english

Casque moto : comment repérer les contrefaçons ?

Un marché juteux pour les arnaques en tous genre

Nos conseils pour repérer les vrais-faux casques des vrais

Vous voilà à la recherche d'un nouveau casque, pour remplacer votre fidèle compagnon, usé par des dizaines de milliers de kilomètres de roadtrips, de sorties et de trajets quotidiens. Mais voilà : manque de bol - c'est le cas de le dire - vous avez également décidé dans le même temps de vous lancer dans la restauration de votre moto et votre compte en banque aura du mal à tolérer un nouvel écart de plusieurs centaines d'euros dans votre budget. Vous vous lancez donc sur internet, en cherchant le plus petit prix et le casque de marque le moins cher du marché. Après avoir parcouru les sites des revendeurs français connus, vous atterrissez sur ce qui semble être l'affaire du siècle : un Arai flambant neuf, à 80 euros, prix barré, 90% de réduction. Comble du bonheur, c'est un Replica !

Un RX-7V à moins de 80 euros : quelle éclate !
Un RX-7V à moins de 80 euros : quelle éclate !

Le bon plan ultime : ni une, ni deux, vous saisissez votre carte bleue et commandez ce qui semble être un cadeau tombé du ciel. Et puis quand vous recevez le carton quelques semaines plus tard, vous comprenez pourquoi le casque était si peu cher. Ce n'est pas possible, une marque comme Arai, Nolan ou Shoei ne peut pas avoir autant baissé en qualité !

Voilà, bien loin des standards en vigueur, vous êtes tombé sur une contrefaçon. Une chose est sûre, on ne vous y reprendra plus tant la leçon fut amère ! Pour éviter cette mésaventure, voici quelques conseils, pour toujours vous assurer non seulement de recevoir la qualité à laquelle vous vous attendez mais surtout un casque qui vous protège ! Parce que quand on parle de casque, on parle de votre vie en cas de chute !

Définition

L’INPI définit la contrefaçon comme « la reproduction, l’imitation ou l’utilisation totale ou partielle d’un droit de propriété intellectuelle sans l’autorisation de son propriétaire. » Aucun secteur n'y échappe et surtout pas l'équipement moto. Le problème c'est que la contrefaçon ne concerne pas uniquement le luxe ou les vêtements avec leur logo mais existe aussi sur des scooters (Piaggio a fait détruire à Paris des copies) équipements de sécurité comme les casques mais également les freins ou même les plaquettes de freins... Et le problème, c'est que les contrefaçons s'améliorent en apparence d'année en année (sans que cela n'améliore pour autant la qualité des produits contrefaits, donc le danger reste identique pour la tête).

Les risques d'une contrefaçon

Au delà de la copie, la contrefaçon ne vous apporte pas les mêmes garanties, qualité et protections qu'un produit original. Le respect des normes notamment n'est en aucun cas certifié. La conception d'un casque est plus compliquée que la fabrication d'un sac ou d'un jean et un casque n'est pas juste une coque en plastique avec du polystyrène inséré en dessous et un peu de tissu à l'intérieur.

Si vous avez déjà acheté un casque de ce type, utilisez le éventuellement en déco chez vous, mais ne le portez pas car c'est votre vie que vous mettez en jeu (ou celle de votre passager si vous considérez que c'est "juste" pour une utilisation occasionnelle).

Les fabricants et les modèles concernés

Arai, Shoei, Nolan, Shark... tous les fabricants majeurs alertent depuis des années sur les contrefaçons de leurs casques et notamment les modèles les plus chers. Chez Arai, le RX-7X fait partie de ces modèles à près de 700 euros normalement qui se retrouve "pas cher" soit aux environs de 100 euros sur eBay ou autres sites de vente à distance. Là où cela devient plus compliqué, c'est quand on trouve ce modèle sur des sites également contrefaits avec des urls contenant la marque et utilisant de vraies photos alors que le site n'est en aucun cas relié ni à la marque ni à un distributeur ayant acheté des produits officiels.

Le prix : premier indicateur de la contrefaçon

On va couper court tout de suite aux rumeurs : il n'existe pas de "casque tombé du camion" ou de casque de sortie d'usine négocié par les meilleurs commerciaux du monde.

Jamais un site officiel, reconnu par la marque ne vous proposera un casque avec 90% de réduction par rapport à son prix de base.

Lorsque les équipes de Shoei, Arai, Nolan ou AGV mettent sur le marché un modèle, ils leur associent un prix de vente conseillé, qui est le prix officiel, que chaque revendeur se doit se respecter. Il leur reste ensuite la possibilité d'effectuer une remise, souvent comprise entre 5 et 10% selon le fabricant. Lors d'opérations spéciales type French Days, vous pouvez voir ces remises monter à 20%, 30%, voire 50% sur les fins de séries, un coloris ou une déco qui n'a pas bien marché. De façon générale, les prix sont assez proches d'un revendeur à l'autre, les marques contrôlant scrupuleusement leur marché pour éviter de voir leur image bradée.

Les photos et des annonces peu professionnelles

Deuxième indicateur qui vous permettra de détecter tout de suite les annonces suspectes : les photos, descriptions et titres des articles.

Si vous voyez un casque pris en photo dans l'herbe, sur une étagère, devant un carton pour cacher l'arrière plan, vous pouvez être sûr que quelque chose ne va pas. Les revendeurs officiels ont des visuels travaillés en studio avec un bon éclairage pour mettre le produit le plus en valeur. Jamais un fabricant ne vous vendra un casque en utilisant des photos par terre, parfois réalisées avec un téléphone portable. Pour les titres sur la page de présentation du produit, ce sont en général des suites de mots traduits qui n'ont pas de sens et les descriptions sont de même, avec un mix d'anglais et de français le plus souvent très mal traduits. Les mots "pas cher" qui reviennent régulièrement sur le site doivent aussi vous alerter et vous aider à confirmer la contrefaçon.

Un joli casque posé délicatement sur le sol...
Casque moto : comment repérer les contrefaçons

Des caractéristiques n'existant pas sur les modèles originels

Un simple coup d'oeil sur ces sites permet normalement rapidement de détecter les vulgaires copies. De façon générale, les casques de contrefaçon ont des caractéristiques bien éloignées des vrais modèles. Si la copie de certaines coques peut parfois tromper l'oeil du motard non averti, une comparaison un peu plus poussée vous permettra rapidement de différencier le vrai du faux. On trouvera par exemple chez Arai certains modèles vendus avec un écran solaire interne rétractable, ce qui est introuvable sur un vrai modèle de la marque. Arai refuse en effet d'intégrer cette protection contre le soleil à l'intérieur du casque pour préserver l'intégrité du calotin en mousses EPS, en préférant intégrer le système Pro Shade, externe. Parfois, les logos sont modifiés, comme sur certaines copies de casque AGV, qui se transforment par magie en Dql.

On dit bien souvent que le diable se situe dans le détail et c'est une nouvelle fois prouvé. Sur un casque original, tout le packaging est également étudié, de la boite à la housse de transport, en passant par l'étiquette de protection de l'écran externe. Sur ces produits de contrefaçon, on retrouvera souvent un carton neutre sans mention de la marque contrefaite et un écran externe protégé par une membrane générique.

Avez vous déjà vu... Un casque Arai avec un écran solaire interne ?
Avez vous déjà vu... Un casque Arai avec un écran solaire interne ?

Des variantes qui n'existent pas ou plus au catalogue officiel

Un autre bon moyen de repérer une contrefaçon est de s'intéresser à sa déco. Dans de nombreuses versions, la décoration n'existe même pas au catalogue officiel de la marque copiée. Il peut même s'agir de Replica qui n'ont jamais été réalisés ! Pendant nos recherches, nous avons par exemple trouvé un AGV Pista... avec une décoration Marc Marquez et des jolis logos 93.

Certains modèles de casque vendus sur ces sites n'existent tout simplement plus chez les fabricants. Chez Arai par exemple, il n'est pas rare de voir passer des annonces pour un Ram III, qui est un jet qui a plus de 10 ans d'ancienneté, remplacé depuis par le RAM IV, le RAM X ou encore le tout dernier, le SZ-R Vas.

Le gagnant toutes catégorie : un faux AGV, avec une autocollant Shoei et une déco Marc Marquez
Le gagnant toutes catégorie : un faux AGV, avec un autocollant Shoei et une déco Marc Marquez

Attention aux sites de petites annonces de particuliers

Avec ces imitations à prix cassés, certains vendeurs français peu scrupuleux n'ont pas attendu pour profiter du marché. Sur des sites de revente de particulier à particulier, vous pouvez donc tomber sur une foule d'offres de type "Excellente imitation de casque Arai", sur lesquels ces casques vous sont revendus pour la modique somme de 200 euros, minimum. Comme au début de ce dossier, ce prix doit vous inquiéter sur la qualité du casque. Pus grave, certains se cachent de vous informer qu'ils vous revendent des casques "imitation". Et au lieu de payer moins cher un casque, vous vous retrouvez à payer un bout de plastique bien plus cher que sa valeur réelle.

Pour différencier le vrai du faux, regardez les visuels et prêtez attentions aux détails : si c'est un Ram 3, Ram 4 présenté comme neuf, soyez prudents. Ces coques jets sont parmi les plus contrefaits. Demandez systématiquement une facture d'achat et n'hésitez pas à comparer les visuels du casque présenté avec les vrais photos du catalogue sur le site officiel de la marque.

Pourquoi vous ne faites pas de bonne affaire en réalité (mieux vaut encore le casque à 25€)

Après lecture de cet dossier, vous vous dites qu'après tout, pour 90 à 200 euros, vous pouvez avoir une copie d'un excellent casque et que cela reste beaucoup moins cher qu'un vrai et que donc ça reste une bonne affaire. C'est exactement ce que ces revendeurs veulent que vous pensiez. En réalité, vous ne payez que le sticker de la marque contrefaite. Ces casques coûtent moins cher à produire qu'un intégral de supermarché que vous pouvez trouver pour moins de cinquante d'euros (voire en promo à 23 euros comme cette promo vue en grande surface) ou encore un modulable à 35 euros et qui eux ont au moins eu le mérite d'avoir passé quelques tests et d'être homologués ECE R 22.05.

