Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Skoda se met au 2-roues électrique

Le constructeur tchèque revient à ses origines avec le concept Klement

4 kW, 45 km/h, 62 km d'autonomie, 25 kg, freinage ABS, cadre aluminium

Skoda se met au 2-roues électrique
Skoda se met au 2-roues électrique
Si les véhicules autonomes sont apparus légèrement en retrait cette année au salon de Genève, cela n'a pas été le cas pour les électriques qui ont plus que jamais été au centre des attentions. A tel point que même les constructeurs automobiles se mettent au deux-roues électrique.

C'est le cas de Skoda qui levé le voile sur son concept Klement dédié à la mobilité urbaine. Si cela peut paraître étonnant de voir Skoda se tourner vers le 2-roues électrique, il faut déjà savoir que le constructeur tchèque a débuté par le deux-roues il y a 124 ans lorsque l'entreprise s'appelait encore Laurin & Klement.

Avec ses airs de VTT, le Klement cache dans le moyeu de sa roue arrière un petit moteur électrique délivrant 4 kW et permettant d'atteindre les 45 km/h, autrement dit des performances de cyclomoteur.

Le moteur offre des performances comparables à celles d'un cyclomoteur
Le moteur offre des performances comparables à celles d'un cyclomoteur

Deux batteries lithium-ion composées chacune de 52 cellules offrant une capacité totale de 1.250 Wh, sont installées dans le cadre, amovibles et rechargeables sur une prise de courant standard. Le constructeur promet une autonomie de 62 km, notamment grâce à la récupération de l'énergie au freinage.

A l'avant, le frein à disque est doté d'un ABS
A l'avant, le frein à disque est doté d'un ABS

Le cadre est quant à lui réalisé en aluminium tandis que les suspensions reposent sur un monobras à l'arrière et une monofourche à l'avant. Cette composition permet au concept de conserver un poids d'environ 25 kg.

Concept Skoda Klement
Concept Skoda Klement

On remarque aussi l'absence de leviers au guidon. C'est parce que le Klement se contrôle en inclinant ses pédales ; vers l'avant pour accélérer et vers l'arrière pour freiner. Le freinage repose ici sur un disque avant équipé de l'ABS.

Tout l'éclairage est réalisé à LED, notamment pour les clignotants intégrés dans les poignées. Enfin, le concept se veut également connecté et ainsi compatible avec des smartphones pour bénéficier de fonctionnalités supplémentaires comme l'appel d'urgence ou la mise en place d'une zone d'utilisation restreinte.

Tout l'éclairage fonctionne à LED
Tout l'éclairage fonctionne à LED

Pour l'instant, Skoda n'a pas donné de cap définitif à son Klement. Restera-t-il au stade de concept ? Tout dépendra de l'accueil du public face à ce projet et de sa faisabilité, le constructeur reste en effet ouvert à une commercialisation future.

Guido Haak, responsable de la gestion des produits chez Škoda Auto, a déclaré :

La micromobilité devient de plus en plus importante dans les villes. En présentant le Klement au Salon de l’automobile de Genève, nous présentons notre vision de l’avenir de la micromobilité: durable, innovante, électrique et au design épuré et moderne. Le Klement est un véhicule à la pointe de la technologie, dynamique et facile à utiliser. Il permet à ŠKODA d’intéresser une cible plus jeune, sensibilisé à l’environnement. Le concept est parfaitement aligné avec nos clients et notre stratégie eMobility. Nous évaluons par conséquent si et comment ce nouveau concept de mobilité passionnant peut être ajouté à notre portefeuille de produits dans le futur.

Plus d'infos sur les concepts de 2-roues électriques