english

Pérou : Santé et pharmacie

Prévoir une assurance couvrant les frais médicaux

Gare aux moustiques dans les zones rurales

Pérou : Santé et pharmaciePays d'Amérique du Sud, le Pérou ne dispose d'aucun accord particulier sur le plan sanitaire avec les ressortissants français, comme c'est par exemple le cas dans les pays de l'Union Européenne avec la carte européenne d'assurance maladie. Ainsi, les touristes devront assumer seul les dépenses de santé et frais d'hospitalisation, l'ambassade française locale n'intervenant pas non plus sur ce point.

Avant de partir, il faudra donc s'assurer d'être couvert par une assurance ou un contrat d'assistance qui prendra en charge tous les frais, y compris en cas de nécessité de rapatriement sanitaire.

Les établissements sanitaires privés de Lima sont de très bonne facture avec des équipements modernes et des médecins formés pour la plupart en Europe et Amérique du Nord. En revanche, il est toujours demandé de régler les soins à l'admission, d'où l'importance d'une assurance.

D'autre précautions peuvent être prises avant le départ, en préparant notamment le stock suffisant de médicaments lorsque l'on est sous traitement ou encore en consultant son médecin ou un centre de vaccination pour procéder à une évaluation.

Aucune vaccination n'est obligatoire. Cependant il convient d'être à jour et certaines vaccinations restes recommandées en fonction des zones de visite. La vaccination DTP est ainsi recommandée tout comme l'antituberculeuse et, chez l'enfant, le ROR. Pour les personnes qui visiteront l'Amazonie, une vaccination contre la fièvre jaune est indispensable et même obligatoire pour ceux qui souhaiteraient ensuite se rendre au Venezuela. Selon les régions les vaccinations contre la fièvre typhoïde, la méningite, les hépatites virale A et B ainsi que la rage peuvent être recommandées.

Situé juste sous l'Equateur, le Pérou connait une forte concentration de moustiques, malgré les différents climats en fonction des zones géographiques, qui sont potentiellement porteurs de maladies. On recense ainsi des cas de paludisme, fièvre jaune, dengue, chikungunya et virus Zika. C'est principalement le cas pendant la saison des pluies (de décembre à avril) que les insectes piquants sont le plus présents.

Pour se protéger, il est conseillé de suivre les mesures de prévention générales face aux moustiques en portant des vêtements couvrants, de couleur claire et imprégnés d'insecticide, en utilisant des produits répulsifs et en protégeant son logement (moustiquaire, diffuseurs...).

Plus d'infos sur les voyages

Metzeler