après un partenariat avec Lucas Industries plc (devenu ZF TRW Automotive) puis va alors accélérer son essor en produisant des maîtres-cylindres auto en 1970.

Ce n'est qu'à partir de 1971 que l'on voit apparaître les premiers produits destinés aux deux-roues motorisés avec des maîtres-cylindres, puis des étriers de freins à disque trois ans plus tard.

La Kawasaki Ninja ZX-6R équipée par Nissin
La Kawasaki Ninja ZX-6R équipée par Nissin

Alors que la diversification se poursuit sur deux comme 4 roues et que les premières filiales s'ouvrent en dehors des frontières, la marque se lie à Honda pour le meilleur et profite des résultats du constructeur en Grand Prix pour mettre en avant ses produits. En effet, en 1985 ce sont des systèmes de frein Nissin qui équipent les Honda de Freddie Spencer lorsque celui-ci réalise le doublé 500 / 250 en Grands Prix.

Après les maîtres-cylindres de frein et d'embrayage, étriers et autres disques, la marque japonaise poursuit avec des systèmes de freinage combiné puis avec l'ABS moto dès 1991. La marque va alors multiplier sa présence sur de nombreuses machines de série et devenir un incontournable du segment.

Malgré tout, la marque est peu à peu supplantée dans les compétitions par le rival italien Brembo, essentiellement présent en Grand Prix, mais aussi sur les machines de production japonaises qui optent le plus souvent pour la marque transalpine lorsqu'il s'agit de motos hautes performances.

Les dernières génération de freins Nissin, ici sur la Triumph Trident 660
Les dernières génération de freins Nissin, ici sur la Triumph Trident 660

Le 1er janvier 2021, Nissin, Keihin et Showa, trois marques dans le giron de Honda, fusionnent suite au partenariat du constructeur nippon et de Hitachi pour former Hitachi Astemo, un nouveau géant du segment automobile détenu aux deux tiers par Hitachi et pour un tiers par Honda représentant pas moins de 90.000 employés et affilié avec 123 sociétés dans le monde.

Plus d'infos sur Nissin

Commentaires

Charlie_41

Hitachi Automotive est aussi propriétaire depuis 2004 de la marque TOKICO, concurrente de NISSIN il y a une vingtaine d'année et restée dans les mémoires pour ses étriers 6 pistons, mais qui ne survit plus aujourd'hui qu'à travers un joint-venture chinois.

30-06-2021 09:33 
inextenza

Jolie, la date de publication dans le futur sourire

30-06-2021 10:23 
eric 12 bandit

Citation
Charlie_41
Hitachi Automotive est aussi propriétaire depuis 2004 de la marque TOKICO, concurrente de NISSIN il y a une vingtaine d'année et restée dans les mémoires pour ses étriers 6 pistons, mais qui ne survit plus aujourd'hui qu'à travers un joint-venture chinois.

Etriers à 6 pistons qui équipaient les B12 phase 2



VVVV

30-06-2021 17:27 
Picabia

Je n'ai pas un bon souvenir des TOKIKO équipant alors une Kawasaki

15-07-2021 07:47 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous

Shoei