Promo casque intégral en grande surface : 50% sur un casque à 45€95
Promo casque intégral en grande surface : 50% sur un casque à 45¤95
Un modulable en grande surface vendu 35 euros
Un modulable en grande surface vendu 35 euros

Que faire en cas de doute

La plupart des fabricants de casques recensent leurs distributeurs, parfois listés sur leur site web. Il reste toujours la possibilité de les contacter afin de vérifier si le site de vente en ligne qui parait officiel l'est vraiment (surtout quand le prix parait vraiment intéressant).

Comme pour toutes les arnaques sur internet, vérifiez bien les mentions légales (obligatoires sur tout site), ainsi que le label affiché et les conditions générales de vente et compares les infos avec celles publiés sur les registars comme WHOIS, Denic, Afnic...

Plus d'infos sur les casques

Plus d'infos sur les contrefaçons

Commentaires

nanou17

L'été dernier ,j'ai perdu une paire de gants , comme je passais par Andorre , j'ai acheté une paire d'Ixon , résultat : qualité moindre et vendeur peu scrupuleux qui m'a revendu des gants femme , il y avait des Shoei neotec 2 a 370 euros , je pose la question , sont ce les mêmes sans taxes ou des contrefaçons ??? Merci si vous pouvez me renseigner

06-07-2020 16:04 
olivierzx

A Andorre le seul souci c'est la douane, pas de contrefaçon dans les magasins ayant pignon sur rue.

Obtenir 50% sur un casque (fin de série, soldes ...) n'est pas un problème, le commerçant ne perd pas d'argent. (sur ce type de produit c'est un taux de 2.5)

06-07-2020 19:16 
Karalex

Andorre c'est un vrai RDV pour les frontaliers qui veulent avoir de l'équipement moto pas cher, sans pour autant tomber sur de la contrefaçon.
En général, l'écart de prix, c'est 20% à 30% moins cher du côté de la principauté. Et pour avoir travaillé depuis Paris pour une marque présente en Andorre et en France, on avait parfois à faire à des clients mécontents qui nous demandaient de leur rembourser la différence de prix constatée entre le prix web / magasin français, et le tarif de la boutique qu'ils ont visité là bas.

07-07-2020 10:07 
CLEW

Vaste sujet que la contrefaçon et pas simple de s'y retrouver pour le quidam moyen d'autant que le prix bas, principale alerte, n'est pas toujours au rendez-vous.

Ce qui est énervant c'est qu'à l'heure de la mondialisation les principaux contrefacteurs sont dans des pays, connus, qui les protègent et vivent largement des revenus que cela génère. Sans compter qu'à acheter du matériel contrefait vous mettez en jeu votre responsabilité pénal et parfois votre vie...

A l'heure où l'on arrive à bloquer des accès internet pour des raisons financières (blocage de l'accès à RTBF pour la France lors de la diffusion de GP moto par exemple), les sites sur lesquels il y a de la contrefaçon continuent à être accessibles...

07-07-2020 11:47 
Godzilla

C'est d'une simplicité confondante pour ne pas se faire refiler un casque contrefait : L'acheter dans une boutique après l'avoir essayé.

Voilà.sourire

07-07-2020 12:29 
Karalex

Oui Godzilla, et en plus ça fait vivre les bouclards et les vendeurs qui bossent.

Et accessoirement, ça permet d'éviter de passer pour un imbécile quand t'essayes de venir faire passer ton casque en magasin en garantie parce que tes platines en plastique ont cassé au bout de 2 trajets en mode "Mais si si, c'est un vrai Arai, je l'ai acheté en ligne", et que le vendeur en face te sors le site exact sur lequel tu t'as trouvé ta contrefaçon. (véridique, c'est déjà arrivé...)

08-07-2020 17:48 
mieuvotar

Citation
olivierzx
A Andorre le seul souci c'est la douane, pas de contrefaçon dans les magasins ayant pignon sur rue.

Obtenir 50% sur un casque (fin de série, soldes ...) n'est pas un problème, le commerçant ne perd pas d'argent. (sur ce type de produit c'est un taux de 2.5)

On peut acheter jusqu'à 900euros de produits dit manufacturés
" équipement moto , tél , hi fi , bijoux etc "

08-07-2020 19:58 
CLEW

Il est certain qu'acheter dans une boutique qui a pignon sur rue est plus sûr. En plus cela permet d'essayer le casque ce qui est quand même utile.

Karalex, je suis sûr que trouver le site de vente en ligne est très facile... enfin quand, comme tu le relates, le vendeur de donne le nom du site, tu l'as dans le baba ange

09-07-2020 09:49 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous