Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

Pilote de légende : Angel Nieto

13 titres de champion du monde en 50cc et 125cc

90 victoires en GP

Pilote de légende : Angel NietoAvec en tout treize sacres de champion du monde à son actif, ou plutôt 12+1 comme il préfère le dire par superstition, Angel Nieto demeure aujourd’hui encore l’un des plus grands champions du sport motocycliste.

Nieto est né le 25 janvier 1947 à Zamora en Espagne. Il débute la compétition au guidon d’une Derbi privée en catégorie 50cc en 1964. Jusqu’en 1966, il ne participe qu’à quelques courses mais évolue rapidement en Grand Prix aux côtés du constructeur ibérique Derbi dès 1967. Lors des deux saisons qui suivent, il se fait remarquer en terminant à deux reprises, quatrième du championnat du monde 50cc.

Le premier sacre mondial

Le premier sacre mondial ne se fait guère attendre. En 1969, sur un total de six courses, il monte six fois sur le podium avec notamment deux premières places. Avec 76 points, il devance de peu le pilote de l’écurie Kreidler, Aalt Toersen et s’octroie son tout premier titre de champion du monde 50cm3.
La saison suivante, il participe au championnat du monde en 50cc mais également en 125cc toujours sur une Derbi. Nieto frappe fort en remportant quatre victoires sur les quatre premiers Grands Prix et décroche une autre victoire peu de temps après. Totalisant 87 points sur les 90 possibles, il est une nouvelle fois sacré champion du monde en 50cc tandis qu’il remporte le titre de vice-champion du monde en catégorie 125.

Moissons de victoires

Pilote de légende : Angel Nieto (photo : DR)La tendance s’inverse en 1971 puisque l’Espagnol se montre plus offensif en 125cc en remportant cinq courses sur six, devenant champion du monde de la catégorie face à son rival Barry Sheene. Quant à la compétition 50cc, il ne démérite pas et devient vice-champion du monde.
1972 est l’année de tous les records, Nieto marque l’histoire en devenant à la fois champion du monde en 125cc et en 50cc. Pourtant, le titre en 50cm3 n’est pas joué d’avance pour Nieto puisque ce dernier se retrouve à égalité parfaite avec Jan de Vries à l’issue de la saison et ne sont départagés que par leurs temps respectifs.

Pour la saison 1973, Nieto doit passer sous les couleurs du constructeur Morbidelli après que Derbi se soit retiré de la compétition. Il court le championnat au guidon d’une machine italienne mais ne décroche aucune victoire et échoue au septième rang du classement final. Finalement, Derbi annonce son retour en Grand Prix en 1974 et Nieto revient courir sous les couleurs du constructeur. La domination de Kent Anderson est sans partage et Nieto doit se contenter d’une troisième place au championnat.

Des titres et des constructeurs

Pilote de légende : Angel Nieto (photo : DR)C’est aux côtés du constructeur allemand Kreidler que l’Espagnol décide de courir en 50cm3 en 1975. Il décroche six victoires sur huit Grands Prix et revient ainsi occuper le premier rang du classement final. Toutefois, l’ère Kreidler ne dure pas et c’est avec Bultaco qu’il poursuit sa carrière en engrangeant au passage deux nouveaux sacres de champion du monde 50cc en 1976 et 1977.

En 1978, suite à un désaccord avec Bultaco, il passe chez Minarelli où il rejoint Pierpaolo Bianchi. Il enchaîne les victoires et termine second du championnat. La saison qui suit, Nieto étend sa domination en remportant les huit GP auxquels il participe et en ajoutant un titre de champion du monde à son palmarès.  
En 1980, il doit néanmoins s’incliner face à la concurrence des pilotes Pierpaolo Bianchi et Guy Bertin mais il revient occuper la tête du classement dès la saison suivante. A l’exception néanmoins de la catégorie 250cc dans laquelle il est engagée avec Siroco-Rotax et où il échoue à la 23ème place du classement mondial.

Fin de carrière

Pilote de légende : Angel Nieto (photo : DR)Entre temps, Minarelli est racheté par Garelli et c’est donc sous cette marque que Nieto continue d’écrire les plus belles lignes de l’histoire du sport motocycliste. Trois nouveaux sacres mondiaux viennent compléter le palmarès déjà impressionnant du pilote en 1982, 1983 et 1984.
Il retrouve Derbi en 1985 pour le championnat 80cc mais la gloire d’antan n’est plus vraiment au rendez-vous et c’est à la neuvième place du classement final qu’il termine la saison. L’année qui suit n’est guère plus brillante, il finit septième en 50cc et treizième en 125cc avec Ducados.

A 39 ans et avec pas moins de 90 victoires en Grands Prix, Angel Nieto décide de prendre sa retraite à la fin de l’année 1986. Il reste néanmoins impliqué dans la discipline qui l’a vu briller en fondant son propre team où ses fils Angel Junior et Pablo coururent puis en occupant les fonctions de commentateur sportif à la télévision espagnole.

Palmarès en Grand Prix

SaisonCatégorieCoursesVictoiresPodiumMotoClassement
1986 125cc 3 0 1 Ducados 13
1986 80cc 9 0 1 Derbi 7
1985 80cc 3 1 1 Derbi 9
1984 250cc 1 0 0 JJ Cobas
1984 125cc 7 6 6 Garelli 1
1983 250cc 3 0 0 Yamaha
1983 125cc 10 6 7 Garelli 1
1982 125cc 9 6 7 Garelli 1
1981 250cc 1 0 0 Siroko Rotax 23
1981 125cc 10 8 9 Minarelli 1
1980 125cc 6 4 5 Minarelli 3
1979 125cc 8 8 8 Minarelli 1
1978 125cc 7 4 6 Minarelli 2
1978 50cc 1 0 1 Bultaco 11
1977 125cc 7 3 5 Bultaco 3
1977 50cc 7 3 7 Bultaco 1
1976 125cc 6 1 5 Bultaco 2
1976 50cc 7 5 7 Bultaco 1
1975 50cc 8 6 8 Kreidler 1
1974 125cc 5 2 4 Derbi 3
1973 125cc 4 0 4 Morbidelli 7
1972 125cc 7 5 7 Derbi 1
1972 50cc 6 3 6 Derbi 1
1971 125cc 6 5 6 Derbi 1
1971 50cc 7 3 7 Derbi 2
1970 125cc 5 4 5 Derbi 2
1970 50cc 8 5 7 Derbi 1
1969 50cc 6 2 6 Derbi 1
1968 50cc 2 0 2 Derbi 4
1967 50cc 4 0 1 Derbi 4
1966 50cc 1 0 0 Derbi 6
1965 50cc 1 0 0 Derbi 12
1964 50cc 1 0 0 Derbi 10

Plus d'infos sur Angel Nieto