english
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Pilote de légende : Renzo Pasolini

Deux fois vice-champion du monde 350cm3 et 250cm3

Victime du drame de Monza en 1973

Pilote de légende : Renzo PasoliniL’Italien Renzo Pasolini est né le 18 juillet 1938 à Rimini dans la région italienne de Romagne. Dès sa naissance, il hérite de la passion du pilotage de son père, pilote professionnel et auteur de plusieurs records mondiaux. Pourtant, lorsqu’il est en âge de prendre le guidon, c’est vers la discipline du motocross que se porte la préférence du jeune Renzo Pasolini. Il débute en 1958 mais se tourne rapidement vers les compétitions de route.
Il ne tarde d’ailleurs pas à s’y faire remarquer en décrochant deux victoires dans la catégorie Cadets 175cc en 1962. L’année 1963 s’avère moins fructueuse puisqu’il ne parvient pas à faire mieux qu’une seconde place dans une compétition de côte.

Les débuts au Continental Circus

La donne change en 1964 lorsqu’il obtient son permis Senior après avoir obtenu une victoire et plusieurs bonnes places en Junior 175cc. Il fait alors ses débuts en Championnat du monde en 350cc sur une Aermacchi officielle. Treizième du mondial, il progresse lors des saisons suivantes en montant au huitième rang mondial en 1965 et surtout en montant sur la troisième marche du podium en 350cm3 en 1966.
Pour la saison 1967, il passe chez Benelli. Sa nouvelle machine a du potentiel et il sent qu’il est capable de rivaliser avec un autre italien bien connu, Giacomo Agostini. Il y a aussi le grand Mike Hailwood qui dispose déjà de cinq sacres mondiaux et dont la Honda s’avère redoutable. Pourtant, Renzo Pasolini fait preuve d’une belle maîtrise à Modène où il bat l’intouchable Ago tandis qu’il s’octroie en parallèle un titre en championnat italien 500cc.

La rivalité Agostini

Pilote de légende : Renzo Pasolini (photo : DR)La rivalité qui l’oppose à Agostini ne fait que grandir au fil des saisons et les deux pilotes italiens se battent comme des lions à l’occasion de compétitions routières et urbaines. Si sur route Pasolini se montre plus agile, sur circuit urbain c’est bel et bien Agostini qui est le plus véloce.
Aux côtés du constructeur Benelli il fait preuve d’une belle régularité et monte progressivement dans le classement. Huitième en 350cc en 1967 il devient vice-champion du monde l’année suivante derrière Agostini.

En 1969, il se blesse et se voit contraint de laisser sa place à Kel Carruthers. Rétabli, il reprend le guidon et semble en bonne voie pour le titre en remportant le Grand Prix des Pays-Bas, d’Allemagne et de Tchécoslovaquie. Pourtant, en Finlande, tous ses espoirs s’effondre lorsqu’il chute à nouveau, laissant Kel Carruthers s’emparer du titre mondial.
Après une nouvelle année auprès de Benelli et une troisième place au mondial 350cc, il décide de tenter sa chance auprès d’une nouvelle équipe. Il rejoint alors Aermacchi qui, entre-temps, est devenue Aermacchi-Harley Davidson.

Espérances et tragédies

Pilote de légende : Renzo Pasolini (photo : DR)En 1971, Renzo Pasolini fait ses débuts au guidon de la machine italo-américaine en catégorie 250cc. Les résultats sont encourageants et bientôt, l’équipe décide de decliner la moto en version 350cc. Lors de la saison 1972, Renzo Pasolini remporte trois Grand Prix et manque le sacre d’un seul point. Il devient à nouveau champion du monde en 250cm3 tandis qu’il monte sur la troisième marche du podium en 350cc.
Le titre semble à portée de main et beaucoup d’espoirs sont fondés sur le prodige italien. Hélas, le pilote est victime du drame de Monza. Il chute, se relève mais est percuté par Chas Mortimer. Le champion italien s’éteint alors aux côtés de Jarno Saarinen.

Le palmarès de Renzo Pasolini en Grand Prix

SaisonCatégorieCoursesVictoirePodiumMotoClassement
1973 350cc 0 0 0

1973 250cc 1 0 1 Harley Davidson 19
1972 350cc 10 0 8 Aermacchi 3
1972 250cc 8 3 8 Aermacchi 2
1971 250cc 1 0 0 Aermacchi 28
1970 500cc 0 0 0

1970 350cc 4 0 4 Yamaha 3
1969 250cc 3 3 3 Benelli 4
1968 500cc 1 0 1 Benelli 12
1968 350cc 3 0 3 Benelli 2
1968 250cc 2 0 2 Benelli 6
1967 350cc 2 0 2 Benelli 8
1966 350cc 5 0 2 Aermacchi 3
1966 250cc 1 0 1 Aermacchi 14
1965 350cc 4 0 0 Aermacchi 8
1964 350cc 1 0 0 Aermacchi 13

Plus d'infos sur Renzo Pasolini

Commentaires

xjrlaser001

Je suis assez vieux pour avoir vu le soir à la télé les infos qui relataient cet accident terrible ayant coûté la vie à Renzo Pasolini et Jarno Saarinen. Je n'avais que 14 ans mais je m'en souviens encore car j'étais déjà fan de moto... L'unique effet positif de cet accident fût la prise de conscience des pilotes, des patrons des teams et des organisateurs de course qu'il fallait absolument améliorer la sécurité des pilotes afin de les préserver. Cette année là, au total entre les pilotes de grand prix et les pilotes nationaux, 15 pilotes auront trouvé la mort sur les circuits européens dont 3 jeunes "juniors" à Monza moins de 2 mois après Paso et Saarinen!!! Heureusement qu'on en est plus là, même si les accidents récents de Simoncelli et de Tomizawa nous ramènent à la triste réalité...

19-07-2013 16:41 
Flore in

Hélas on ne prend conscience de la dangerosité des choses qu'une fois qu'on a touché au drame. Des accidents comme celui de Monza aurait sans doute pu être évité car beaucoup de témoins de l'époque parlent de flaques d'huile présente sur la piste. Quoi qu'il en soit ces tragédies auront au moins eu le mérite de pousser les organisateurs à faire un effort vis à vis de la sécurité des pilotes.

19-07-2013 17:04 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous