Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Histoire constructeur : MBK

Petite soeur de Motobécane

Histoire constructeur : MBKSous le nom MBK se cache une véritable légende de l’industrie motocyclette française, Motobécane, la société fondée en 1923 par Charles Benoît et Alex Bardin et qui sort son premier cyclomoteur 175 cm3 de ses ateliers de Pantin en 1924. Viendra ensuite la Mobylette en 1949, jusqu'au record de production de 1974 avec 750.000 unités produites. En 1983, le constructeur Motobécane est en faillite et sera repris en cette même année par Xavier Maugendre, importateur de la marque Kawasaki et ses associés. La société MBK Industrie, nouvelle Motobécane, est créée officiellement en 1984 avec un capital de 250.000 francs.

Durant les premières années de son existence, la marque restera majoritairement française bien que le groupe Yamaha détienne au début 10% de son capital. Cependant, la santé financière de l’entreprise se dégradera rapidement et le groupe Yamaha finira par prendre le contrôle complet de la marque en devenant son actionnaire principal dès 1986.

Scooter MBK Oceo (photo : MBK)Le constructeur nippon profitera de cette reprise pour produire ses propres scooters en France dans le site de production de 340.000m2 de la marque située à Saint-Quentin. L’usine possédant les certifications ISO 9001 (qualité) et 14001 (environnement) assurera également la production des XT 660 et de moteurs marins dès 1988. Elle produit actuellement 150 scooters par jour avec 80% d'interventions robotisées, même si elle emploie 800 salariés.

On retiendra ensuite le millionième scooter sorti de l'usine de Saint Quentin en 1999, le début de la production de 125cm3 en 2000, le lancement de la deuxième gamme de Booster en 2004 mais également le dernier exemplaire de la "bleue" en 2004.

On notera le lancement de nombreuses séries limitées en 2005 avec les Naked pour les Booster, Stunt et Nitro ainsi que l'élargissement de la gamme 125 en 2007 avec les Flame X, Skyliner et Cityliner.

Les modèles phare signés MBK sont aujourd’hui les Evolis (ex-Skycruiser, ou XMax sous la marque Yamaha), Oceo, Flame et Waap pour les plus de 125cm3, les Booster depuis 1990, X-Power et Nitro pour les moins de 50cm3 et la EC-03 pour l’électrique que l'on peut retrouver chez les 380 points de vente de la marque.

Plus d'infos sur MBK