english

Rapport explosif : les autoroutes françaises trop chères

Deux nouveaux rapports pointent un système déséquilibré et une rentabilité trop haute

Les autoroutes françaises trop chèresMercredi dernier, les prix aux péages ont connu une hausse moyenne de 4,75 % sur les axes autoroutiers gérés par les Sociétés Concessionnaires d'Autoroute (SCA). Cette hausse, justifiée par l'inflation fait grincer des dents alors que les tarifs ont connu des hausses constantes ces dernières années et que les résultats très largement bénéficiaires des SCA sont régulièrement pointés du doigt.

En plus de la Cour des Comptes qui considère les SCA en situation de rente, une commission d'enquête du Sénat menée en 2020 avait une fois encore mis en avant une rentabilité hors normes. L'enquête estimait également que le montant des dividendes versés aux actionnaires des SCA allait atteindre 40 milliards en 2022.

Une préconisation de baisse des tarifs écartée

Dernièrement, c'est le Canard Enchainé qui a révélé un autre rapport, cette fois-ci réalisé par l'Inspection générale des Finances à la demande du Ministre de l'Économie Bruno Le Maire. Un rapport qui a été remis en février 2021. Dans ce dernier, l'IGF mettait encore en avant les "surprofits" réalisés par les SCA et suggérait plusieurs mesures pour corriger le tir.

La première était un abaissement des tarifs de péage de 60% dès 2022. La seconde proposait une fin anticipée des concessions en 2026 (les contrats courent jusqu'en 2031-2036). Enfin, la troisième option consistait à taxer à 63% l'excédent brut d'exploitation des sociétés en situation de surprofits.

Le Ministre a ainsi été accusé d'avoir volontairement mis ce rapport sous le tapis.

Un ajustement du système nécessaire

Le lendemain, c'est l'Autorité de régulation des transports (ART) qui publiait son deuxième rapport sur l'économie générale des concessions. Déjà rendu en 2020, le rapport ne devait revenir qu'en 2025, mais l'ART a décidé d'avancer sa publication.

À l'intérieur du document, l'autorité y préconise d'adapter le modèle afin de "rééquilibrer les négociations" entre l'État et les SCA, précisant que si le système actuel présente des atouts, notamment pour l'entretien du réseau, il présente également de nombreuses limites.

Encore une fois, c'est la rentabilité "dans la moyenne haute" qui est désignée. Mais l'ART souligne surtout que les clauses introduites dans la renégociation de 2015 dans le cadre du plan de relance autoroutier, ne sont pas suffisantes, celle prévoyant la fin anticipée d'un contrat en cas de revenus supérieurs aux prévisions ayant une probabilité de déclenchement "quasi nulle" et celle de limitation des hausses tarifaires n'ayant qu'un effet mineur sur la rentabilité.

L'ART recommande également de revoir les règles d'augmentation annuelle des tarifs, favorisant trop les concessionnaires dans le contexte inflationniste ou encore de réduire la durée des concessions pour accroitre la concurrence.

Tout cela vient une nouvelle fois confirmer ce qui a déjà été avancé dans de nombreux rapports officiels. Si l'on sait que l'on paie trop cher nos passages sur autoroute, l'incertitude demeure quant à l'avenir de ces recommandations, car l'ART n'a qu'un rôle consultatif.

Plus d'infos sur les autoroutes

Commentaires

lunamilio

Comme pour tout en France.
Tout les services que l'on a pu connaître jusqu'à maintenant, deviennent petit à petit des privilèges réservés aux riches, et visant à continuer d'enrichir les riches.
Pour pouvoir vivre décemment, il faudra bientôt se résoudre à devenir malhonnête ou accepter de s'enrichir au détriment des autres.
Le capital et l'exploitation sont devenues tellement plus rentables que le travail que ça en devient complètement absurde.
C'est à croire qu'on nous pousse à nous autodétruire.

08-02-2023 07:49 
anguille37

Voir les autoroutes et mourir sur le réseau secondaire quand les premières seront vides. Un nouveau slogan pour la sécurité routière ?
Vraiment une volonté politique d'assurer la sécurité des usagers, français ou étrangers, en laissant aux plus heureux le privilège de se déplacer sur autoroute. Pourquoi ne pas faire une exception en augmentant la vitesse sur autoroute puisque moins fréquentée en raison d'un coût dissuasif ?

08-02-2023 08:07 
dg6759

Le premier responsable, c’est l’Etat.
Faisant de toute entreprise un gouffre financier, c’est lui qui a décidé le privatiser les autoroutes.
Et maintenant que les entreprises sont assainies, que les revenus sont là, il faudrait les confisquer ?
Rien n’est possible sans créer de la richesse. Et ce n’est pas l’Etat qui est le plus qualifié en la matière.

08-02-2023 08:18 
SacAbiere

La solution est simple et connue depuis longtemps :
Les autoroutes (comme toute infrastructure monopolistiques, le rail, les lignes électriques etc.) appartiennent à l'état et tant mieux. En revanche l'état étant très mauvais gestionnaire, les contrats de concession apparaissent comme une bonne solution si il y a obligation d'un tarif maximum au kilomètre.

Le fait de permettre aux exploitants d'avoir des prix libres sur une infrastructure en monopole est aberrant mais le renouvellement des contrats en l'état l'est encore plus. A part la corruption je ne vois pas ce que ça peut être d'autre.

08-02-2023 08:58 
Berny

Oui, c'est ça qui est "amusant". On nous parle concurrence, privatisation pour soit disant notre bien.
Mais ça ne s'applique pas à l'autoroute.
Sur le rail, on nous dit faut mettre plusieurs exploitants pour notre porte monnaie, mais sur autoroute, si je fais Bordeaux Orléans exemple, il n'y a pas le choix, il n'y a qu'une société...

08-02-2023 09:41 
inextenza

Ce serait peut-être pas mal de renouveler le ministre, non? Un peu de sang neuf, moins sous emprise, ça ne ferait pas de mal. Après tout, à de nombreux postes de cadre intermédiaires/hauts de l'Etat il y a une obligation de roulement...

Tiens, à propos de la concurrence, ça ne pourrait pas passer par les badges Telepéage? Celui que j'ai (et qui a déjà changé 3 fois de nom de concessionnaire...) permettait fût un temps d'avoir une remise sur le réseau concerné... en généralisant, et en interdisant les ententes entre concessionnaires (là, ça, ça s'appelle un voeux pieu... ou croire au père noel, au choix) ce pourrait être une alternative puisqu'il y a déjà des accords de paiement entre chaque réseau...

08-02-2023 10:13 
jicé

Petite précision, l'état est toujours autour de la table pour toucher des dividendes de la part des gestionnaires le moment venu. Et c'est également l'état qui valide ou pas les grilles de prix proposées par les gestionnaires concernant les tarifs autoroutiers....
La grande manip qui consiste à montrer du doigt ces grands profiteurs que seraient les sociétés qui se gavent avec les péages me laisse un peu sur ma faim. Si vous payez votre sandwich ou votre mauvais café un bras, c'est aussi parce que l'état prélève une taxe domaniale qui a été bien boostée depuis qu'ils ont pris les concessions.

08-02-2023 12:56 
Picabia

Les autoroutes ne sont pas privatisées, c'est un contrat de concession signé avec l'état qui reste propriétaire du réseau.
L'accès est libre et payant comme Netflix, personne ne râle contre Netflix.
Le réseau est plutôt bien entretenu, ce n'est pas le cas du réseau secondaire à charge de l'état.Et un petit peu de TVA au passage, ça fait du bien.
Ton casse croûte tu te le fais à la maison.
Les Bretons ont été moins cons que le reste de la France.
Le ministre ne prend pas l'autoroute sauf pour inaugurer un tronçon, les riches non plus car ils prennent l'avion et les ultra riches se cassent à Ibiza.
Les Polonais et Lituaniens ont compris avant qu'ils se faisaient baiser sur l'autoroute, ils prennent la nationale.
Je dis que je prends pas l'autoroute mais je la prends quand même sauf à moto.
Les autoroutes sont plus larges en France qu'en Italie
J'en ai d'autres mais je ne voudrais pas être pénible.😜

08-02-2023 13:34 
Berny

Citation
jicé
Petite précision, l'état est toujours autour de la table pour toucher des dividendes de la part des gestionnaires le moment venu. Et c'est également l'état qui valide ou pas les grilles de prix proposées par les gestionnaires concernant les tarifs autoroutiers....

Il vérifie avant ou après le déjeuner ?
" Un calva un contrat …. une prune la fortune !" JC.C.


Citation
Picabia
Les autoroutes ne sont pas privatisées, c'est un contrat de concession signé avec l'état qui reste propriétaire du réseau.

Bah oui, comme les voies ferrées mais là on oblige la concurrence.

08-02-2023 13:47 
Tortue Ninja

Pour commencer, la moindre des choses ne serait-elle pas que le fameux badge de télépéage soit distribué gratuitement, et ne demande pas de versement de "frais" en sus des péages ?

Je le redis une fois encore, mais la véritable logique serait de suivre la proposition (iconoclaste mais parfaitement logique) de Jean-Pierre Jarier (ancien pilote de F1) qui proposait en 1999 la gratuité des autoroutes pour des motifs sécuritaires :
- L'autoroute est considérablement plus sûre que le reste du réseau.
- Les accidents de la route (morts et blessés) coûtent une fortune à la communauté nationale.
- Il serait donc logique d'inciter au maximum les français à utiliser les autoroutes.
- La meilleure manière d'y arriver étant de les rendre gratuites.

Quant aux transporteurs, dans la mesure où ils utilisent le réseau pour leur activité, il est logique qu'ils paient. C'est d'ailleurs ce qui est fait en Suisse. Où en outre, afin d'éviter le report sur les axes secondaires, c'est l'activité du camion qui est soumise à taxe. Je vous rappelle que là-bas, tout véhicule privé paye une taxe autoroutière annuelle d'environ... 40 EUR (ce qui est moins cher que le péage "Paris-Genève" côté français !)

Moi, j'dis ça... Mais j'dis rien... pipeau

08-02-2023 13:48 
JOKER5

Chères ou pas, ça ne fait pas fuir les automobilistes. Donc, encore bien des bouchons, et les tarifs ne baisseront pas.

08-02-2023 14:54 
KPOK

le principal, c'est que ceux qui devaient recevoir leur petit chèque et leurs petits cadeaux au moment opportun les aient obtenus.

pour le reste, le contribuable payera.

08-02-2023 15:08 
gvrun666

Ici, à La Réunion, on est en train de construire une 4 voies sur la mer qui va coûter un bras et les deux reins à la communauté et, lorsqu'il s'est agit de faire payer les utilisateurs la levée de boucliers a été telle que la proposition a été jetée...à la mer !!! Donc, pour les autoroutes gratos, fallait faire comme ici ou comme les bretons et le retour en arrière va être difficile ... mais pas impossible ! Prochaines présidentielles quand ?

08-02-2023 15:20 
Borisjc

... Quelle nouvelle !!...

Comme ce qui se joue pour l'électricité depuis 15 ans, c'est sur notre dos (et celui de nos parents et grands-parents, qui ont payé ces infrastructures) que s'engraissent des entreprises (attention : c'est normal. Demandez à un aveugle s'il veut voir...) grâce à la collusion de politiques bêtes ou corrompus (je me demande s'il ne s'agit pas de pléonasmes, à la fin°.

08-02-2023 15:37 
fift

C'est marrant ce sentiment de corruption massive, alors que la France se maintient à un niveau grosso modo constant (autour de la 22è place, pas glorieux mais loin d'être catastrophique).

Peut-être est-ce lié à l'augmentation significative des condamnations pour corruption : de 50 à 100 par an à la fin des années 80, à environ 250 dans les années 2010 puis 359 en 2020.

Un article intéressant pour ceux que ça intéresse.

08-02-2023 15:41 
38GiB

Salut
Si en plus faut vérifier les conneries qu'on dit, on va pas s'en sortirdingue
V

08-02-2023 16:11 
jicé

On a eu E.BALLADUR président d'ATMB et depuis le mois de novembre C.CASTANER président du conseil d'administration de la même Autoroutes et Tunnel du Mont Blanc.

08-02-2023 16:27 
fift

Citation
38GiB

Si en plus faut vérifier les conneries qu'on dit


T'inquiète, je m'en charge .

08-02-2023 16:40 
anguille37

22ème ça fait très mal pour une nation à l'Histoire exceptionnelle...
Le pays des Lumières, des droits de l'Homme est donc tombé si bas...
L'Etat mauvais gestionnaire : parlons EDF et nucléaire..

08-02-2023 17:00 
prosperyoplaboum

En tant que Belge, j'ai, toujours, trouvé aberrant de payer pour rouler sur autoroute. Ce n'est pas contraire à la libre circulation des biens et des personnes, préconisée par l'U.E?

08-02-2023 17:06 
ludo51

C'est quoi une autoroute ???

08-02-2023 17:26 
fift

Anguille > je ne vois pas le rapport avec les Lumières (période à laquelle on achetait son poste de haut fonctionnaire). L’attribution des marchés publics depuis le XIXe jusque dans les années 80 était uniquement une question de relations.
Et depuis que l’indice de corruption a été établi par Transparency International en 1995, il semble être resté à peu près constant.

08-02-2023 18:01 
Borisjc

Citation
fift
C'est marrant ce sentiment de corruption massive, alors que la France se maintient à un niveau grosso modo constant (autour de la 22è place, pas glorieux mais loin d'être catastrophique).

Peut-être est-ce lié à l'augmentation significative des condamnations pour corruption : de 50 à 100 par an à la fin des années 80, à environ 250 dans les années 2010 puis 359 en 2020.

Un article intéressant pour ceux que ça intéresse.
D'une part, tu confonds (comme un certain ministre de la Justice sourire ) corruption et "sentiment" ou perception de corruption, sondage auquel tu fais référence.

Ensuite, j'ai écrit "ou", pour laisser le bénéfice du doute...

Mais tu l'auras compris, comme toi, je pense qu'ils sont plus cons que corrompus !
V

08-02-2023 18:10 
Coolapix

Promis juré, si les autoroutes sont rentables, c’est pas de ma faute. Même l’es gratuites, je les évite 🙂

08-02-2023 18:38 
Borisjc

:-D

08-02-2023 18:57 
Sky

Le problème est que nous sommes dirigés depuis 30 ans par des cerveaux qui sont incapables de faire des contrats de concession avec des sociétés privés car c'est pas leur sous, du moment qu'ils touchent leur pognon le reste ils s'en foutent, tout est comme ça.et ce sont les Français de la classe moyenne qui payent les pots cassés.

Sans parler des groupes industriels qui sont démantelés avec des casses sociales et vendus à l'étranger au concurrent pour 2 sous puis absorbés pour disparaitre du marché.
Le résultat du travail de nos hommes politiques depuis 30 ans, plus pour longtemps car bientôt il restera plus rien.
Amen

08-02-2023 21:10 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous

dafy