english

Budget : combien ça coûte, de débuter à moto ?

Le budget nécessaire du passage du permis à l'achat de la moto

et de tout ce qui va avec, de l'équipement à l'assurance en passant par l'entretien

Vous rêvez de moto depuis que vous êtes gamin. La moto, c'est pour vous, c'est une chose sûre. Mais combien çà coûte et globalement combien ce rêve va-t-il vous coûter du passage du permis à l'achat de la moto et de ce qui va avec, de l'équipement à l'assurance en passant par l'entretien. On fait le point avec vous.

Passer le permis moto est la première étape de l’entrée dans un nouveau monde. Mais avant de rentrer dans ce club, il va falloir s’acquitter de quelques « frais » auxquels on n’a pas toujours pensé. Pour savoir à quoi vous attendre et éviter les mauvaises surprises, nous avons fait le tour des dépenses auxquelles sont confrontés les nouveaux permis A2 et vous permettre ainsi de vous faire une idée du vrai coût d'une moto.

Ce dossier est long ET à compléter par la lecture de plusieurs articles - listés à la fin - abordant chaque point de façon plus pointue.

La moto mais aussi l'équipement complet : casque, gants, blouson, pantalon, chaussures
La moto mais aussi l'équipement complet : casque, gants, blouson, pantalon, chaussures

Le permis moto : à partir de 900 euros

Ce n’est pas une surprise, mais avant de commencer à rouler à moto, il faut commencer par apprendre à le faire. Et pour cela, il faut passer au minimum 20h en selle dans une moto école. Les tarifs sont variables en fonction de votre zone géographique et du contexte économique. Le prix des heures de conduite peut augmenter si les charges augmentent – typiquement l’essence.

Le coût du permis motoSi les 20h de cours (8h hors circulation, 12h en circulation) sont suffisantes lorsque vous avez déjà une expérience de la conduite d’un deux roues motorisé à vitesse, on estime qu’il faut entre 30 et 40 heures pour être bien formé, en s'aidant des excellentes vidéos sur le permis entre chaque cours. Un surcoût si l’on n’a pas anticipé la possibilité de devoir faire plus d’heures que prévu. Les femmes (rien de sexiste ici en raison de différence de longueur de jambe et de gabarit) sont également susceptibles de progresser moins rapidement que les hommes hors circulation et donc de devoir prendre plus d’heures de plateau (50h n'est pas rare). En effet, une fois la première épreuve acquise (si l’on ne repasse pas le Code de la Route), ça roule généralement mieux et sans encombre.

La solution des stages accélérés est parfois plus économique. Le produit d’appel des moto-écoles proposant le permis intensif paraît moins cher. Par contre, les heures sup’ peuvent rapidement faire monter la note et certaines moto écoles comptent bien là dessus pour faire des bénéfices. Surtout lorsque le prix initial est bas. Pensez-y.

Coût du permis moto : à partir de 900 € en moyenne. Prévoyez un peu plus au cas où, surtout en région parisienne (voir article sur comment bien choisir sa moto école).

Le passage du permis en moto-école
Le passage du permis en moto-école

Oui mais. Pour passer le permis moto, il faut un équipement. Si seuls le casque et les gants sont obligatoires pour rouler à moto, dès le permis, on exige un blouson, un pantalon et des chaussants protecteurs. Et de préférence un bon équipement. Pourquoi ?

L’équipement : compter à partir de 500 euros

Même si l’on ne fait que débuter et que l’on se dit que l’on investira plus tard dans l'équipement, la sécurité et surtout le confort n’ont pas de prix. Contrairement aux éléments à revêtir me direz-vous. Certes, mais :

- un bon casque dure plus longtemps

- une bonne paire de gants s’use moins vite et donne de meilleures sensations

- les Equipements de Protection Individuels (EPI) sont de plus en plus performants et de moins en moins onéreux. Ils peuvent être efficaces contre la chaleur et contre les intempéries

- Les conditions climatiques sont à prendre en compte lorsque l’on prend des cours de moto

- Investir une fois, c’est éviter de devoir payer plusieurs fois plusieurs matériels différents (usure prématurée, mauvaise qualité, fonctions manquantes etc.). Et donc faire des économies, avec un matériel polyvalent et durable si l’on ne dispose que de moyens limités.

Equipement blouson jean chaussures et casque
Equipement blouson jean chaussures et casque

Heureusement, il y a des soldes et périodes de promotions avec de vraies affaires à faire de l'ordre de 50% y compris sur des marques. Si vous vous y prenez à l'avance, vous pouvez faire de vraies économies, sans oublier les marques des distributeurs chez Cardy, Dafy, Louis, Maxxess, Moto-Axxe, Motoblouz... qui proposent souvent des produits abordables et dont la qualité s'est nettement améliorée ces dernières années.

Le choix du casque

Optez pour un modèle de casque à partir de 100 € et d’une marque connue. HJC, Scorpion proposent d’excellents rapports qualité prix. Des casques dont la durée de vie est d’au moins 3 ans, avec une garantie.

Choisissez si vous le pouvez un modèle avec une lentille anti buée fournie : le fameux écran Pinlock. Plus chers, certes, ils sont particulièrement appréciés les jours de froid ou de pluie. Ce dispositif évite la formation de buée à l’intérieur du casque lorsque l’on roule écran principal fermé. Généralement, les casques d’entrée de gamme peuvent en accueillir un (écran pré équipé Pinlock), mais pour des raisons d’économie et de prix de surface intéressant, il n’est pas fourni avec le casque. C’est une dépense supplémentaire pouvant coûter entre 25 et 35 €. Autant le savoir.

Le choix du casque moto
Le choix du casque moto

Budget casque : à partir de 100 €

Budget Pinlock : à partir de 25 €

Le choix des gants

Homologués, bien entendu, les gants sont une source de dépense importante : le gant ultime et toutes saisons n’existe pas réellement. Idéalement, une paire de gants assez fine et protectrice peut être complétée par des sous gants ou des sur gants. Si l’on recommande souvent de ne pas changer de gants lors de la formation pour ne pas changer ses marques, après coup, on peut investir dans une paire de gants été, une paire de gants mi saison et si l’on est frileux (y compris des yeux) ou sans poignées chauffantes, une paire de gants d’hiver.

Plus les températures sont basses, plus le prix des gants est élevé. Ainsi, une paire de gants été se trouve à partir de 35 €, une paire de gants mi-saison de qualité aux alentours de 70 € et une bonne paire de gants d’hiver dans les 100 €, le double ou le triple s’ils sont chauffants. Une paire de gants piste ou assimilé (GT ou sport) est un bon investissement : résistants, ils sont aussi très polyvalents, mais une fois encore chers : à partir de 75 €

Des bons gants, respirants pour l'été et chaud pour l'hiver
Des bons gants, respirants pour l'été et chaud pour l'hiver

Budget gants : à partir de 35 €, plus vraisemblablement 50 €

Budget sous gants : à partir de 10 € pour des gants en soie (contre le froid)

Budget sur gants : à partir de 15 e pour des sur gants (contre le froid et la pluie)

Le choix du haut : blouson et veste

Une bonne veste ou un bon blouson, proposant une doublure amovible et quelques ventilations pour les grandes chaleurs. Le cuir est globalement plus cher, le textile plus rapide à sécher mais pas toujours plus facile à entretenir (voir article vers entretien équipement textile). Protections des épaules et des coudes, imperméabilité ou étanchéité, il est également important de considérer la présence d’une dorsale de niveau 1 ou 2 (rare), ou du moins la possibilité d’intégrer une dorsale. La protection du dos est importante et investir dès le départ, c’est prendre de bonnes marques et sauver au mieux ses os et articulations. Comptez à partir de 150 € un bon blouson, 180 une bonne veste, mais à ce prix, ils ne seront pas forcément hyper polyvalents. De manière générale, il faut compter de 250 à 300 € pour un haut de qualité.

Le blouson en cuir, l'incontournable
Le blouson en cuir, l'incontournable

Budget blouson/veste : à partir de 150 €

Budget dorsale blouson/veste : environ 30 € et jusqu’à 75 €

La dorsale autonome

Plus protectrice, plus couvrante, elle est aussi plus chère. Surtout si elle est de niveau 2, le plus élevé à ce jour. L’élément essentiel pour sauvegarder son dos. Elle peut prendre la forme d’un gilet sans manches, serré à la taille et maintenu en place sur les épaules. Idéalement, on préfèrera un dorsale autonome à ce qui peut être déjà inclus dans le blouson vendu "avec dorsale".

Budget dorsale : à partir de 75 €

Le gilet air bag

De plus en plus couru, de plus en plus abordable, le gilet airbag est une option à considérer pour ses nombreux avantages. D’une part pour sa fonction première : réduire considérablement les risques de blessures, d’autre part pour un avantage financier : il peut être sponsorisé par certaines assurances moto, qui peuvent aussi en tenir compte dans leur tarif. Pour les réfractaires au filaire (environ 150 € le bout), il existe des solutions « électroniques » autonomes, avec ou sans abonnement, à porter sur ou sous son EPI. Le tarif oscille entre 300 et plus de 1 000 €.

En cas d’abonnement, le tarif peut débuter aux alentours de 120 € par an (in&motion). L’option d’achat est intéressante si l’on est convaincu par le matériel, qui est conçu pour durer. Attention.

En cas de déclenchement, certains airbags sont particulièrement coûteux à remettre en fonction (révision complète, renvoi au fabricant) et peuvent être indisponibles pendant « un certain temps », celui du contrôle et de la réfection (Dainese et Alpinestars). Pour le modèles les plus pratiques, il suffit de recharger en gaz au moyen d’une cartouche ou d’un système pyrotechnique approprié. Le coût ? Entre 35 € et près de 100 € e,fonction du dispositif.

Certain vêtements proposent un airbag intégré. Une fausse bonne idée si l’on veut rester économe : si le blouson lâche pour une raison ou pour une autre, plus d’air bag !

L'airbag, pas obligatoire mais un vrai plus pour être bien protégé
L'airbag, pas obligatoire mais un vrai plus pour être bien protégé

Budget airbag filaire : à partir de 300 €

Budget airbag autonome : à partir de 400 € hors abonnement

Budget recharge (gaz ou équivalent) : à partir de 35 € à chaque déclenchement

Le bas du corps ; le pantalon

Un pantalon moto est un plus indéniable. Technique, résistant, il permet de limiter les bobos aux genoux, aux hanche et surtout les risques de brûlure et de coupure. Rarement étanche s’il n’est pas de type GT (Grand Tourisme), il peut être complété par un pantalon de pluie, ou par un collant (également appelé sous pantalon) en cas de froid et d’absence de doublure hiver.

Jean, cuir, pantalon moto technique, sur pantalon incluant des protections et à mettre par dessus un jean classique par exemple, là encore, l’investissement est recommandé : outre le fait que les jambes sont touchées en cas de chute dans plus de 80 % des cas, ils apportent un confort indéniable pouvant même lutter contre la chaleur produite par le moteur de votre moto.

Un pantalon résistant avec des protections
Un pantalon résistant avec des protections

Budget jean moto : à partir de 80 €

Budget collant moto : à partir de 20 €

Budget sur pantalon étanche : à partir de 45 €

Budget sur pantalon protecteur (genou, hanche, pluie) : à partir de 100 €

Budget pantalon moto GT : à partir de 150 €

Budget pantalon moto cuir : à partir de 200 €

Les chaussants : chaussures ou bottes

Pour le permis moto, on demande simplement des chaussures montantes et résistantes. Protéger la cheville et le pied est essentiel et les chaussures, demi bottes et bottes moto sont primordiales. Anti retournement du pied, anti glisse, elles doivent également inclure une protection de la malléole pour être pertinentes. Si le tableau est complet et que la résistance est bonne, elles obtiennent le titre d’EPI, gage de leur qualité. Contrairement à ce que l’on pense, les chaussants moto peuvent être utilisés au quotidien, de plus en plus de modèles ayant un look urbain. Il en existe de tous les styles imaginables. Si l'équipement n’est pas nativement étanche, on peut compléter par une paire de sur bottes permettant de lutter également contre le froid.

Une bonne paire de chaussures motos
Une bonne paire de chaussures motos

Budget chaussant moto : à partir de 75 € pour une paire EPI

Budget sur bottes : à partir de 25 €

Conclusion équipement

Pour un équipement complet permettant de faire de la moto toute l’année, quitte à enlever quelques doublures en été et à ouvrir quelques ventilations, comptez au dessus de 500 € pour de l’entrée de gamme de bonne qualité. C'est-à-dire à peine le prix d’un casque fibre haut de gamme. Histoire de mettre les choses en perspective. Si l’on en prend soin, l'équipement peut tenir au moins 3 ans. Avec une garantie légale la première année et sans chute bien entendu.

Pour du milieu de gamme très polyvalent, il faudra débourser plus du double, soit au minimum 1 000 €. Le casque sera en polycarbonate, sûrement garanti 5 ans, le blouson ou la veste 3 en 1 ou 4 en 1 et le bas du corps bien à l’abri. Pour les rouleurs toutes saison, par exemple.

Enfin, le haut de gamme. Pas de tarif ici. Un bon équipement moto, ce peut être un casque sportif en fibres à plus de 1 000 €, des gants à 450 €, le haut du corps dans un complet à plus de 1 500 €, le bas à l’aise dans plus de 1 000 € et des chaussants atteignant les 400 € ou plus. Sans forcer, mais avec une polyvalence et un confort rares. Le prix d’une moto de moyenne cylindrée sur le dos, mais un équipement que l’on peut amortir sur la durée. Plus de 5 à 10 ans par exemple.

La moto

Le budget achat moto (le véhicule en lui-même) est important. Il est le poste de dépense essentiel, mais il est ponctuel. Celui de l’assurance est mensuel ou annuel, par exemple et si l’on débute, c’est une dépense à considérer immédiatement. Même si l’on a de l’expérience de conduite en voiture, même si l’on a un bonus voiture élevé, même si l’on est une femme, les disparités sont énormes. D’une manière logique, plus le prix de la moto est élevé, plus la prime l’est. On peut ainsi passer de 1500 € annuels à plus du double ou du triple si l’on ne remplit pas les bonnes cases. Pour un roadster 35 kW, on payera cependant toujours moins que pour une sportive de même puissance chez la plupart des assurances. Même s’il s’agit principalement de carénage et non de performance.

Après l'équipement, le choix de la moto
Après l'équipement, le choix de la moto

Neuf ou occasion ?

L’occasion coûte moins cher en assurance, du fait de la moindre valeur de la moto si elle n’est pas trop récente (une moto perd en moyenne 25 % de sa valeur en sortie de concession). Par contre, une moto d’occasion doit avoir un programme d’entretien suivi et des consommables à jour pour ne pas occasionner de dépenses supplémentaires. Si vous souhaitez réaliser des économies, optez pour un deux roues ayant tout fraîchement fait un séjour en concession, disposant de pneus peu usés et de plaquettes en bon état. Pour une moto neuve, on ne se pose pas la question. Ou alors de savoir quel sera le type d’achat.

LOA, crédit ou cash ?

En fonction de la formule choisie, vous serez plus ou moins gagnants. La LOA est séduisante. Kilométrage encadré, entretien inclus si on le souhaite, on maîtrise son budget de bout en bout. Reste à voir si l’on retombe sur ses pattes, en fonction de ce qu’il en aurait coûté si l’on possédait la moto. Tout est question de budget consenti pour rouler. Comptez tout de même un bon 3 000 km par an même si vous ne roulez « pas » ou roulez peu (mais vous allez rouler, surtout en A2 #Decouvertedelavieamoto), car il s’agit de la valeur moyenne considérée par le gouvernement. A ce rythme, pas de révision avant deux ans, la première, celle des 1 000 étant incluse, on peut y être gagnant. Pensez à bien évaluer la distance que vous parcourez ou parcourerez par an pour votre base de calcul. Et majorez là. Un peu. En fonction de l’enseigne chez qui vous signez, les kilomètres supplémentaires sont plus ou moins chers. Dernier point concernant la LOA : en cas de détérioration de la moto, cela peut coûter cher. Et quand on débute, on fait des erreurs. Et à moto, quand on fait des erreurs, souvent, on termine au sol. Même à l’arrêt. Sans oublier les dégradations de carrosserie ou autres. Prudence donc et choisissez les bonnes options, qui font rapidement monter la note finale. N’oubliez pas non plus que l’assurance de moto en LOA peut être à votre charge. A voir donc. Mais n’oubliez pas : à la fin de la location, on rend… et si l’on achète, cela coûte souvent plus cher qu’un crédit court de durée équivalente.

Le crédit affecté est une solution intéressante lorsque l’on souhaite débuter à moto. Outre le coût de la moto, il peut inclure celui de l’équipement de la moto et le votre, mais aussi celui de l’assurance de la première ou des premières années. Pensez-y. Les organismes de crédit aiment bien les motards. Surtout ceux qui remboursent vite. Dû à son espérance de vie présumée courte ? A sa propension supposée à aimer la vitesse ? Non, tout simplement pour inciter davantage à l’achat et payer peu ou pas d’intérêts. Les constructeurs sont nombreux à disposer de structures de crédit, leur permettant de baisser ou d’annuler un taux en « sponsorisant » le crédit, plutôt que baisser le prix de ses véhicules. Très intéressant, donc, si vous avez un apport et des fonds. Sinon, il va une fois encore falloir sortir la calculatrice avant le porte monnaie. Par contre, on conserve la moto et on peut la revendre, rentrant un peu dans ses frais. Un peu. Surtout si l’on a choisi un modèle convoité.

Cash, alors ? Quand l’argent n’est pas cher et qu’il vous rapporte plus en étant placé qu'il ne vous coûte en étant emprunté, autant souscrire à un crédit. Maintenant, à vous de choisir, mais le cash peut vous permettre d’investir autrement, dans des à côtés essentiels lorsque l’on roule à moto. Les fameuses révisions si vous roulez beaucoup, les consommables qui s’usent (plaquettes et pneus), sans oublier les petits plaisirs que l’on n’imagine pas de suite. A l’image de bagagerie optionnelle ou autre, qui peut être prise après coup.

En fonction de la manière dont vous allez rouler, de votre kilométrage, de vos trajets et de vos ambitions, une solution de financement existe. Reste à savoir ce que vous souhaitez faire avec votre moto, combien de temps et combien vous êtes prêts à consacrer à cette pratique.

Budget : permis, équipement, moto, assurance...
Budget : permis, équipement, moto, assurance...

La bagagerie

Une fois la moto achetée, il faut aussi prévoir un budget pour équiper la moto elle-même, surtout si vous avez l'intention de partir en week-end avec et même sans partir en roadtrip. Entre sac de selle, sacoche de réservoir, top-case éventuel, l'addition peut commencer à partir de quelques dizaines d'euros jusqu'à plus de 1.000 euros pour l'ensemble valises latérales et top-case.

Le budget pour équiper la moto en bagagerie
Le budget pour équiper la moto en bagagerie

L’assurance

Elle est le premier critère de sélection de votre future moto et un budget à ne pas négliger.

Partez du principe qu’en étant A2, même limité en puissance, l'assurance (voir article complet sur le prix de l'assurance avec des exemples) sera une dépense importante, obligatoire et primordiale.

Plus votre moto est récente, plus vous devrez l’assurer fort. Et plus votre moto est ancienne, plus l’assistance 0 km devient intéressante. Blague à part, une moto moins neuve s’assure moins cher. Ensuite, à vous de voir. Nombre de débutants sont tentés de prendre un assurance low cost (low garanties incluses de facto). Attention à ne pas vous retrouver avec une couverture au tiers, même si elle représente déjà un billet de 1 500 € par an. Il n’est pas rare de voir des moins de 25 ans s’offrir la moto de leur rêve et payer en tous risques entre 2 et 3 000 € d’assurance moto par an. En ce sens, les assurances proposées par les constructeurs peuvent se montrer intéressantes.

Budget assurance : à partir de 150 € par mois

Equipement complet pour bien débuter
Equipement complet pour bien débuter

Conclusion : un coût au kilomètre élevé

Si on fait les comptes, rouler à moto demande un sacré budget ! Entre le permis (on évite de devoir le repasser), l'équipement indispensable, l'assurance pas donnée (surtout quand on débute), l'entretien plus fréquent que sur les voitures (entre 6.000 et 15.000 km d’intervalle de révision), des consommables au prix fort (plaquettes de frein, liquides en tous genres, huiles, etc.), des pneus qui s’usent au carré, sans compter le coût de l’essence, bien entendu.

Le coût de l'entretien courant

Rares sont les motos à consommer moins de 4l/100 km, la moyenne se situant aux alentours de 6 l/100 km et peut descendre à 5 litres avec des modèles récents de moyenne cylindrée.

Un train de pneu sportif, ou du moins un pneu arrière, peut être remplacé tous les 4.000 km, même sur une moto A2. Un pneu arrière routier tous les… 25 000 km ou plus. Sans que l’on ne perde forcément grip, au regard de la puissance limitée.

La moindre révision moto coûte dans les 120 €… avec une main d’œuvre aux alentours de 70 € de l’heure (a minima, plus sur Paris) et quelques opérations de routine. L’addition monte vite, même avec une moto simple à la mécanique accessible. Le réseau routier dégradé impose de changer les joints spi de fourche On vous en colle entre 150 et 220 €, fourniture comprise (huile de fourche et spi plus racleurs). Normal, mais autant le savoir.

On évalue entre 50 et 75 centimes d’euros le prix au kilomètre parcouru pour une moto. En comparaison, une voiture revient entre 15 et 20 centimes. Et on ne parle pas de transports en commun ou « propres » à présent vantés dans les publicités automobiles #LespetitstrajetsapiedsLesmoyensenveloLesgrandsenbus

Budget kilométrique : à partir de 50 centimes d’euro le km, tout compris (assurance, entretien, usure et essence)

De fait, rouler à moto, amortissement de votre matériel compris, achat ou location de la moto compris, vous coûte au minimum 300 € par mois la première année, bien plus si vous roulez beaucoup... et eu égard au prix de l'essence. Et encore, ce budget peut faire grimper la note de manière importante. D'une manière générale, il est possible de trouver des solutions pour rouler pas cher. Moto de 5 à 10 ans, peu coûteuse à l'achat, économes à l"entretien avec des révisions espacées de 10 à 12 000 km, débridable par la suite histoire d'aller au delà des 2 ans de permis A2 sans trop rajouter (une carte grise, une opération mécanique ou logicielle), un trail ou un roadster plutôt qu'une sportive, le temps de se faire la main et de se faire faire les poches par l'assurance, qui pourra diminuer son tarif au fil des ans (on peut y songer...). Ce que l'on gagne en "non dépense" pourra toujours être disponible pour la vie quotidienne et la vie motarde. Pensez aussi à renégocier votre contrat d'assurance régulièrement, à réclamer, à aller voir ce qui se fait ailleurs à conditions équivalentes. Surtout, pensez à votre plaisir. Plus qu'un loisir, plus qu'un moyen de locomotion, la moto est un objet qui a sur vous des effets désirables, même si elle peut avoir des effets indésirables sur les finances... Temporairement. Ponctuellement.

Budget : combien ça coûte, de débuter à moto ?
Budget : combien ça coûte, de débuter à moto ?

Conclusion

Mais la moto est un rêve et une communauté fabuleuse. Et cela n'a pas de prix. Le coeur a ses raisons que la raison ignore. Donc, passez votre permis, rejoignez la grande communauté motarde, posez vos questions sur le forum et partagez, entraidez-vous.

Et c'est parti !
Et c'est parti !

Plus d'infos sur le coût d'une moto

Commentaires

Coolapix

Ah là là, pauvres jeunots, j'vous plains.

Je me souviens, j'ai passé le permis en Décembre 1979. Outre le fait que ça caillait (Auvergne oblige), j'ai pris 4 leçons. Pour faire court, j'arrivais à l'auto-école avec la 125 (Honda S3 orange, pour ceux qui s'en souviennent), je partais faire un tour avec la 400 XS (Yamaha, toujours pour les anciens) et hop là. En gros, ça a du me coûter 200 frs.
La première "grosse" moto : Une Kawa Z500 (une vraie m.... soit dit en passant) neuve : 15000 frs. Bagagerie : Juste un porte-bagage. Vêtements : Un simple blouson de cuir. Et vas-y, à l'époque, ça suffisait :)

06-07-2022 09:52 
inextenza

"(si l’on ne repasse pas le Code de la Route)"
Ce n'est pas désormais obligatoire du fait du code spécifique moto (ETM) ?

Pour la prime d'assurance, non, elle n'est pas fonction de la valeur de la moto, mais du risque d'accident. J'ai connu un tel cas de figure avec la 900, plus cher à l'achat qu'une 600, et aussi cher à assurer qu'un B6 et 150¤ moins cher qu'un 600 Fazer à l'époque.
Je ne serais pas surpris que ma prime d'assurance soit comparable avec une MT07, pourtant plusieurs milliers d'¤ moins cher et 25ch moins puissante.

Dernier point: dans ce très long et presque exhaustif dossier, il me semble qu'il manque un dernier point: l'équipement de la moto; à savoir un dispositif antivol. C'est une dépense obligatoire, qui, dans le cas d'un bon U avec son support optionnel, rajoute un billet de 100 dans la note finale...

06-07-2022 10:18 
Hagalma

En plus du coût financier (vu de ce seul et unique point de vue c'est dissuasif) il y a la très mauvaise image écologique et les mesures liberticides sur les moyens de déplacements dans les Z.F.E et certaines belles montagnes...
Si vous gardez votre sang-froid en passant ces trois épreuves vous accédez à ce qu'a d'irremplaçable de faire quelque chose plutôt que rien. (Ouf, le bac philo c'était la semaine dernière). clin d'oeil

06-07-2022 10:23 
Nico738

On ne vit clairement pas dans le même monde.

Le permis, 1100¤ à la moto-école la moins cher dans un rayon de 50 km.

L'équipement : un casque 50¤ des gants 20¤, légalement c'est tout ce dont on a besoin. Bien sûr, on peut ajouter 1000 couches en or massif, bien sûr ça augmente la sécurité, mais ça c'est l'affaire de chacun. Pour débuter la moto, c'est évidemment conseillé d'avoir un peu plus que le strict minimum, pas obligatoire. Mon casque à 50¤, ça fait 5 ans que je l'ai, il est toujours nickel.

Important pour le casque, faire un tour sur sharp.dft.gov.uk. Vous y apprendre que les casques les plus cher sont généralement les moins bon au crash test, et les grands constructeurs type HJC, Scorpion, sont de loin les plus mauvais en terme de sécurité. Mieux vaut prendre de l'entrée de gamme.

La moto, la première on la fait presque toujours tomber, souvent en man½uvrant à l'arrêt, dans les 6 premiers mois. On a tout intérêt à prendre une vieille d'occasion un peu tonchée, genre une CB500F de 2013 ou équivalent. Budget dans les 3500-4000¤. Eviter absolument les concessions pour la première, ça permet de la revendre au prix d'achat 6 mois plus tard pour acheter celle qui nous plait vraiment. Cout d'achat au final : zéro euro, vu qu'on la revend au même prix.

La bagagerie. Bah d'occasion elle est souvent déjà là. Zéro euros.

L'assurance. Ben comme on a une vieille déjà kilométrée, autant l'assurer au tiers. Par contre important, prendre une option assurance conducteur. En cas d'accident / invalidité, ça fera quelques centaines de milliers d'euros qui reviennent à la famille, ce qui permet de payer le crédit de la maison et de ne pas se mettre dans la mouise. En jeune pilote sans aucune expérience du 2 roues, je payais 18¤ par mois au tiers, plus 3¤ d'assurance conducteur, soit 252¤ par an. Mais ça dépend beaucoup du profil de chacun, je suis papa et j'ai une assurance bagnole depuis longtemps. Faites un tour sur lesfurets ou un autre comparateur et tirez au moins cher sans lire les petites lignes sauf celles de l'assurance conducteur.

Au final, comparé à ma bagnole qui fait du 7L aux 100, sur 12000 km annuels, ma ptite CB500 m'économise 900¤ d'essence et 300¤ de péage par an. Comptez 200¤ de pneus et 200¤ d'entretien annuel. Avoir une moto en plus de la bagnole me RAPPORTE 700¤ par an. Sans compter qu'en évitant les bouchons je pars une demi-heure plus tard tous les matins, soit 125h de gagné par an, l'équivalent de 3 semaines de congé payés. Vous êtes prêt à payer combien pour avoir 3 semaines de congés payés en plus pour profiter de votre temps libre et de votre famille, vous ?

J'ai jamais été aussi riche que depuis que j'ai une moto, en temps et aussi en argent. Les 1100¤ du permis sont un investissement rentabilisé presque instantanément.

06-07-2022 10:25 
Dblz

Allez voir le site fuelly.com , vous y trouverez des conso réelles de gens réels.
(hint: y'a une option pour afficher en L/100 dans un coin)

06-07-2022 11:11 
fift

Citation
Nico738

Important pour le casque, faire un tour sur sharp.dft.gov.uk. Vous y apprendre que les casques les plus cher sont généralement les moins bon au crash test, et les grands constructeurs (...) sont de loin les plus mauvais en terme de sécurité.


Encore une fois, non. Et re-non.

Le seul truc que le test nous dit, c'est que la sécurité n'est pas corrélée au prix. Ni dans un sens, ni dans l'autre.

06-07-2022 11:16 
Dblz

(encore moi)
Le débutant a fortement intérêt à apprendre la mécanique. Tout ce qui est de la base vidange-filtres-plaquettes-bougies-liquide de freins, y'a pas besoin de sortir de X ! Ce WE j'ai fait ma vidange de fourche. Oui c'est un peu long et chiant parce que pour accéder proprement aux vis de tés de fourche vaut mieux déposer le carénage. Mais ça coute que 1,2L d'huile de fourche (10 euros maxi) et on repart avec un amortissement avant conforme ! Et depuis le temps mes outils dont clé dyna sont largement remboursés.

Sans parler que moto achetée d'occase à un pro "on l'a entièrement revisée tout est nickel vous pouvez partir tranquille !" et plus j'avance dans cette moto et plus je me rends compte de tout ce qui a été salopé. Ca a commencé 3j après l'achat quand j'ai constaté effaré que le niveau d'huile était largement au dessus du max. Ca commençait bien. A commencer par rayer ce magasin de ceux où j'irais un jour acheter un consommable. Quasi définitivement.

Bref le débutant qui veut durer il a le choix soit d'être un consommateur de mobilité (haha. je suis méchant parfois), soit se sortir les doigts et se prendre en main. Ca commence par apprendre TOUT ce qu'il peut apprendre, dont la mécanique. Avec des gens qui connaissent de préférence, pas avec des gens qui croient que les pastilles des jeux aux soupapes ça s'use et c'est pour ça qu'il faut les remplacer...

Je dirais au débutant bienvenue au club et bien venu au début du long chemin de l'apprentissage. Règle numéro 1 : essaye de rester en vie, et en 1 seul morceau. Le reste viendra.



06-07-2022 11:23 
Godzilla

Citation
Nico738
Faites un tour sur lesfurets ou un autre comparateur et tirez au moins cher sans lire les petites lignes sauf celles de l'assurance conducteur.



Plutôt, faites des devis par vous-même chez différents assureurs, c'est mieux.

06-07-2022 12:14 
Picabia

Un facteur souvent ignoré sur le tarif d'assurance est la diffusion du modèle convoité. En un mot plus le modèle est vendu plus la prime se tasse pour des effets de groupage et de placements financiers.
C'est une règle des assurances
Ensuite rentrent d'autres critères, vol ou accidentologie.
J'ai essayé de comprendre pourquoi je payais plus cher d'assurance pour un modèle peu diffusé, acheté par une tranche d'âge de + de 50 ans et d'une puissance raisonnable, qu'une MT07 achetée en priorité par des jeunes de 25 à 35 ans.
Par contre le sigle "R", ça l'assureur n'aime pas et il est carrément banni de certaines compagnies.
Je connais pas mal de motards dans mon cercle, j'en connais 1 ou 2 qui mettent les mains dans le cambouis, pas plus.
Nico738, ta démarche est rationnelle mais elle ne fait pas rêver.
Ou être fauché

06-07-2022 12:26 
Barbouille

Et bien... J'ai passé mon permis moto en 2020, et par chance, je me suis inscrite juste avant la réforme, et j'ai donc évité de repasser le code, sinon maintenant on peut rajouter 100¤ minimum au forfait, vu que l'ETM est obligatoire.

Au niveau du plateau, j'ai bien galéré (petite, légère et courte sur patte, avec en prime un équilibre déjà précaire sur mes 2 pieds 🤣), donc forfait initial 520¤ + 52h de plateau supplémentaires (oui vous avez bien lu, j'ai été en conflit avec le goudron dans les virages pendant un bon moment) pour un total d'environ 1200¤.
Bon l'équipement, je roulais déjà depuis peu en sds, donc chéri a insisté, on investit : casque, blouson, chaussures et gants de bonne qualité, soit environ 550¤ (les autos écoles n'obligent pas toujours le pantalon moto, un bon jean c'est ok).
Depuis 1 an j'ai la moto, une brêle de 2019, que j'assure en tout risque ainsi que mon équipement pour 62¤ par mois, soit environ 750¤/an..
Coût total de mon permis, équipement et assurance moto: environ 2500¤.

06-07-2022 13:25 
kick47

Pour lire l'article et les longs commentaires j'ai du prendre un jour de congé. Lol !!🫡 Que rajouter ?? Que les motos neuves sont chères. Pour la plupart d'entre nous ça reste un gros jouet pour aller se balader. Elle est tout sauf pratique. Ça caille en hiver et çà mouille quand il pleut. Bref faut vraiment avoir envie...✌️

06-07-2022 13:34 
Paracelse

D'expérience personnelle:
- Matériel: j'en avais eu pour environ 900¤ en pleines soldes, j'avais pu acheter du matos de meilleure qualité qu'en temps normal, matériel qui tient toujours la route aujourd'hui.
- Permis: passé au moment des confinements, j'avais déjà une expérience "non légale" du 2 roues motorisé, j'ai pu faire uniquement 20h et j'avais payé 992¤ ETM compris.
- Moto: Gladius de 2012 sans ABS 8000km, 4000¤, 400¤ bridage
- Assurance: mon seul véhicule donc tout risque, 0km etc en étant -25 ans, bonusé voiture: 66¤ par mois
- Entretien: mécanicien, je fais tout moi même, jme souviens pas des prix exacts mais +- 100¤ par vidange
- un couvre réservoir et une sacoche bagster: 200¤ l'ensemble

Soit environ 7200¤ la première année en partant de rien.
Evidemment la seconde est moins chère mais il faut quand même compter l'achat de matos hiver, l'éventuel train de pneus etc

Pas sûr d'y gagner par rapport à la voiture :P

06-07-2022 14:31 
viph

avec un A1, oui, je sais... et une varadero de 2008 achetée neuve

je fais tout moi même :
- vidange 10¤ d'huile et 3.20¤ de filtre, tous les ans
- kit chaine et plaquettes, equivalent 80¤ à la louche par an (pas tous les ans!)
- pantalon de pluie 20-40¤ par an (ça fuit toujours à la couture!)
- veste textile universelle 250¤ grand max, changement tous les 3 ans (après, ça fuit)
- assurance 165¤, tous risques et @50% de bonus

une vilaine panne de régulateur (à 103000 km) : batterie + regul pour 105¤

j'oubliais les pneus... tous les 25000... suis sur mon 4ieme jeu 260¤ la dernière fois l'an dernier

06-07-2022 14:58 
tom4

pff, ça devient cher d'être motard.
permis en 95 : 2500frs (sans le code)
moto : 20000frs
gants: une paire de gants de piste acheté en solde 50$*
pantalon : un jean kevlar acheté en solde 70$*
casque : j'avais acheté un Aris pour le permis
botte : des alpinestars achetés en promo dans les 100$*
assurance : 4000frs en tout risque

* : j'ai passé le permis en 95 mais acheté la moto et le matos en 97. j'avais passé l'été à bosser aux US , j'en avais profité pour acheter labas

tom4

06-07-2022 15:27 
toma301

J'ai passé le permis en 2006, 750¤ à l'époque ...

Honda CB500 PC32 comme première moto, 1500¤ achetée en Belgique dans un garage qui en aurait fait fuir + d'un

mon équipement : des chaussures ellesse montante, un casque shark S800, jean des familles et blousons textile.

Bon tu roule pas comme ça longtemps, je me suis équipé après

Pis j'ai revendu la CB500... etc ... etc ....

06-07-2022 15:51 
kernel62

Pour le permis, on peut trouver des forfait à prix cassés (400¤ avec le code) sur des sites comme groupon. J'en ai offert un à un proche récemment, il a eu le papier rose avec une formation qui s'est déroulée tout à fait normalement.
L'équipement, des grosses enseignes comme Sasie Center font des kits complets à 250¤.

06-07-2022 16:14 
inextenza

Citation
Picabia
Un facteur souvent ignoré sur le tarif d'assurance est la diffusion du modèle convoité. En un mot plus le modèle est vendu plus la prime se tasse pour des effets de groupage et de placements financiers.
C'est une règle des assurances

Pardon, mais je n'ai connu QUE des contre-exemples de cette "règle" que tu édictes.
Mon ancienne 900 Sprint Sport, en fait toute la marque Triumph en début 2000, était d'une diffusion confidentielle -> moins cher qu'une 600 Fazer à assurer, aussi cher qu'une B6 pourtant moins cher, moins puissante.

Mon actuelle Aprilia: il s'en est vendu combien? Là encore, je suis moins cher ou comparablement aussi cher qu'une CBR ou autre machine comparable.

Et ma bagnole: encore un contre-exemple. Tu ne vas pas me dire qu'on croise des Civic X 4 portes à tous les coins de rues en France. Mon assureur, vu le devis qu'il m'a fait, m'a dit direct: "c'est normal ce cela reste raisonnable malgré les caractéristiques de votre véhicule. Heureusement, vous n'avez pas acheté une Golf!" Et les Golf, là, pour le coup, on en croise autrement plus souvent.

06-07-2022 16:44 
Lutrinae

Citation
Nico738
L'équipement : un casque 50¤ des gants 20¤, légalement c'est tout ce dont on a besoin.

J'ai passé mon permis A en 2016, on m'a dit que quels que soient les équipements obligatoires, si je me pointais à l'examen sans bottes ni veste de bécane, je ne le passerai même pas 😉

Citation
Dblz
(encore moi)
Le débutant a fortement intérêt à apprendre la mécanique. Tout ce qui est de la base vidange-filtres-plaquettes-bougies-liquide de freins, y'a pas besoin de sortir de X !

+1. L'entretien courant est très facile à réaliser sur une moto, et hyper économique !
Et en effet, les "mécanos" qui salopent le boulot voir ne le font carrément pas, c'est pas franchement des cas exceptionnels !

Citation
Barbouille
Au niveau du plateau, j'ai bien galéré (petite, légère et courte sur patte, avec en prime un équilibre déjà précaire sur mes 2 pieds 🤣), donc forfait initial 520¤ + 52h de plateau supplémentaires (oui vous avez bien lu, j'ai été en conflit avec le goudron dans les virages pendant un bon moment) pour un total d'environ 1200¤.

Alors pour le coup, 1200¤ avec 52 heures de plateau, c'est un prix juste incroyable !
Vu qu'une heure coûte normalement dans les 50 euros, 1200¤ c'est en général le prix avec genre 25 heures de conduite...
Perso c'était 1000¤ avec juste 20h de conduite (+ code à repasser).

Citation
tom4
pff, ça devient cher d'être motard.
permis en 95 : 2500frs (sans le code)
moto : 20000frs

En prenant en compte l'inflation, ça fait le permis à 600¤ et la bécane à 4600¤...

06-07-2022 17:14 
Meuldor

Moi ça m’a coûté environ 5000¤ la première année en 2020. 2600¤ de moto, 1200¤ de permis car j’ai galéré au plateau, 300¤ d’assurance et le reste dans l’équipement pour moi et ma moitié. Après ça se tasse et j’avais le budget donc pas de mauvaise surprises.

06-07-2022 19:57 
Picabia

Inextenza je ne suis pas assureur, je le tiens d'une personne de ma famille qui est assureur et vaguement confirmé par mon assureur quand je me suis renseigné auprès d'elle.
Le fait est que je payais plus cher pour ma Triumph que ma Honda.
Mais si tu as bien lu j'ai ajouté que d'autres critères rentraient en ligne de compte.
Ou alors tu es un veinard et c'est tant mieux pour toi
Si tu veux je te passe leur mail pour que tu leur apprennes le métier car je sens que tu as des dispositions particulières.

06-07-2022 21:05 
Picabia

Mon permis? Je le dois à la mère patrie 🙏 😉

07-07-2022 12:31 
inextenza

Citation
Picabia
Ou alors tu es un veinard et c'est tant mieux pour toi
Si tu veux je te passe leur mail pour que tu leur apprennes le métier car je sens que tu as des dispositions particulières.

Je ne pense pas être un veinard, calculateur/prévoyant, davantage, mais être assureur n'est pas mon métier.
Si tu veux pour le mail, en pratique, je ne fais que ce que j'ai décris dans l'article des comparateurs d'assurance: beaucoup de simulations sur chaque site, un fichier Excel, et des coups de téléphone pour affiner. Et ce, en prenant un panel de mon top3 moto/auto.
Mon résultat est celui que j'ai décrit dans mon message précédent.
Ah, et dernière précision: évidemment sans négocier ni regrouper des contrats, ça fausse la donne.
C'est si compliqué que ça de comprendre, qu'une prime d'assurance se calcule avant tout sur un risque individuel, et non pas un volume de vente?

07-07-2022 16:21 
Jeannot

Si on est capable de se rendre dispo à un moment clé, le prix du permis peut être symbolique en trouvant une moto-école formatrice de moniteurs. Ils ont besoin de « cobayes » ! C’est comme ça que j’ai eu le permis il y a 15 ans, seul avec plusieurs profs sur des journées chargées et intenses, mais pour 300¤ environ de mémoire.

07-07-2022 18:33 
Picabia

Pour l'assurance mon cher ami, je suis retourné voir l'assureur qui a confirmé mes dires.
Sur un modèle donné il y a mutualisation du risque et plus il est vendu, plus le risque diminue, même si d'autres facteurs rentrent aussi en ligne de compte, comme l'âge, etc.
C'est un paradoxe que je ne m'explique pas non plus.
Donc ton risque individuel est dilué dans la masse des revenus financiers que procurent les primes.

08-07-2022 12:36 
kernel62

Je crois qu'il y en a pètent déjà un boulard : [youtu.be]

08-07-2022 15:07 
Jeannot

Je suis convaincu qu’on apprend mal avec une moto neuve et chère. La crainte de l’abimer, se focaliser là dessus au dépend de tout le reste, c’est le meilleur moyen de ralentir sa progression et de conserver la crispation du débutant justement propre à se mettre par terre.

Avec une vraie moto de débutant (un petit brelon d’occaz quoi, l’école du vieux cb500) on peut être concentré sur les mille choses à intégrer. Qui plus est on expérimente les limites, on les ressent, ce que les motos neuves filtrent trop bien, en les laissant réduites au supposé, au théorique.

« Pour savoir quand une moto tombe il faut tomber ». Sans en arriver là c’est valable pour tout : position, transferts de masse, mouvements de châssis, blocage de roue, il faut pouvoir l’expérimenter gentiment pour le sentir et le comprendre.

09-07-2022 10:33 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous

Triumph