english

Nouveauté : Norton V4 RR

La marque anglaise sort une Superbike de plus de 200 chevaux et 179 kilos

Nouveau V4 anglais 1200 cm3, habillage en carbone, package électronique, tableau de bord avec caméra arrière

Norton V4 RRLa vénérable marque Norton, créée en 1898 par James Landsdowne Norton, a connu une histoire riche et mouvementée, ainsi que quelques revivals plus ou moins couronnés de succès. La dernière tentative semble être la bonne, même si nos multiples démarches pour en obtenir une à l'essai n'ont pas encore été couronnées de succès. Mais faut-il bouder son plaisir devant leur dernière révélation dont les grandes lignes avaient été esquissées cet été, la V4 RR, doublée d'une version SS prête à courir ? Certainement pas !

Car on sait combien le ticket d'entrée est difficile pour créer une sportive moderne : châssis rigide et léger, moteur qui pète le feu, assistances électroniques de malade, sans cela, impossible d'exister et le coût en R&D est juste faramineux. Norton semble cependant s'être donné les moyens d'atteindre ses objectifs avec une moto 100 % originale, capable de rivaliser contre une BMW S1000RR ou une Ducati 1299 Panigale.

Un moteur conçu par Ricardo

Et pour cela, Norton a fait appel à un sous-traitant pour le moteur et a confié la réalisation de son V4 à Ricardo. Si vous ne savez pas qui est Ricardo, sachez juste que cette boîte d'engineering a conçu le V8 3.8 biturbo des McLaren et qu'elle tient bien la comparaison face à des Ferrari 488 et Lamborghini Huracan. Bref, ça le fait : le V4 de 1200 sort plus de 200 chevaux à 13 500 tr/mn, plus de 130 N.m de couple à 10 000 tr/mn !

Comme sans maîtrise, la puissance n'est rien, paraît-il, la V4 RR vient avec un package électronique complet avec centrale inertielle. Toute cette électronique a été validée lors d'une récente participation au TT de l'Île de Man, avec un meilleur tour à 131 mph (213 km/h) de moyenne.

Et pour compenser le poids du 4 cylindres 1200, l'habillage et le réservoir sont en carbone, ainsi que les roues sur la version SS, qui est une déclinaison "prête à courir" de la V4.

Parmi les autres particularités, on notera le tableau de bord entièrement digital qui intègre même une caméra avec vue sur l'arrière, histoire d'avoir un gros plan sur celui qui vous fait l'aspi, sur un écran TFT de 7 pouces, ainsi qu'un démarrage sans clé. Le réservoir est en carbone renforcé de Kevlar et est situé sous la selle.

Le châssis dispose de multiples réglages possibles, dont l'angle de chasse, qui est de 23,9° en réglage standard. Bien entendu, les périphériques sont du haut de gamme, signés Brembo pour les freins radiaux et Öhlins pour les suspensions, avec un package fourche NIX30 / amortisseur TTXGP qui devrait satisfaire les plus exigeants.

Norton V4 RR de profil gauche

Une version SS plus radicale

Norton prétend que bien que la moto soit un 1200, elle est aussi compacte que ses rivales de 1000 cm3. Il est vrai que la finesse de la moto est assez impressionnante, même si sa face avant rien joufflue ("façon Yamaha R1 de 2009) pourrait induire en erreur.

L'avantage, c'est que le moteur est moins poussé (encore qu'avec un taux de compression de 13.6:1 !) et qu'il y a du potentiel d'évolution. Norton vise une production d'environ 1000 motos par an ; en Grande-Bretagne, elle est affichée à 28 000 £ (environ 32 700 €). La version SS est proposée à 44 000 £ (environ 51 400 €) ; sa première production de 200 exemplaires est déjà vendue, Norton est désormais concentré à sortir le premier lot de 250 RR.

La moto étant Euro4, rien ne s'oppose à ce qu'elle soit vendue en France.

Norton V4 RR noire, en studio

Caractéristiques techniques Norton V4 RR

  • Moteur : V4, 4 temps, refroidissement liquide, double ACT, 16 soupapes
  • Cylindrée : 1200 cm3 (82 x 56,8 mm)
  • Puissance : 200 chevaux à 13500 tr/min
  • Couple : 130 Nm à 10000 tr/min
  • Rapport volumétrique : 13.6:1
  • Alimentation : injection électronique avec 8 injecteurs et conduits d'admission variable ; 3 modes de cartographie (Road, Track, Pro-Race)
  • Lubrification : carter humide
  • Embrayage : multidisque en bain d'huile, antidribble
  • Boîte de vitesse : 6 rapports
  • Transmission finale : par chaîne
  • Cadre : double poutre en aluminium
  • Suspension avant : fourche inversée Öhlins NIX30, entièrement réglable
  • Suspension arrière : amortisseur Öhlins TTX GP entièrement réglable
  • Frein avant : double disque de 330 mm, étriers Brembo radiaux à 4 pistons
  • Frein arrière : Disque de 245 mm, étrier Brembo à 1 piston
  • Roues : en aluminium forgé (en carbone sur la SS)
  • Angle de chasse : 23,9°
  • Empattement : 1.430 mm
  • Réservoir : 18 litres
  • Poids : 179 kg à sec

Prix / disponibilité

  • Dispo : 2017
  • Prix : env. 32.000 € pour la RR, environ 51.000 € pour la SS

Plus d'infos sur Norton

Commentaires

MotoMotoVroumVroum

On dirait une personnalisation ricaine de mauvais goût, il y a même l'union jack parce qu'ils n'ont pas osé mettre le drapeau confédéré.

18-11-2016 12:57 
froggyfr99

Et roule ma poule.

18-11-2016 20:11 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous