Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

Le Solex n'est pas mort

Le mythique vélomoteur devenu VAE

Une production entièrement relocalisée en France

Le Solex n'est pas mortDans l'histoire du deux-roues français, le Velosolex est un véritable monument. Commercialisé à partir de 1946, le vélomoteur connaitra un succès retentissent avec plus de 7 millions de véhicules vendus et des générations marquées par ce petit deux-temps économique. On se rappelle tous également la bonne odeur du deux-temps sur le pantalon, le moteur étant à l'avant, dans l'axe, malgré un échappement descendant au ras du sol.

Mais voilà, alors produit à Courbevoie, les vélomoteurs sont rachetés par Renault, puis Motobécane. La production part vers Saint-Quentin. D'autres rachats suivent, les Solex sont alors produits en Hongrie puis en Chine. La traversée du désert touche à sa fin lorsqu'est annoncé le e-Solex en 2006.

Le modèle électrique sera porté par une collaboration avec le designer italien Pininfarina ou encore un record de vitesse décroché à Bonneville pendant la Speed Week.

Mais c'est finalement par l'intermédiaire d'EasyBike que la marque revient sur le devant de la scène. Après avoir poursuivi l'aventure e-Solex, le groupe a décidé de se tourner vers le vélo à assistance électrique (VAE). D'abord avec un modèle pliable puis avec une gamme complète de VAE pour la ville ou une utilisation plus sportive.

Cette année, le septuagénaire a même officialisé sont retour en France puisque la production est désormais installée en Normandie, à Saint-Lô. Le VeloSolex est donc redevenu un produit entièrement made in France. Cette année, ce sont un peu plus de 2.000 unités qui sortiront des chaînes de production. Un chiffre qui devrait rapidement doubler pour finalement atteindre les 6.000 exemplaires à l'année.

Plus vélo qu'auparavant, le Solex conserve malgré tout ses caractéristiques originelles : léger et pratique. En revanche, on ne peut pas en dire autant pour le côté "économique" puisqu'à l'achat, il faut compter entre 2.699 € et 2.899 € pour les modèles produits à Saint-Lô.

Quoi qu'il en soit, Solex devrait continuer à faire parler de lui dans les années à venir puisque la marque bénéficie de partenariats importants, que ce soit avec le tournoi de tennis de Roland Garros ou encore en équipant la station d'Avoriaz et les centres Pierre & Vacances / Center Parcs.

Plus d'infos sur Solex